Google Analytics Alternative

environnement di antonio

  • Exclusif – Ministre de l’environnement. 3 millions d’euros pour acheter des poubelles. Et aussi des cendriers de rue et des aspirateurs de déchets

    carlo di antonio.pngPour pouvoir bénéficier des subsides wallons, les communes devront élaborer un « plan d’aménagement des poubelles ».

    La Wallonie manque de poubelles. Carlo Di Antonio, le ministre wallon de l’Environnement, a tiré les conclusions du dernier Grand nettoyage de printemps. Quelque 31.000 sacs représentant un total de 130 tonnes de déchets sauvages avaient été ramassés par 40.000 bénévoles, dont le ministre qui avait enfilé ses gants pour l’occasion. Des canettes, des sacs en plastique et des emballages de snack faisaient partie des détritus les plus fréquents, ainsi que des mégots de cigarette.

    Un budget de 3 millions d’euros vient d’être dégagé afin de soutenir les communes wallonnes dans l’achat de poubelles, de cendriers de rue et d’aspirateurs de déchets. Un appel à candidature est donc lancé à destination des administrations intéressées par la ministre en place de ces infrastructures de propreté publique. Les communes ont jusqu’au 1 er septembre pour introduire un dossier.

    « Cette mesure s’inscrit dans la mise en application du Plan wallon en faveur de la propreté publique, baptisé Be Wapp pour une Wallonie plus propre », précise Carlo Di Antonio, qui a fait de la propreté publique l’une des priorités du gouvernement wallon. Le but est d’offrir aux citoyens les moyens de se débarrasser proprement de leurs déchets dans les lieux publics. L’aide financière aux communes est d’ailleurs conditionnée à l’élaboration d’un « plan d’aménagement des poubelles ». Ce plan doit assurer une organisation optimale d’infrastructures, à savoir couvrir les lieux pertinents, prévoir un placement adapté à la situation de terrain, adapter le nombre et le modèle des poubelles aux besoins. Un guide d’accompagnement est fourni aux communes.

    7.500 € POUR UN ASPIRATEUR

    L’aide vise à soutenir l’achat de poubelles ou de cendriers à hauteur de 60 %. Le montant de l’intervention est plafonné à 10.000 euros pour les communes de moins de 10.000 habitants. Les plus grandes agglomérations recevront jusqu’à 25.000 € (de 10.000 à 30.000 habitants) et 50.000 € pour les communes de plus de 30.000 habitants. Les communes pourront choisir leur modèle de poubelle pour que les nouvelles unités cadrent avec le parc existant.

    Quant aux aspirateurs de déchets, le montant maximum de la prime est fixé à 7.500 euros par appareil. Les communes de moins de 30.000 habitants ne recevront une subvention que pour un seul appareil. Les villes plus peuplées pourront faire une demande pour maximum deux appareils.

    Lorsque tout le monde sera équipé, il y aura vraiment plus d’excuses pour jeter un sachet de chips par terre… surtout que le ministre Di Antonio a durci, l’année dernière, les sanctions minimales contre les incivilités environnementales. Le montant de l’amende est passé de 50 à 100 euros. À l’inverse, si vous avez envie de vous retrousser les manches pour un environnement plus propre, la prochaine édition du Grand nettoyage de printemps se déroulera du 25 au 27 mars 2017. (Source La Meuse lundi 18 juillet 2016)