Google Analytics Alternative

fruits hustin glons

  • Après les vignobles d’Emael, petite visite aux fruiticultures des hauteurs de Glons…

    fruits glons 1.jpgEn cette mi-juillet, nous avons rendu une petite visite aux vergers des coteaux de Glons pour agréablement constater que, là aussi, les températures clémentes que nous connaissons ont favorisé nettement la croissance des fruits. Dans les vergers, aussi loin que le regard puisse se porter, les pommes et les poires abondent, certains fruits même commencent à rougir… Pour la petite histoire, rappelons qu’à l’époque de Napoléon, sur ces mêmes coteaux situés plein sud, les vignobles glontois produisaient un vin du plus grand cru. Sa qualité était telle que Napoléon décida de mettre fin à leur production afin de ne pas concurrencer les meilleures cuvées françaises. (A Glons, une rue porte encore le nom de « rue sous la vigne »). De nos jours, ce sont les pommes et les poires de la maison Geerfruits (Hustin) qui bénéficient à la fois du bel ensoleillement de ces parcelles (plein Sud) et de la composition du sol qui, riche en calcaire, leur confèrent cette saveur de première qualité et si particulière: leur chair est blanche, fine et croquante, très juteuse, sans acidité et finement parfumée. La saison s’annonce bien.

    fruits glons 2.jpg

    fruits glons 3.jpg

    fruits glons 4.jpg

  • Glons, le nouveau distributeur automatique de fruits. Les fruits Hustin : culture bio ou pas ?

    fruits hustin distributeur 3.jpgBio ou pas ? Cette question a été quelque fois posée suite à l’article publié il y a peu sur ce blog qui concernait le nouveau distributeur automatique de fruits et jus de fruits installé sur la Grand route à Glons et qui, entre parenthèses, subit un rush et ne désemplit pas…

    Si la réponse se veut nuancée, elle est claire : c’est une culture intégrée. Intégrée, c’est quoi ? En voici la définition : c'est une production économique de fruits de qualité donnant la priorité aux méthodes écologiquement plus sûres, minimisant les effets secondaires fruits hustin distributeur 5.jpgindésirables et l'utilisation des pesticides, afin d'améliorer la protection de l'environnement et de la santé humaine.

    (Source GAWI  - Groupement d'Arboriculteurs pratiquant en Wallonie les techniques Intégrées -)

    Le GAWI

    Créé en 1988, le GAWI (Groupement d'Arboriculteurs pratiquant en Wallonie les techniques Intégrées) est une association sans but lucratif (asbl), reconnu comme Centre Pilote régional de Référence et d'Expérimentation.

    Ses missions sont :

    •             l'encadrement technique des arboriculteurs en Production Fruitière Intégrée,

    •             la validation des techniques de production intégrée et des mesures de protection de l'environnement et de la fruits hustin distributeur 2.jpgsanté,

    •             la rédaction et l'actualisation du cahier des charges Fruitnet pour la production intégrée des fruits à pépins,

    •             l'aide à la mise au point de cahiers des charges pour la production intégrée d'autres cultures fruitières et/ou légumières.

    Pour vraiment tout connaître sur le GAWI, n’hésitez-pas à visiter leur site ici :

    http://www.asblgawi.com/fint.html

    Enfin, relevons cette phrase importante qui apparaît dans la description de la technique utilisée :

    « La production fruitière intégrée consiste en la production régulière de fruits de qualité tout en travaillant de pair avec la nature, en mettant à profit ses forces de régulation et en n'intervenant que lorsque cela est vraiment indispensable. »

  • A Glons, les fruits Hustin innovent : un distributeur automatique de fruits et de jus de fruits locaux a ouvert ce vendredi !

    fruits hustin distributeur 2.jpgLe vendredi 5 juin dernier avait lieu l’ouverture d’un nouveau distributeur de fruits et de jus de fruits locaux à Glons.  Situé sur la grand route et tel la vitrine d’un magasin, on y retrouve les spécialités de la fruiticulture glontoise Hustin ; des pommes et des poires en différents conditionnements, ainsi que des fraises originaires d’une fraiseraie proche. Parmi les différents produits présentés, les jus de fruits, occupant une bonne place, sont proposés en cubitainers de 3 litres : jus de pommes, de poires, pommes-poires, et jus pommes - fraises dont le goût s’apparente quelque peu à celui d’un vin rosé…

    fruits hustin distributeur 4.jpgComment fonctionne un distributeur de fruits et jus de fruits ?

    Le principe est simple. Vous introduisez votre monnaie ou votre billet et vous bénéficiez ainsi d’un crédit qui s’affiche sur la machine. Vous faites votre choix sur un produit - identifié par un n° -, vous composez le n° sur la machine et le tour est joué. Il ne reste plus qu’à vous servir. Si le montant de votre achat est inférieur à votre crédit, la machine vous rembourse la différence.

    fruits hustin distributeur 3.jpgSi le principe des distributeurs automatiques de fruits est assez répandu en Flandres, les fruits Hustin font figure de pionniers en Wallonie. Gageons que comme les producteurs flamands, ce nouveau service qui entre dans la notion de circuit-court remporte le succès qu’il mérite.

    Vendredi dernier, la clientèle était déjà nombreuse à s’arrêter sur le parking afin de s’approvisionner en délicieux fruits et jus.

    Après le reportage, nous avons goûté, en famille, le jus Pomme-Poire. Nous en sommes restés babas.

    Le distributeur est accessible 24h sur 24 !

    Regor

    (photos Regor)

    fruits hustin distributeur.jpg

    fruits hustin distributeur 5.jpg

    fruits hustin distributeur 6.jpg

  • Glons. Embargo russe sur les importations de fruits en provenance d’Europe : le préjudice est lourd chez le fruiticulteur Hustin…

    poires hustin.JPGOn le sait, l’embargo russe sur les importations de fruits en provenance d’Europe cause de nombreux problèmes aux fruiticulteurs de la Basse-Meuse. Concerné, lui aussi,  nous avons rencontré Monsieur Hustin de Glons ce lundi. Il nous explique : « Une grande partie de notre production est destinée à la Russie, en effet. Compte tenu de l’embargo qui frappe de plein fouet tous les producteurs belges, les supermarchés s’étaient engagés à nous soutenir. Aujourd’hui, hélas, c’est le contraire, ils n’ont pas tenu leur parole ; ils font pression sur nous pour faire baisser les prix… Et les prix offerts ne parviennent même plus à couvrir les coûts de la main d’œuvre. poires hustin 3.JPGC’est devenu intenable. Quant à trouver des débouchés dans d’autres secteurs, comme les jus de fruits, le cidre et le sirop, c’est encore pire ; les fruits abondent et l’offre est tellement importante que les prix atteignent quelques cents le kilo seulement. Vous rendez-vous compte, un kilo de pommes pour l’équivalent d’un franc belge ? Du côté de mes collègues de la Basse-Meuse, certains ont pris des mesures radicales ; ils ont décidé de ne pas cueillir les fruits et de les laisser pourrir sur les arbres… Ce n’est heureusement pas encore le cas pour moi… mais j’espère ne pas devoir en arriver là… »

    poires hustin 2.JPGEn cette fin septembre, dans les cultures des coteaux situés plein sud à Glons, les pommes et les poires surabondent. 2014, est une année excellente. Pourtant, pour avoir aperçu le groupe au travail, les cueilleurs saisonniers semblent se faire moins nombreux que les années précédentes…

    Les « fruits Hustin » ouvrent leur magasin de Glons le samedi, et des promotions attendent les bassengeois et un public local.  « Même si ces ventes aux particuliers ne permettront jamais d’écouler toute notre production », nous a confié Monsieur Hustin.

    A Glons, chez les fruits Hustin, le préjudice est lourd…

    (photos Regor prises en 2012 lors de l'opération Agricharme)