Google Analytics Alternative

demain bassenge

  • Bassenge. Plate-forme citoyenne « Bassenge à l’écoute » : le Collège a choisi 3 projets sur les 35 soumis

    A l’automne dernier, les autorités communales lançaient une plate-forme participative sur Internet. Elle avait pour objectif de permettre à la population de déposer des idées pour améliorer la vie bassengeoise et « Réinventer Bassenge ».

    Le Collège communal vient de trancher. Sur les 35 idées, projets, propositions et suggestions, il en a retenu 3. Tout d’abord, une application sur Internet qui servira à gérer au mieux le parking de covoiturage à Boirs, des boîtes à livres qui seront installées dans plusieurs endroits de la commune et enfin, les habitants pourront adopter des parterres. La commune leur fournira les plantes et bulbes, à eux d’en assurer l’entretien.

    (Source La Meuse)

    Il est peut-être utile de rappeler quelques projets qui furent déposés parmi d’autres…

    - Création d’un lieu convivial pour tous à Eben

    - Adoption d’une rue par les riverains (déchets, propreté, embellissement)

    - Organisation d’un marché artisanal (produits du terroir, de la région)

    - Création d’un réseau de communautés d'achat direct aux producteurs locaux

    - Installation de poubelles paniers de basket dans la commune (propreté)

    - Commune commerce équitable à l’image de la campagne menée par OXFAM

    - Equipes nature citoyennes : inviter nos citoyens à aider à entretenir le paysage de la vallée du Geer et le rendre plus beau encore

    - Potagers collectifs : Créer des potagers collectifs avec des herbes aromatiques, tomates, framboises, fraises,... à différents endroits de la vallée à la place de certains pots de fleurs par exemple

    - Utiliser Betterstreet : Utiliser la plateforme BetterStreet.org pour résoudre les petits problèmes que les gens signalent. Certaines personnes l'utilisent déjà pour notre commune!

    - Un cantonnier par village : afin d'améliorer la propreté dans nos villages, pourquoi ne pas nommer 6 ouvriers communaux cantonniers, 1 par village. Il devrait y passer 2 ou 3 journées dans son village pour ramasser les crasses…

    - La CLDR et son suivi ? Qu'en est-il de cette Commission Locale de Développement Rural - mise en place il y a déjà quelques années - qui avait réuni un nombre important de citoyens ?

    Pour découvrir tous les projets suivre ce lien :

    https://bassenge.citizenlab.co/projects/eKva5dgAKijqv3TAQ/deposez-vos-idees-vos-envies-vos-reves-pour-bassenge?phase=zQrGbAo64gLAYbn6Z

  • Conseil communal. « Bassenge Demain » et « Demain Bassenge » : c’est chou vert et vert chou. Et c’est confus. L’opposition est montée au créneau…

    demain bassenge.pngIl y a quelques semaines, la majorité cdH lançait « Demain Bassenge », une plateforme participative sur laquelle les Bassengeois sont invités à faire connaître leurs idées pour faire évoluer la commune et son quotidien. Le hic, c’est que quelques semaines plus tard, le cdH local a annoncé qu’il changerait de nom pour les élections communales de 2018 et qu’il présenterait une liste sous l’appellation  « Bassenge Demain ».

    De quoi induire la confusion dans les esprits. Jeudi soir, lors du conseil communal, Michel Malherbe (Ecolo) rejoint par le socialiste Christopher Sortino, n’a pas manqué article bassenge demain novembre 2017.pngd’interpeller la majorité sur ce sujet. « Ces deux noms ne peuvent que prêter à confusion. « Demain Bassenge » et « Bassenge demain », c’est « chou vert ou vert chou ». Et on peut légitimement penser que le citoyen ne pourra pas faire la différence entre « Demain Bassenge » - Qui est l’appellation de la Plateforme participative communale qui est censée être neutre (NDLR)- et « Bassenge Demain » - Qui est la nouvelle appellation du parti Cdh local (NDLR)-.

    Michel Malherbe a demandé à la majorité que soit changé le nom de la plateforme. « Ce qui va être fait rapidement, a précisé Philippe Knapen, échevin de l’Environnement. Elle s’appellera désormais « Bassenge à votre écoute ». Et très honnêtement, on ne s’est pas rendu compte de l’ambiguïté. Et non, il n’y aura pas de récupération politique de la plateforme et les suggestions ne serviront pas à établir notre programme, puisque l’idée est de les réaliser avant les élections ».

    L’article dans sa totalité en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-11-27,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-11-27,BASSE-MEUSE,1|10