Google Analytics Alternative

hygiène école

  • Manque d’hygiène à l’école. Trois boîtes à tartines sur 10 ne sont pas nettoyées quotidiennement

    école hygiène.pngBoîtes à tartines sales, absence de lavage des mains avant de passer à table, tartines préparées la veille et pas de réfrigérateur pour mettre son casse-croûte au frais… Voilà le constat accablant dressé par l’enquête sur la sécurité alimentaire menée par Tetra Pak et GoodPlanet Belgium qui exhortent les écoles à prendre des mesures de sensibilisation.

    Pour mener sa recherche à bien, l’entreprise suédoise d’emballage a interrogé 350 enfants âgés de 8 à 12 ans sur leurs habitudes alimentaires à l’école. Et ils ont pointé un certain nombre de tendances. Un tiers des boîtes à tartines ne sont pas nettoyées tous les jours. Un manque de fraîcheur qui se traduit également dans la composition des piques-niques. 17 % des tartines sont préparées la veille alors qu’à peine 18 % des écoles mettent un réfrigérateur à disposition des élèves qui voudraient y mettre leur casse-croûte.

    Pour ce qui est du lavage des mains, il fait presque figure d’exception à l’intérieur des écoles des petites têtes blondes. À la maison, ils sont 80 % à se les laver avant de passer à table. À l’école, cette pratique fait presque figure d’exception. Ils sont à peine 37 % à se savonner les doigts avant le déjeuner. « Parents, enfants et corps éducatif. Il faut sensibiliser tous les acteurs à l’hygiène alimentaire à l’école. Une boîte à tartines mal lavée, de la nourriture non stockée dans les frigos ou une gourde mal rincée sont autant d’éléments qui permettent une propagation de bactéries dangereuses » commente Birgit Kamp, de Tetra Pak.

    GASPILLAGE

    Dans sa conclusion, l’étude établit un parallèle entre le manque d’hygiène et le gaspillage alimentaire. Des aliments mal conservés finissant bien souvent à la poubelle. Et GoodPlanet de rappeler que chaque année on gaspille en moyenne 50 kg de nourriture par personne. Ce qui constitue un tiers de la production mondiale alors que pendant ce temps-là 840 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde…

    Le lavage des mains avant les repas fait presque figure d’exception à l’école. (Source La Meuse samedi 26 septembre 2015)

    école hygiène.png