Google Analytics Alternative

fermes pédagogiques reconnues wallonie

  • Les «fermes pédagogiques» officiellement reconnues en Wallonie

    Le concept de «fermes pédagogiques» est désormais officiellement reconnu en Wallonie à la suite d’un arrêté du gouvernement wallon pris en date du 8 juin. Le ministre wallon de l’agriculture, René Collin, a annoncé cette reconnaissance mardi à la Ferme de la Géronne à Chêne (Léglise - province de Luxembourg), première du genre mise sur pied il y a 22 ans. L’activité principale de ces fermes est la production mais elles accueillent également des groupes scolaires tout au long de l’année et proposent des stages ainsi que des anniversaires à la découverte des activités agricoles.

    Actuellement, la Wallonie compte une petite soixantaine de fermes pédagogiques qui ont accueilli, en tout, 100.000 enfants en 2016. Le concept avait vu le jour en 1994 à l’initiative des deux syndicats agricoles de l’époque (UPA et AAB) au travers de deux réseaux. Après la fusion des syndicats agricoles en 2001, les réseaux se sont regroupés au sein de l’asbl «Accueil Champêtre en Wallonie» encadrant les agriculteurs dans leur diversification touristique.

    Jusqu’ici, le concept ne bénéficiait toutefois pas de reconnaissance officielle. «Il s’agit d’encourager les agriculteurs vers la diversification et non pas d’ajouter des balises», a indiqué mardi le ministre Collin. Pour pouvoir bénéficier de la dénomination, les critères suivants doivent être remplis: la demande doit venir d’un agriculteur en activité, l’agriculteur et/ou un animateur doit disposer d’une formation pédagogique et des critères de sécurité sont également pris en compte.

    (Belga – Le sillon belge)