Google Analytics Alternative

espaces verts bassenge

  • "Mise au vert", pour réintégrer la nature dans les espaces publics et privés

    nature ville.jpgLe 13 janvier dernier, le ministre wallon de la Nature, de la Ruralité et du Tourisme, René Collin, a présenté un nouveau programme intitulé « Mise au Vert ». Son but: réintégrer la nature dans les espaces publics et privés. 

    Depuis le lancement en mai 2015 du « Réseau Wallonie Nature », communes, écoles, entreprises, associations et citoyens ont été sensibilisés  au rôle essentiel de la biodiversité au quotidien. La mise en œuvre de projets tels que « Cimetière Nature », « 110 kms haies » ou encore « Ose le vert, recrée ta cour », a permis à différents publics de découvrir qu’il était possible de faire mieux coexister nature et activités humaines. 

    Ce nouveau programme se décline en 3 actions concrètes qui seront développées en 2017 : « Prime’Vert », « Le Week-end des Parcs et Jardins de Wallonie » et le concours des « Villes et villages fleuris de Wallonie ».

    Prime'Vert, pour les communes

    Prime’Vert est un appel à projets destiné aux administrations communales. Elles sont invitées à concevoir un projet de création d’espaces verts dans leurs zones urbaines et semi-urbaines.

    L’objectif est de « revégétaliser » ces zones pour favoriser le bien-être des citoyens avec des aménagements bien pensés au cœur des villages ou des villes au travers, par exemple, d’une toiture végétale, d’un hôtel à insectes, de verdurisation des abords des bâtiments publics, etc.

    A la clôture de cet appel à projets, prévu le 20 avril, 35 projets seront sélectionnés par un jury multidisciplinaire. Les lauréats seront proclamés fin mai. Les dossiers retenus pourront bénéficier jusqu’à 15.000 euros de subside.

    Week-end des Parcs et Jardins de Wallonie

    Mis en œuvre par l’asbl « Valorisation des Parcs et Jardins de Wallonie » en collaboration avec le Commissariat Général au Tourisme et la Dgo3, la première édition du « Week-end des Parcs et Jardins de Wallonie» se déroulera les 10 et 11 juin prochains. Le fil conducteur de cette première édition sera la Gourmandise, de quoi rejoindre un des objectifs majeurs du tourisme wallon en 2017.

    Ce week-end fera l’objet d’un appel à candidatures, ouvert jusqu’au 1er mars, à destination des parcs publics et des jardins privés qui souhaitent, pour l’occasion, ouvrir leurs portes au grand public. Les lauréats pourront disposer d’une aide de 500 euros maximum pour les jardins privés et de 2.000 euros maximum pour les parcs et jardins publics pour concrétiser leurs projets : création de potager durable, pose de nichoirs, création, achat de plantes,…

    Plus d’infos et formulaires : www.jardins.tourismewallonie.be .

    Villes et Villages fleuris de Wallonie

    René Collin a également annoncé un prochain concours des « Villes et Villages fleuris de Wallonie » qui viendra compléter le programme « Mise au Vert ».

    "En 2017, la nature et la biodiversité vont se propager davantage, de quoi contribuer à améliorer sensiblement nos cadres de vie et par ailleurs, à en renforcer l’attractivité", vante le ministre. (Source Sillon belge)

    jardins concours.jpg

  • Le poisson d’avril de Bassenge Sudinfo : c’était des moutons d’avril, plutôt… !

    moutons gronsveld 3 avec légende poisson d'avril.jpgVous avez été très nombreux (1.500 visites uniques/jour et des centaines de « Like ») à apprécier l’article paru ce mardi 1er avril sur ce blog qui relatait la décision prise par la commune de Bassenge de faire appel aux moutons pour entretenir ses espaces verts publics. Il n’en est malheureusement rien; c’était un poisson d’avril !

    De la pure fiction. Et, je dois l’avouer, devant l’intérêt manifesté, mon poisson d’avril me paraît aujourd’hui d’un goût douteux car je ne peux m’empêcher de penser que plutôt de faire sourire, il va décevoir beaucoup de bassengeois et bassengeoises qui croyaient réellement à l’initiative de la commune de Bassenge de s’engager dans l’écopâturage même si quelques-un(e)s non pas mordu à l’hameçon…

    Mais bon, on peut rêver. Malheureusement, ce n’est pas encore pour aujourd’hui que, grâce aux moutons, le passé de la Vallée du Geer va rejoindre son présent pour présumer d’un bel avenir.

    Sans rancune ?

    Regor

    moutons gronsveld 3 avec légende poisson d'avril.jpg