Google Analytics Alternative

covoiturage bassenge

  • Bassenge. 115 places de parking pour le covoiturage. Il sera situé sous le viaduc autoroutier de Boirs

    covoiturage 2.jpgLe terre-plein situé sous le viaduc de Boirs va avoir une affectation. Idéalement situé par rapport à l’autoroute, il va accueillir un vaste parking de covoiturage, qui deviendra même l’un des plus grands parkings de ce type de la province de Liège. 

    Avec le prix des carburants qui explose, le covoiturage a le vent en poupe ces dernières années. Son principe est ultra simple, vous proposez de prendre en charge des personnes qui se rendent au même endroit que vous en contrepartie d’un partage des frais. Pour faciliter la vie des covoitureurs, le point de rendez-vous est souvent fixé à proximité des autoroutes ou, du moins, des grands axes. Jusqu’il y a quelques années, ces lieux de rendez-vous étaient souvent tout sauf un parking aménagé. Sauf que peu à peu, conscientes que le covoiturage était l’une des solutions pour réduire le nombre de kilomètres de bouchon et avoir un impact positif sur la pollution, les autorités mettent en place des parkings de covoiturage.

    covoiturage.jpgC’est notamment le cas de la Province de Liège qui, il y a quelques années, lançait un appel aux communes en vue de développer un vaste réseau de parking de covoiturage. La Province se proposait de financer 75 % du coût de réalisation, avec un plafond à 100.000 euros par site. Cet appel à projet a été un vrai succès et 53 projets, pour autant de communes, étaient retenus. Parmi eux, le parking de Bassenge. Un projet séduisant puisque la commune souhaitait aménager un parking de covoiturage sous le viaduc de Boirs, fraîchement rénové. Un terre-plein boueux qui est déjà régulièrement occupé par des voitures qui pratiquent le covoiturage, l’endroit étant tout proche des accès à l’E313 pour aller vers Anvers ou Liège.

    Le projet de Bassenge prévoit l’aménagement complet du site avec la création de 27 places de parking, dont deux réservées aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’un espace pour les motos. Cerise sur le gâteau, une zone d’arrêt pour les bus sera également aménagée et des bornes de rechargement pour les voitures seront installées, rendant l’endroit d’autant plus attractif. L’accès à ce parking doit se faire par la rue Thier Begot et la sortie via la rue de l’Etat (N618).

    LA RÉGION SE JOINT AU PROJET

    Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, on a appris que ce parking de covoiturage avait également retenu l’attention de la Région wallonne. Dernièrement, elle a ainsi fait savoir à la commune qu’elle souhaitait compléter le parking en aménageant, à ses frais, le terre-plein qui se trouve de l’autre côté de la route, toujours sous le viaduc. Une proposition saluée par tous qui permettra dès lors de proposer près de 115 places de parking, tous véhicules confondus.

    Une convention réunissant toutes les parties (commune, Province, Région wallonne, TEC, Intradel, Sofico…) a été signée. Quant aux travaux, ils devraient démarrer rapidement, du moins pour le projet communal. C’est du moins ce qu’espère Josly Piette, bourgmestre de Bassenge. « Le cahier des charges est terminé et pour nous, nous devons aller vite. Nous devons en effet engager nos 40.000 euros avant la fin de cette année si nous ne voulons pas perdre nos subsides ». (Source La Meuse mardi 18 octobre 2016)

  • La Province de Liège investit plus de 22 millions € dans des projets supracommunaux. A Bassenge, c’est un projet de parking de covoiturage qui va être concrétisé.

    covoiturage.jpgCe projet vise à favoriser le covoiturage par la création de parkings sécurisés pour les usagers et leurs véhicules….

    Les projets soutenus par « Liège Europe Métropole », viennent d’être dévoilés par le Collège provincial et les Bourgmestres des communes des arrondissements de Liège, Huy-Waremme, Verviers et communes germanophones

    Au total, plus de 22 millions € sont consacrés par la Province de Liège à des projets supracommunaux : 11 millions € dans les 24 communes de la conférence d'arrondissement de « Liège Métropole » ; 6.350.000 € dans les 31 communes de la Conférence des Elus de Meuse-Condroz-Hesbaye ; 4.300.000 € dans les 20 communes francophones de la conférence covoiturage 2.jpgd'arrondissement Région Verviers ; 600.000 € dans les 9 communes germanophones.

    Ce financement est rendu possible grâce au budget de la Province de Liège et à sa décision de consacrer une partie de sa quote-part du fonds des Provinces wallonnes à la supracommunalité.

    Pour rappel, « Liège Europe Métropole » est un espace de solidarité où les 84 Villes et Communes de la Province de Liège et celle-ci sont unies pour développer des projets d'avenir. Ceux-ci s'articulent autour des thèmes suivants : le développement territorial et la mobilité, le tourisme et la culture, le tourisme fluvial, le service aux citoyens ou encore la reconversion.

    Arrondissement de Liège

    A Seraing, c'est une somme de 274.000 € qui est octroyée pour permettre la réactivation de la Ligne 125 A, première étape du Réseau Express Métropolitain. Par ailleurs, un montant de près de 1 million € est dégagé pour la conversion des Ateliers centraux en parking (1300 places).

    La Cité du fer bénéficiera également d'un financement de 2 millions € pour la reconversion de l'immeuble de l'OM (salles Ougrée-Marihaye) qui deviendra un pôle culturel. En effet, La Ville de Seraing a souhaité développer une salle de concert dont la configuration et la proposition de spectacles seront complémentaires à l'offre existante en région liégeoise.

    Une « Cité mécanique » à Herstal verra le jour sur le site du « Pré-Madame » dans la continuité des bâtiments actuels de la FN. Ce projet a obtenu un financement à hauteur de 1,1 million € afin de permettre la création d'un espace valorisant le riche passé industriel mais aussi tout en offrant une vitrine technologique aux entreprises d'aujourd'hui.

    Toujours à Herstal, ce sont 200.000 € qui seront consacrés à la liaison « Modes doux- Liège/Basse-Meuse ».

    Au niveau de la mobilité douce, un autre dossier bénéficie du soutien de « Liège Europe Métropole ». En effet les communes de Trooz et de Chaudfontaine se répartiront un montant de 600.000 € afin de relier l'ancienne gare de Chaudfontaine à celle toujours en service de Trooz. Ainsi, plusieurs aménagements cyclo-pédestres en site propre seront notamment réalisés le long de la Vesdre mais aussi le long de la ligne de chemin de fer.

    A Liège, 2,5 millions € ont été prévus pour le futur musée « le Boverie» dans l'écrin du parc du même nom, afin de doter la région liégeoise d'un lieu emblématique permettant d'accueillir des expositions temporaires de dimension internationale.

    Ce sont 700.000 € qui seront destinés pour la rénovation de l'ancienne église Saint-André, place du Marché. Ce vénérable bâtiment, datant de 1772, accueillera des évènements d'envergure métropolitaine.

    Un subside supracommunal de 558.000 € est prévu pour la réhabilitation du site de l'ancien lycée général, technique et professionnel de Beyne-Heusay. Le site appartient à la Commune de Beyne-Heusay qui y projette la création d'un Pôle Emploi.

    C'est une somme de 250.000 € qui a été dégagée pour la commune de Blegny en vue de l'utilisation du stand de tir de l'ancienne caserne de Saive.

    A Visé, un montant de 1 million € est destiné à la rénovation de la salle de spectacle dite « Des Trétaux ». Un projet qui se veut un moteur du développement local et régional et qui s'inscrit dans la thématique de tourisme fluvial et de tourisme culturel.

    Sur la commune de Flémalle, le Préhistosite accueille plus de 40.000 visiteurs par an. « Liège Europe Métropole » » soutient à hauteur de 570.000 € le projet de développement de ce site. En 2015, il deviendra un musée de 30 hectares d'un nouveau type : le Préhistomuseum. Il sera alors un des plus grands musées de la Préhistoire en Europe.

    Bassenge a marqué son intérêt pour l’implantation d’un parking d’Ecovoiturage

    Bassenge fait en effet partie des nombreuses communes qui ont marqué leur intérêt pour l'implantation de parkings d'Ecovoiturage. Il s'agit des communes d'Aywaille, Bassenge, Blegny, Chaudfontaine, Esneux, Sprimont, Visé. Pour rappel, ce projet vise à favoriser le covoiturage par la création de parkings sécurisés pour les usagers et leurs véhicules. Le Département Infrastructures et Environnement de la Province de Liège prend en charge la réflexion sur le bon positionnement des implantations et le maillage des différents projets. Parallèlement, la Province aide à la recherche de partenaires financiers éventuels et subsidie les travaux à hauteur de maximum 75 % du coût global de l'infrastructure, avec un plafond de subvention de 100.000€ par site.

    Le réseau « points-nœuds » se voit attribuer un budget de 150.000 €, pour les 24 communes de l'arrondissement de Liège. La Province de Liège, en collaboration avec sa Fédération du Tourisme, va désormais jouer un rôle actif dans le vélo-tourisme. Une des actions-phares sera l'implémentation d'un vaste réseau de promenades à vélo. Ce secteur connait en effet un essor fulgurant depuis une dizaine d'années.

    Arrondissement de Huy-Waremme

    C'est une somme de 1 million € qui est octroyée pour permettre la rénovation du Téléphérique de Huy. Il s'agit d'un outil qui s'intègre à la volonté de développer le tourisme fluvial entre Flémalle et Visé.

    Hexapoda est un insectarium dont le siège est basé à Waremme. Suite au succès qu'il rencontre, la démarche de la Province tend, en collaboration avec l'ULg, à le développer davantage. Environ 3 millions d'insectes sont concernés. Ce conservatoire unique en Wallonie sera soutenu à hauteur de 400.000 €.

    A Hannut, « Liège Europe Métropole » apportera son appui, pour un montant de 1 million €, pour l'implantation d'un Business Center afin de soutenir l'activité économique en faveur des PME. Un projet qui reçoit également l'appui de la Wallonie et de la Spi.

    A proximité de la gare de Huy, c'est le projet de construction d'un parking de délestage qui obtient un soutien de 362.000 €.

    A Marchin, « Liège Europe Métropole » interviendra à hauteur de 1.010.000 € pour le développement du pôle wallon des arts du cirque et de la rue. Il s'agira d'une formation unique en Wallonie par l'implantation d'un cirque en dur, dans une zone verte et dans le respect du développement durable.

    Une autre action phare de ces projets supracommunaux est le réseau cyclable « points-nœuds ». Il s'agit de la mise en place d'un vaste réseau de promenades à vélo qui traverse notamment les 31 communes de l'arrondissement. Le volet spécifique « points de stationnement vélo », qui concerne les communes de Burdinne, Wanze, Braives et Héron, bénéficiera d'un subside supracommunal de 45.000 €.

    Les parkings d'Ecovoiturage concernent les communes suivantes: Anthisnes, Burdinne, Ferrières, Hannut, Wanze, Héron, Modave et Ouffet. Certains subsides ont déjà été octroyés : 68.519 € pour Anthisnes, 49.214 € pour Ferrières, 94.012 € pour Hannut et 81.912 € pour Wanze.

    Arrondissement de Verviers

    Une tour panoramique sera revalorisée au niveau du Fort de Battice afin de contribuer à l'amélioration de l'attractivité touristique du site. 75.000 € seront consacrés à ce projet.

    A Dison une aide de 350.000 € sera consacrée à l'aménagement aux normes AWIPH du futur centre pour handicapés adultes de la Cité de l'Espoir, qui sera installé au château Borman, ancien site de Télévesdre.

    C'est 1.000.000 € en subvention supracommunale qui sera consacré au projet de rénovation, de transformation et de sauvetage du Grand-Théâtre de Verviers afin de lui permettre de devenir un meilleur outil interactif, notamment entre les différents centres culturels de l'arrondissement.

    Un subside supracommunal de 495.000 € sera octroyé à la Commune d'Aubel pour l'aménagement des abords et de voirie d'accès du nouveau centre de jour « NewBailou ». Il s'agit d'un complexe d'accueil de jour pour handicapés adultes.

    C'est une somme de 100.000 € qui a été dégagée pour la Commune de Plombières en vue de créer un service de bus touristique au pays de Herve.

    A Plombières et Welkenraedt, la sécurisation et l'aménagement d'un pré-ravel le long de la ligne 39 recevra une aide de 150.000 €, incluant un prolongement de l'itinéraire vers l'inter-ravel ligne 38-Vennbahn.

    A Malmedy une halte pour randonneurs et vélo-touristes sera aménagée pour un montant de 15.000 €.

    Les liaisons « petits chemins » de promenades Aywaille-Spa, Spa-Theux-Pepinster et Pepinster-Olne-Herve recevront une aide de 300.000 €.

    Le pré-ravel Spa-Stavelot, ligne 44 a, est porté par la ville de Spa et la commune de Jalhay, il s'agit de travaux d'aménagement et de balisage qui reçoivent une subvention supracommunale de 1.000.000 € pour la totalité du projet.

    De nombreuses communes ont marqué leur intérêt pour l'implantation de parkings d'Ecovoiturage. Il s'agit des communes de Dison, Jalhay, Limbourg, Plombières, Verviers, Welkenraedt et Waimes. Le premier parking déjà réalisé est celui de Waimes, il a reçu 100.000€.

    Le réseau « points-nœuds » pour les 20 communes francophones de l'arrondissement de Verviers se voit attribuer un budget de 250.000 €. Les travaux sont planifiés pour 2016 et la subvention supracommunale est de 100%.

    Communes germanophones

    Création d'un réseau cyclable « points-nœuds » . Ce projet concernera aussi le réseau Vélo Tour qui couvre les communes germanophones ainsi qu'une série de communes francophones de l'Est du pays. L'intervention provinciale s'élèvera à 270.000 €.

    Deuxième réseau « points-nœuds » destiné, lui, aux piétons. Ce projet a pour objectif la refonte complète des promenades pédestres des communes germanophones, sous la forme d'un réseau interconnecté et maillé. Dans ce cadre, 250.000 € seront pris en charge par la Province de Liège.

    Un troisième projet vise à la création de parkings d'EcoVoiturage. Des études sont en cours dans les communes de Raeren, Bütgenbach et Saint-Vith. L'intervention provinciale s'élèvera à 86.747 euros.

    Intégrer un groupement d'informations géographiques qui concerne toutes les communes.

    (Source Province de Liège lien ci-dessous)

    http://www.provincedeliege.be/fr/evenement/1?nid=9949&from=actu

  • Demande de covoiturage entre Glons et Rocourt.

    covoiturage panneau.jpgA la demande d’une fidèle lectrice glontoise, nous lançons cette demande de covoiturage.

    Cette dame cherche un covoiturage tous les jours de la semaine, de Glons- pour être à Rocourt à 8h00 (place reine Astrid ou, alternative, jusqu’à la clinique St Vincent) et retour vers 17h00 de Rocourt vers Glons.

    Si vous avez une proposition, n’hésitez-pas à la mentionner dans les commentaires en dessous de l’article. Ou, éventuellement, envoyez-nous un mail. Nous transférerons à la personne concernée. Rog.wauters at gmail.com (pas de réponse au tél)

    Note : si les demandes de co-voiturage devaient se multiplier, nous y consacrerions une page spéciale.