Google Analytics Alternative

entreprise minimoi

  • Achetez votre minimoi ! Un clone miniature hyper réaliste : c’est le pari de deux jeunes entrepreneurs Liégeois qui lancent Minimoi

    minimoi 2.jpgÊtes-vous prêt à rencontrer votre double ? Sur la page Facebook de Minimoi, les deux créateurs du projet attisent la curiosité. Avec raison, quand on voit à quel point les figurines exposées sur la page sont frappantes de réalisme.

    Un projet tout à la fois novateur, décoratif et futuriste, derrière lequel se cachent deux jeunes Liégeois, Martin Kerstenne et François Méan. Deux amis de longue date que rien ne prédestinait pourtant à se lancer dans la création de figurines en 3D.

    Diplômé en communication, Martin est employé au sein de la Croix Rouge de Belgique.

    François, lui, a choisi de s’orienter vers les relations publiques avant de travailler au bureau suisse de l’ONUSIDA.

    Où il a fait une rencontre qui allait révolutionner sa carrière et les projets des deux amis…

    « J’ai fait la connaissance de Pedro Ribero en Suisse il y a trois ans. Il venait d’acheter une imprimante 3D, et Minimoi a vu le jour peu de temps après. Quand je suis rentré en Belgique, j’ai réalisé une étude de marché, et j’ai vu que le concept pouvait être viable ici aussi. C’est là qu’on a décidé avec Martin de transposer le modèle ».

    Le principe ?

    « On veut offrir un portrait qui change des traditionnelles photos ou vidéos, avec un aspect nouveau du point de vue de la définition. De nos jours, tout le monde a des milliers de photos sur son ordinateur. Ce qui nous intéresse, c’est de proposer quelque chose de novateur ». Il ne s’agit pas ici en effet de produire des jouets mais bien de véritables œuvres d’art miniature dont vous êtes la star.

    « Les Minimoi ne sont pas des jouets ou des figurines. Ce sont de beaux objets qu’on expose, et un nouveau moyen pour ceux qui le veulent de s’immortaliser. C’est comme une belle photo, sauf qu’elle est en 3D ! » .

    Et pour obtenir ce résultat hyperréaliste, il ne faut pas être impatient !

    « Le temps de production est assez long, en moyenne, une figurine va nécessiter 6h d’impression et environ 10h de retouches. C’est nécessaire pour avoir le résultat le plus proche de la réalité possible »

    Une promesse qui séduit les Liégeois. « On voit beaucoup d’entreprises qui ont envie d’offrir des cadeaux de fin d’année qui sortent de l’ordinaire.

    Énormément de particuliers aussi, qui ont envie d’avoir un beau portrait de famille avec leurs enfants, et même avec leur chien s’ils le désirent » nous dit François.

    Et le jeune entrepreneur d’ajouter, enthousiaste : « On a un public vraiment très vaste, on essaie d’être présents sur tous les fronts. Récemment, on a réussi à créer le minimoi de quelqu’un avec tous ses tatouages, c’était d’une précision folle et le résultat était vraiment superbe ! ».

    De quoi s’assurer d’avoir une décoration entièrement personnalisée.

    EN PRATIQUE

    Compter de 220 à 590 euros

    Pour vous offrir un Minimoi à votre effigie, il faudra tout de même compter un certain budget suivant l’échelle désirée.

    Ainsi, pour un double à l’échelle 1/15e, compter 225 €, et 30 € de plus pour avoir un Minimoi à l’échelle 1/12e, soit environ 15 cm de haut.

    Ceux qui veulent leur effigie à l’échelle 1/10e devront débourser 295€ tandis qu’il vous en coûtera 590€ pour un Minimoi à l’échelle 1/6e. Un Minimoi représentant deux personnes vous coûtera 395€ (échelle 1/15e), et 220€ si vous voulez immortaliser Médor.

    KATHLEEN WUYARD La Meuse mardi 23 août 2016

    minimoi.jpg