Google Analytics Alternative

grippe aviaire consignes

  • Grippe aviaire: assouplissement des mesures dès ce dimanche

    Dès ce 2 juillet, le ministre de l’Agriculture Willy Borsus assouplit un certain nombre de mesures de protection adoptées au cours des dernières semaines dans le cadre de la grippe aviaire.

    Quatre semaines après la constatation de la première contamination par le virus hautement pathogène H5N8 de la grippe aviaire chez un éleveur amateur de Wellin, une série de mesures peuvent être assouplies. L’analyse des différentes contaminations constatées au cours de ces dernières semaines dans les communes de Wellin, Sainte-Ode, Soignies, Zuienkerke, Quiévrain, Oostkamp, Ath, Menin, Couvin, Courcelles et Wangenies (Fleurus) a démontré que le virus s’était propagé fin mai – début juin via la vente sur des marchés publics.

    L’application stricte des mesures de protection a permis d’empêcher que la grippe aviaire ne continue de se propager. « Néanmoins, le danger n’est pas encore totalement derrière nous et la vigilance reste de mise », avertit l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca).

    Retour à la normale

    Les déplacements d’oiseaux autres que les volailles sont à nouveau autorisés dans les zones de protection et de surveillance entourant Oostkamp et Menin en ce qui concerne :

    – les oiseaux ne provenant pas de ces zones ;

    – les oiseaux provenant de ces zones pour autant que l’éleveur ne détienne pas de volailles ;

    – les oiseaux provenant de commerces et d’animaleries.

    À l’intérieur des zones de protection et de surveillance établies autour d’Oostkamp et de Menin, les marchés et autres rassemblements restent interdits. L’enlogement de pigeons de sport en vue de vols de concours est désormais autorisé à condition que les pigeons proviennent d’éleveurs amateurs ne détenant pas de volailles Et que cet enlogement se fasse dans un local d’enlogement désigné à l’intérieur de la zone concernée.

    À partir du 15e  jour suivant la délimitation des zones tampons, les assouplissements appliqués dans les zones de protection et de surveillance établies autour d’Oostkamp et de Menin s’appliquent également dans les zones tampons établies autour des cas détectés à Sainte-Ode, Soignies, Zuienkerke, Quiévrain, Ath, Couvin, Courcelles et Wangenies (Fleurus).

    Dans le reste du pays

    Dans le reste du pays, les marchés de volailles et autres oiseaux sont à nouveau autorisés pour les professionnels. Ces derniers ne peuvent toutefois pas vendre d’oiseaux aquatiques (canards, oies, cygnes…). La vente occasionnelle d’oiseaux sur les marchés reste quant à elle interdite. Si plusieurs négociants sont présents sur un même marché, la distance qui les sépare doit être la plus grande possible.

    Les autres rassemblements de volailles sont également à nouveau autorisés dans le reste du pays. Les oiseaux aquatiques (canards, oies, cygnes…) ne sont toutefois pas autorisés. Les volailles doivent avoir été confinées dans les 10 jours qui précèdent le rassemblement.

    L’Afsca rappelle également à chaque détenteur d’être vigilant et de faire immédiatement appel à un vétérinaire si ses oiseaux montrent des symptômes de maladie ou meurent subitement.

    Une mortalité anormale chez les oiseaux sauvages peut toujours être notifiée via le numéro d’appel gratuit 0800/99.777. (Source Le Sillon belge)