Google Analytics Alternative

humour

  • Clin d’œil. La photo du jour

    Les fruits et les légumes, y a que ça de vrai...

    pomme.jpg

    (Photo Regor : pomme de chez Hustin à Glons)

  • Humour. Le sourire du jour…

    Vu sur internet. On ne s’en lasse pas… (source Gifak-net)

    peur.gif

  • Une vidéo hilarante… Qu’on ne peut résister à publier !

    humour,chez le dentiste humourChez le dentiste. Elle est en anglais mais on comprend tout !

  • Le poil à gratter du samedi. Photos glanées çà et là… en Vallée du Geer.

    carrefour modifiéTout d’abord, à Roclenge, un mystérieux panneau de signalisation.

    Attention ! Carrefour modifié ! Mais qu’est-ce que ça veut bien dire, carrefour modifié ? Qu’on va devoir entrer dans un tunnel ? Non, blague à part, si on devait placer un signal « Attention carrefour modifié » aux nombreux ronds-points qui ont été aménagés ces derniers temps en Vallée du Geer, les usagers de la route en auraient carrément une indigestion de lire « Carrefours modifiés » inscrit sur les panneaux de signalisation.

    carrefour modifié

    Le mystère, qui nous préoccupe ici, c’est que cela va bientôt faire 10 ans que le carrefour en question a été modifié. Pourquoi une telle obstination à prévenir ? Et, vu son état actuel et la fréquence du trafic des véhicules qui l’empruntent régulièrement et, notamment, les nombreux camions qui se rendent quotidiennement aux Ateliers du  Val du Geer, l’on peut se demander s’il ne faudra pas bientôt penser à le rafraîchir, voire le modifier ?

    Notez que le panneau de signalisation actuel reprendrait alors tout son sens : «  Attention carrefour modifié ». A moins que par souci de correction et d’honnêteté, on ne veille toutefois à y stipuler : « Attention ! Carrefour re-modifié ! ».

    Pourtant si on y réfléchit bien, inscrire « carrefour re-modifié » équivaudrait alors à dire que le carrefour est redevenu normal, tout comme il était, il y a dix ans, avant d’avoir été modifié. Pourquoi alors avertir les usagers qu'un carrefour est normal ? Ça n’aurait pas de sens d’inscrire : Attention ! carrefour normal !

    Hé ben… On tourne en rond…

    Ce qui d’ailleurs est généralement le cas dans les histoires de carrefours et de ronds-points…

    -----------------------------------

    Les fêtes, nous, on aime bien. Surtout après 24h30... !

    Affichette aperçue à « Boirs est Barjot 2012 ».

    boirs et barjot

    Distribution à partir de 24h30 et, généralement, l'heure de fin des soirées fixes qui est décidée au préalable est 27h30 environ...

  • Humour Bassenge. Encore un épinglé de Regor dans le journal La Meuse…

    ça va se savoir.pngSamedi, dans sa nouvelle rubrique satirique «  ça va se savoir »,  La Meuse publiait un article de Regor de Bassenge Blog Sudinfo (c’est la troisième publication en peu de temps..). Intitulé on en rigole… l’article soulignait l’incohérence entre un texte et la photo d’illustration parus dans le dernier bulletin communal de juin. Ci-dessous, le texte et la photo en question. On en rigole, mais on ne se moque pas…

    humour,autodérision

    Comme chacun peut le remarquer sur la photo, le plat est composé à base de tomates..! Et, donc, l’article paru en bonne place dans la rubrique « ça va se savoir… »

    ça va se savoir.png

    Les tomates de Liège, fierté du Terroir !

    Humour et autodérision, spécialités locales..? Et, ce n'est pas fini. Je m'intéresse maintenant aux plantes invasives... Bientôt un article dans La Meuse et dans la même rubrique ? Allez savoir... Regor

  • Photos prises en Vallée du Geer : entre humour et autodérision…

    Humour et autodérision... Attention, cet article est à prendre au second degré !

    Deux photos glanées en Vallée du Geer :

    1. Photo prise quelque temps avant les fêtes de fin d’année à Glons.

    humour, auto-dérision, insolite

    Un boucher - charcutier reconverti en artisan poissonnier ?  Peut-être faisait-il une allergie aux os ?

    2. Prise le lundi 16 janvier à Roclenge. Le sapin de Noël de la Place Louis Piron…

    humour, autodérision, insolite

     

    humour, autodérision

    Installé à la Ste Catherine, période que l’on sait propice à la plantation des arbres, et grâce au temps exceptionnel de cette période hivernale, le « fameux » sapin de Noël de la Place Louis Piron aurait-il repris ?

    En tout état de cause, le 12 janvier, date de la récolte des sapins de Noël dans la commune, les ouvriers n’ont pu que constater à quel point ses racines étaient déjà profondément ancrées dans le sol.

    Les ouvriers l’ont tronçonné. Il a été ensuite collecté.

    Le morceau de tronc restant servira-t-il de « mange debout » pour différentes manifestations sur la Place ?