Google Analytics Alternative

gérard timpen

  • Vallée du Geer : les photos du jour

    Elles sont signées Gérard Timpen et elles ont été prises en Vallée du Geer.

    renard gérard timpen.2jpg.jpg

    renard gérard timpen.jpg

  • Vallée du Geer. Photographie : les superbes clichés animaliers de Gérard Timpen…

    gérard portrait.jpgFlanqué de son appareil photo, le bassengeois Gérard Timpen sillonne la Vallée du Geer pour s’en aller à la rencontre de la faune sauvage. Enfin, le plus souvent. Car le photographe animalier ne rechigne pas, à l’occasion, de pointer son objectif sur l’un ou l’autre paysage.

    En ce qui concerne la faune locale, la traque commence d’abord par des repérages et toute une série d’observations. Le but : rechercher les lieux de passage des animaux. Une empreinte ici, une brindille cassée là ; un tout petit signe de passage, fut-il insignifiant, est relevé.

    gérard chevreuils.jpgPuis, camouflé sous un abri de fortune, commence alors l’attente. Une longue attente ; le photographe faisant preuve d’une patience à toute épreuve. A l’affut, sans bouger. Sans faire de bruit. Parfois les membres s’engourdissent. Mais l’appareil est prêt. Puis… l’animal surgit. Et lorsqu’on lui pose la question de savoir comment il a fait pour photographier un renard, Gérard explique le plus simplement du monde: « Le renard était à 4 mètres de moi, j’ai déclenché… » Comme si c’était vraiment facile….

    Certains de ces clichés ont été montrés, l’année dernière à Emael, dans le cadre de l’exposition internationale « Clic and Shoot » organisée par l’asbl « Bassenge On Move ». Tous ses clichés ont fait gérard animal.jpg2.jpgl’objet de beaucoup d’admiration. On en redemande.

    Gérard exerce ses talents dans une discipline photographique, autant difficile que rigoureuse, qui demande beaucoup d’opiniâtreté. Ne jamais renoncer. De surcroît, cette discipline suppose non seulement la connaissance de la région, celle de la faune locale, mais elle demande aussi une maîtrise de la photo instantanée sans oublier celle des principes qui régissent la composition photographique.

    Si le photographe Gérard Timpen se complait à nous montrer la richesse de la faune de notre Vallée du Geer, il se gardera pourtant toujours de dévoiler les lieux où ses clichés ont été pris. L’appareil photo est un miroir. Pas un fusil.

    Un travail magistral devant lequel nous ne pouvons que tirer notre chapeau. Vallée du Geer oblige.

    Photos à découvrir dans l'album colonne ci-contre à droite ou en cliquant ICI

    Regor

    Pour découvrir d’autres photos de Gérard, suivre le lien ci-dessous

     https://www.facebook.com/gerard.timpen/photos_all

    gérard renard.jpg

    biches gérard timpen.jpg

    gérard rapace 2.jpg