Google Analytics Alternative

fort eben emael

  • Evénement ! Le fort d’Eben-Emael rend son histoire réelle + Teaser vidéo présentation

    fort eben emael événement 2016.pngLe dimanche 11 septembre 2016, vous pourrez vivre d’une manière spectaculaire l’histoire d’un des plus grands forts d’Europe et du début de la Seconde Guerre mondiale en Belgique.

    L’événement « Fort d’Eben-Emael Evénement 2016 » ramènera à la vie le passé du fort de 1932 jusqu’au 11 mai 1940 grâce à un spectacle audiovisuel et interactif.

    fort eben emael,fort eben-emael,fort eben-emael événement 2016,fort eben-emael 2016Sans l’accompagnement d’un guide, le visiteur pourra suivre un circuit de découverte d’environ 1h30 dans une partie du réseau de galeries souterraines. Des animations, des projections de film, des effets spéciaux et des jeux d’acteurs dans des galeries obscurcies, vous feront vivre la réalité.

    Durant ce parcours dans le réseau de galeries, vous découvrirez comme une recrue de 1939 la vie du soldat dans la caserne souterraine, dans les ouvrages d’artillerie et de défense du fort et au poste de commandement. Vous vivrez alors le début de la Seconde Guerre mondiale avec le déroulement de l’attaque du fort d’Eben-Emael du 10 et 11 mai 1940.

    A certains endroits, des guides vous donneront une information détaillée et vous visiterez une casemate d’artillerie complètement aménagée.

    Vivez le passé du fort d’Eben-Emael d’une manière interactive !

    Le fort d’Eben-Emael, le plus grand fort de Belgique et un des plus grands d’Europe, est situé à la frontière de la Wallonie et de la Flandre et est toujours un domaine militaire.

    La visite interactive du Fort d’Eben-Emael se déroulera le dimanche 11 septembre 2016 de 10 h00 à 16 h00.

    L’accès à la caserne souterraine, aux différentes salles du musée et à la cafétéria sera gratuit.

    Le prix d’accès au circuit de découverte sera de 8 €. Gratuité pour les enfants de – de 8 ans.

    Paiement cash uniquement (pas de paiement électronique possible).

    Le circuit de découverte n’est pas accessible aux moins valides. Certaines parties du circuit seront obscurcies. Des vêtements chauds sont recommandés : la température est de 11° C dans les galeries.

    Pour des raisons de sécurité, le nombre d’accès au circuit de découverte pourrait être limité.

    http://www.fort-eben-emael.be/evenement2016/?lang=fr

    Le teaser de présentation de l'événement !

  • Eben-Emael – Histoire. L’autre vérité sur la chute du fort

    fort eben emael 2.pngLe 10 mai 1940, le fort d’Eben-Emael est la clé de voûte de la ligne défensive du canal Albert. Considéré par le commandement allemand comme le fort le plus puissant d’Europe, il n’est pourtant attaqué que par moins de 100 sapeurs-parachutistes. À l’issue d’un siège de 36 heures, la garnison forte de 600 artilleurs se rend, sans même prendre la peine de négocier des conditions de reddition honorables. Que s’est-il passé pour en arriver à un tel désastre ? C’est à cette question que Hugues Wenkin répond dans « Eben-Emael, l’autre vérité », qui vient de paraître aux éditions Weyrich.

    Journaliste-historien et conférencier, Hugues Wenkin écrit : « C’est en 2010 que je me suis penché pour la première fois sur l’affaire d’Eben-Emael. » Cette année-là, voulant présenter l’assaut des parachutistes allemands en incluant le vécu des combattants belges, il s’est rendu au Centre de documentation historique de l’Armée. Là, il a eu accès au rapport de la commission d’enquête parlementaire qui, en 1947, s’était penchée sur les forts belges. « Quand j’ai pu consulter cette mine d’or d’informations concernant l’un des épisodes les plus noirs de notre histoire militaire, la réalité cruelle de la guerre s’est révélée. Sous cette carapace de béton, l’héroïsme et le sens du devoir des uns se sont mêlés à l’irresponsabilité et à la couardise des autres pour se solder en tragédie burlesque. »

    À partir de là, Hugues Wenkin a longuement enquêté, et il en a fait un livre qui est un document terrible, bien loin de la version officielle de soldats belges battus par une armée allemande mettant en œuvre un armement entièrement nouveau.

    « J’en suis arrivé à la conclusion effarante qu’un strict respect des procédures en place et un commandant un tant soit peu plus efficace nous auraient probablement évité cette cuisante défaite ». Si l’histoire contemporaine de la Belgique vous passionne, voici un ouvrage qui devrait vous plaire.

    « Eben-Emael, l’autre vérité » par Hugues Wenkin, aux éditions Weyrich. 32 euros. (La Meuse mardi 10 mai 2016)

  • Eben Emael. Reconstitution historique ce week-end : La Meuse en parle ce samedi…

    planeurs fort eben emael.pngDans le cadre des 75 ans de l’attaque du fort d’Eben par les Allemands, une reconstitution historique est organisée ce weekend. 40 figurants feront ainsi revivre les premiers combats, qui se sont déroulés le 10 mai 1940 à 4h20, sur le massif du fort. La reconstitution comprendra notamment un survol de planeurs, l’attaque par des paras allemands des positions belges, des explosions en séquences, une première puis une seconde contre-attaque sanglante des Belges. D’une durée d’1h15 et commentées en français et néerlandais, deux représentations sont programmées, ces samedi et dimanche à 11h. Le prix d’entrée est fixé à 5 euros et 10 euros si on y ajoute la visite du fort le jour même. À noter que cette visite se fera par des entrées inhabituelles (le bloc de défense 2 et la coupole nord sur le massif). Des scénographies seront également jouées par des figurants, dans la caserne et les galeries souterraines. Retrouvez toutes les infos sur www.fort-eben-emael.be  ( Source La Meuse 30 mai 2015)

    planeurs fort eben emael.png

  • Ce weekend, reconstitutions historiques de la prise du Fort d’Eben Emael !

    planeurs fort eben emael.pngPour le 75ème anniversaire de l'attaque du fort d'Eben-Emael, des reconstitutions historiques auront lieu les 30 et 31 mai à 11h sur le fort d'Eben-Emael avec des figurants belges et allemands et de nombreux moyens pyrotechniques qui simuleront fidèlement les 1ers combats livrés par les parachutistes allemands et les défenseurs du fort le 10 mai 1940 vers 4h15 du matin. Tous les renseignements en suivant les liens ci-dessous :

    http://www.fort-eben-emael.be/fr/

    https://www.facebook.com/fortebenemael

    planeurs fort eben emael.png

  • Fort d’Eben-Emael : les 30 et 31 mai, des commémorations et reconstitution avec des planeurs ! Le fort d’Eben recherche aussi les familles de militaires… L’article complet ! + vidéo d’archives

    fort eben emael.pngUne reconstitution organisée pour les 75 ans de son attaque. Dans la nuit du 10 mai 1940, le fort d’Eben-Emaël était attaqué par les Allemands. 75 ans plus tard, l’ASBL qui le gère a décidé de se souvenir en organisant une reconstitution historique. Mais pour marquer cet anniversaire et rendre hommage aux soldats tués, elle recherche également des informations sur 13 militaires du fort décédés durant l’attaque ou en captivité.

    Fondée en 1986, l’ASBL Fort d’Eben-Emaël a pour vocation d’entretenir et gérer ce site militaire construit entre 1932 et 1935. Depuis sa création, 750.000 euros ont ainsi été investis pour y effectuer certains aménagements nécessaires à l’accueil de ses 25.000 visiteurs annuels, venus découvrir l’histoire du site et rendre hommage aux soldats tombés en défendant la neutralité de notre territoire.

    Vingt-six soldats du fort sont ainsi décédés durant la Seconde Guerre Mondiale, et plus particulièrement lors de l’attaque du fort survenue les 10 et 11 mai 1940. Pour les 75 ans de cette attaque, qui constitue aussi la première attaque de la Seconde Guerre Mondiale sur le front ouest, l’ASBL lance un appel aux familles de 13 de ces 26 soldats, morts pour la patrie. Si l’identité de tous ces hommes est connue, l’ASBL n’a aucune autre donnée sur 13 de ces militaires. Via la presse, elle fait appel aux familles de tous ces courageux. Pour sauvegarder leur mémoire et mettre un visage sur un nom, elle est ainsi à la recherche de photos, objets ou de tout autre élément permettant de mieux les connaître. Si vous êtes de la famille des soldats Albert Bataille, Lambert Bormans, Martin David, Paul

    Philippe, Alphonse Vossen et René Evrard, tous morts durant l’attaque du fort, ou de Ferdinand Wirix, Jean Denoël, Laurent Corten, Joseph Huyghe, Joseph Immers et Jules Dohogne, décédés en captivité, vous pouvez prendre contact avec Tom Hendrikx via research@fort-eben-emael.be

    Mais les commémorations des 75 ans du fort ne s’arrêtent pas à cette recherche. Les 30 et 31 mai, une grande reconstitution historique va ainsi être organisée. Quarante figurants feront ainsi revivre les premiers combats, qui se sont déroulés le 10 mai 1940 à 4h20, sur le massif du fort. La reconstitution

    Comprendra notamment un survol de planeurs, l’attaque par des paras allemands des positions belges, des explosions en séquences, une première puis une seconde contre-attaque sanglante des Belges.

    D’une durée d’1h15 et commentées en français et en néerlandais, deux représentations sont programmées, le 30 et le 31 mai à 11h. Le prix d’entrée est fixé à cinq euros et 10 euros si on y ajoute

    la visite du fort le jour même. À noter que cette visite se fera par des entrées inhabituelles (le bloc de défense 2 et la coupole nord sur le massif). Des scénographies seront également jouées par des figurants, dans la caserne et les galeries souterraines

    Aurélie Drion La Meuse lundi 27 avril 2015

  • La Belgique va céder 14ha aux Pays-Bas… Cette zone est proche du Fort d’Eben Emael… Vidéo RTL tvi

    journal RTL tvi.pngLe problème date de la rectification du cours de la Meuse dans les années 60-80. Par ces travaux, des bouts de presqu’îles se trouvent maintenant sur le territoire des Pays-Bas, et inversement. Peu après, il avait déjà été question de rectifier la frontière. Peu connue, cette zone est toute proche du Fort d'Eben Emael. Le journal RTL tvi

  • Journées portes-ouvertes des Musées de la Basse Meuse ces 18 et 19 mai.

    musée eben.gifEn Vallée du Geer aussi…

    Profitant du succès de 2012, de l’engouement et de l’intérêt évident porté par les visiteurs, nos musées de la Basse-Meuse réitèreront avec enthousiasme leur action «  Portes ouvertes » en 2013.

    Cette édition aura lieu le week-end du 18 et 19 mai 2013 et durant ces deux journées de nombreux musées s’ouvriront gratuitement à tous.

    En ce qui concerne notre Vallée du Geer, ce seront le Musée d’Eben, le Fort d’Eben-Emael et La Tour d’Eben Ezer qui ouvriront gratuitement leurs portes au public.

    Eben-ezer.jpgVoir le programme détaillé ici :

    http://www.basse-meuse.be/fr/news.asp#209