Google Analytics Alternative

emplois

  • Emploi. En Belgique, 24 % des CV ne sont pas conformes à la réalité

    CV.pngEn Belgique, 24 % des curriculum vitae présenteraient au moins une information qui n’est pas véridique. C’est du moins ce que nous explique David Goldenberg, fondateur de la société CvTrust, une plateforme en ligne qui propose aux entreprises de vérifier l’authenticité d’un CV.

    CHASSE À L’EMPLOI

    « Ce que nous constatons, c’est que les chercheurs d’emploi mentent principalement sur trois éléments », confie l’homme. « Il y a tout d’abord le mensonge sur les expériences professionnelles. Vient ensuite l’exagération du parcours de formation. La personne s’ajoute une formation par exemple. Enfin, le niveau des langues pose également problème. Elles sont nombreuses les personnes qui disent parler couramment une langue alors qu’en réalité, elles n’ont même pas les bases. »

    Ce qui pousse les chercheurs d’emploi à rendre leur CV plus attrayant n’échappe à personne. « Le marché de l’emploi devient de plus en plus difficile », poursuit le fondateur de CvTrust. « On est obligé d’avoir le CV le plus complet pour pouvoir se trouver une place dans le monde de l’emploi. De plus, les expériences deviennent très vite désuètes. Il faut sans cesse être à la pointe de la formation et se montrer sur son plus beau jour. »

    C’est pour lutter contre ces « fraudes au CV » que David Goldenberg a mis en point une plateforme qui permet de détecter les faux. « Elle permet au monde de l’éducation de distribuer des certificats numériques à leurs diplômés », nous explique-t-il. « En clair, lorsqu’un étudiant est diplômé, il reçoit directement un mail qui lui permet d’accéder à sa certification. »

    Le recruteur peut, quant à lui, vérifier en un clic que le CV n’a pas été altéré en cours de route.

    En Belgique, certaines formations Solvay utilisent déjà cette technologie. « L’ULB, quant à elle, compte mettre en place ce projet à la rentrée 2017 », conclut notre interlocuteur. (Source La Meuse lundi 29 août 2016)

  • RégionsJobs, un nouveau média multiple consacré à l'emploi

    régionjobs, emplois vacants, offres emplois vallée du geerBon à savoir pour les recherches d'emplois à commencer par les plus proches de la Vallée du Geer...

    Un tout nouveau supplément consacré à l'emploi, dénommé RégionsJobs, est désormais disponible dans les journaux du groupe Sudpresse (La Meuse, La Nouvelle Gazette, La Province, Nord Eclair et La Capitale).

    Il sera également publié le dimanche dans les éditions du journal gratuit 7Dimanche, distribué un peu partout, mais on pourra également le découvrir via sa boîte aux lettres  puisque RégionsJobs sera également intégré aux différents titres du Vlan. Ce nouveau journal de l'emploi dispose aussi de son propre site internet,www.regionsjobs.be
    L'objectif de ce nouvel hebdomadaire est de dynamiser le monde de l'emploi en publiant un maximum d'offres d'emplois, mais en proposant aussi à ses lecteurs, demandeurs d'emploi ou non, un contenu rédactionnel riche et innovant, destiné à encourager la mobilité et l'évolution dans le travail.
    Fidèle à la nature régionale et locale des groupes de presse qui le créent, l'essence de RégionsJobs est l'emploi de proximité : l'emploi de sa région, l'emploi dans sa région, mis en avant à travers deux thèmes surprenants: le bonheur et l'environnement.
    RégionsJobs encouragera ses lecteurs à rapprocher leur lieu de travail de leur domicile, car un boulot proche de chez soi épargne la planète et est source de bien-être puisque le temps épargné en trajets peut être consacré chaque jour à ses loisirs, au sport, à sa famille ou à ses amis.
    Pratiquement, RégionsJobs sera diffusé chaque vendredi sous la forme d'un cahier de 8 pages, encarté dans les journaux de Sudpresse : La Meuse, La Nouvelle Gazette, la Province, Nord Eclair et La Capitale (14 éditions et 590.600 lecteurs). Le contenu rédactionnel et commercial de RégionsJobs se déclinera également dans les six éditions de 7 Dimanche (547.500 lecteurs), dans Vlan + (160.900 lecteurs) et dans 45 éditions du Vlan (2.202.700 lecteurs).
    Avec ses 2.424.100 exemplaires tirés chaque semaine, RégionsJobs sera ainsi le seul média francophone de l'emploi accessible à un tel potentiel de lecteurs.
    Tant au niveau annonces qu'au niveau éditorial, ce sera aussi le seul hebdomadaire du genre à être décliné en éditions régionales et locales, pour répondre au mieux à la logique de l'emploi de proximité, érigé chez nous en règle d'or. 
    Côté contenu, RégionsJobs proposera des infos utiles au demandeur d'emploi, s'intéressera à la formation, aux emplois cachés qui sont à deux pas de chez nous, au bien-être au travail et aux initiatives vertes dans le monde de l'entreprise. 
    Il se déclinera également sur une page Facebook et sur un site internet www.regionsjobs.be où les travailleurs pourront déposer leurs C.V. et où les employeurs pourront trouver précisément les profils qu'ils recherchent.
    Pour lancer ce nouveau projet ambitieux, Vlan et Sudpresse ont lancé une nouvelle société à capital partagé, la S.A. RégionsJobs

    (source http://pro.sudpresse.be/actualite/111128_regionsjobs.php )