Google Analytics Alternative

déchets autoroutes wallonie

  • Wallonie. Nouveau: le tri sélectif sur les aires d’autoroute

    En 2015, 2.000 tonnes de déchets ont été enlevées des aires d’autoroute en Wallonie. Et parmi ces déchets, beaucoup pourraient être recyclés. On parle ici de cannettes, bouteilles et autres flacons en plastique qui, en principe, prennent place dans les sacs bleus de recyclage. La Sofico (qui gère les autoroutes et routes principales de Wallonie) et Be Wapp lancent donc un projet de tri sélectif pour nos autoroutes.

    Neuf aires autoroutières de la province de Liège vont être équipées d’un « dispositif permettant aux usagers de séparer les PMC des autres déchets qu’ils déposent dans les poubelles », explique-t-on à la Sofico. Il s’agit pour le moment d’un test (une première belge), qui durera près d’un an, c’est-à-dire jusqu’en septembre 2017. Au bout d’un an, une évaluation permettra de voir s’il est pertinent de poursuivre ce tri, notamment d’un point de vue financier, et « s’il est opportun de l’étendre à toutes les aires de repos », détaille la Sofico. À noter que les neuf aires concernées sont dites « non concédées », c’est-à-dire qu’elles ne sont pas gérées par un concessionnaire (une marque de carburant, en général).

    DEUX CONTENEURS

    Concrètement, à côté des conteneurs noirs (capacité de 240 litres), est installé un autre conteneur, de couleur bleue (240 litres lui aussi). Il est destiné aux PMC. Ces conteneurs sont pourvus d’un couvercle fermé, avec une petite ouverture « permettant de recevoir uniquement des PMC », affirme la Sofico. Les aires de repos sont également munies de panneaux d’information, à la fois à l’entrée de l’aire et à côté des conteneurs, le noir et le bleu. La Sofico précise aussi que d’autres tests seront menés en vue « d’optimaliser les équipements de collecte des déchets sur les aires de repos ». Des radars de comptage seront placés « pour effectuer des corrélations entre la quantité des déchets et le trafic ».

    Il ne s’agit pas de gadgets ! Chaque année, la Wallonie consacre 25 millions pour l’enlèvement des détritus le long de ses routes et autoroutes. Les deux ministres associés (Di Antonio, environnement, et Prévot, Travaux publics) rappellent ainsi les enjeux de ce type de dispositif.

    L’installation des conteneurs PMC a commencé dans les 9 aires liégeoises, c’est-à-dire à Oreye (E40, direction Bruxelles), Couthuin (E42), Horion-Hozémont (E42), Crisnée (E40), Slins (E40), dans les deux sens pour ces quatre dernières. (Source La Meuse jeudi 27 octobre 2016)