Google Analytics Alternative

index loyers

  • Les propriétaires vont râler… Saut d’index des loyers en Wallonie : c’est fait !

    affiche à louer.jpgOn sait que la décision ne fait pas l’unanimité politique et fâche les syndicats de propriétaires. Mais le gel des loyers via un saut d’index était dans l’air, pour que les locataires n’aient pas à subir une augmentation de leur loyer alors que leur salaire va faire l’objet du saut d’index décidé au fédéral. Le gouvernement wallon a approuvé hier le principe d’un saut d’index des loyers qui s’appliquera lorsque le saut d’index fédéral sur les salaires entrera effectivement en vigueur. L’exécutif wallon (PS-cdH) confirme de la sorte, tout comme la ministre flamande du Logement Liesbeth Homans, que le saut d’index sur les loyers doit bien être décidé au niveau régional (et non au fédéral), conformément à la 6e réforme de l’État qui a régionalisé la compétence relative aux baux d’habitation. Mais le gouvernement wallon compte bien l’appliquer, contrairement à la volonté affichée par la ministre NVA. Ce lundi, côté wallon, le MR s’était prononcé lui aussi en faveur d’un saut d’index sur les loyers, rejoignant le CD&V, alors que l’Open Vld se disait « ouvert sur la question ». La décision entérinée jeudi à l’Elysette porte sur le principe : la mise en œuvre du saut d’index sur les loyers n’interviendra que lorsque celui sur les salaires sera appliqué. Ce qui n’aura sans doute lieu qu’en 2016. Entre-temps, le ministre du Logement Paul Furlan rédigera pour début avril une note globale sur le logement public et privé où sera détaillée la méthodologie du saut d’index sur les loyers. (Source La Meuse vendredi 6 mars 2015)