Google Analytics Alternative

donation zone police basse meuse

  • « 250.000 euros à un policier, c’est scandaleux ». Le SNPS parle de déni d’État de droit…

    police basse meuse nomination.jpg 2.pngCe lundi, La Meuse revient sur cette histoire d’accord financier portant sur un candidat chef de corps évincé…

    Fabrice Discry, le président provincial du syndicat national du personnel de police et de sécurité (SNPS) va demander des comptes aux responsables de la zone de police de la Basse-Meuse après la divulgation d’un accord financier portant sur 250.000 euros entre un candidat chef de corps évincé et la zone de Police.

    L’article complet est à découvrir dans votre journal La Meuse de ce jour !

    syndicat police.png