Google Analytics Alternative

funérailles aline bastin

  • Bassenge-Nandrin. L’adieu aux Liégeoises victimes du 22 mars

    enterrement aline bastin.pngCe vendredi, un dernier adieu a été fait à Aline, 29 ans, de Bassenge et Mélanie 29 ans, de Nandrin 

    Environ une semaine et demie après les attentats meurtriers de Bruxelles, Aline Bastin (Eben Emael) et Mélanie Defize (Nandrin) ont été inhumées dans l’intimité familiale. Un dernier hommage empreint d’une grande émotion. 

    Mélanie était la belle-sœur d'une amie d’Aline. Les deux Liégeoises avaient donc des amis en commun. Et ce funeste 22 mars, leurs destins se sont croisés une dernière fois. Elles se trouvaient toutes les deux dans le métro quand, à hauteur de la station enterrement aline bastin 4.jpgMaelbeek, Khalid El Bakraoui leur a ôté la vie. Ce vendredi, les attentats de Bruxelles étaient dans toutes les mémoires aux abords des églises d’Emael et de Nandrin. C’est là que les familles et les amis des deux jeunes femmes se sont réunis dans un dernier hommage.

    A Eben Emael, l’église Notre-Dame n’était pas assez grande pour accueillir la foule venue faire ses adieux à Aline, 29 ans. La police de la Basse-Meuse avait d’ailleurs placé un grand nombre de barrières Nadar pour empêcher le stationnement, et quelques policiers étaient présents pour veiller à ce que la mobilité aux alentours se fasse sans encombre.

    Si l’église était pleine à craquer, quelques retardataires avaient pu prendre place sur le perron, où les discours émouvants étaient à peine audibles. Qu’à cela ne tienne, tous étaient là avant tout pour soutenir enterrement aline bastin 6.jpgla famille Bastin. Les proches d’Aline ont pris la parole pour rendre hommage à la jeune femme, passionnée par les voyages et par son métier de communicatrice. De nombreux collègues et amis avaient d’ailleurs fait le déplacement pour lui dire au revoir une dernière fois. Les patients du Docteur Pierre Bastin, son papa, constituaient aussi une grande majorité de la foule. Le cabinet se trouve d’ailleurs à un jet de pierre de l’église.

    Si les attentats de Bruxelles étaient dans tous les esprits, le sourire rayonnant de la jeune femme les a battus à plate couture! Après une cérémonie d’un peu plus d’une heure, la famille a quitté l’église sur une chanson bien de circonstance. « Aline », de Christophe. C’est vrai, elle ne reviendra plus, mais comme le souvenir tendu aux personnes présentes le disait si bien: « La vie est tellement belle et pourtant si fragile: prenez-en soin! » (Source La Meuse samedi 2 avril 2016-  Allison Mazzocatto)

    enterrement aline bastin 3.jpg

    enterrement aline bastin 4.jpg

    Trois corbillards ont été nécessaires pour contenir les nombreuses fleurs, couronnes et messages...