Google Analytics Alternative

conseil communal septembre 2016

  • Bassenge – Conseil communal. Du changement dans les cimetières

    C’est avec un panel d’émotions que la séance de rentrée du conseil communal de Bassenge s’est déroulée. Josly Piette, le bourgmestre, n’a bien évidemment pas oublié de rendre un hommage ému à Jean Van Der Wielen. Echevin de 1995 à 2006 et conseiller communal depuis 2007, le cdH est décédé inopinément le 5 août dernier. Une minute de silence a suivi ce discours avant que la séance ne débute réellement.

    Jean Van Der Wielen décédé, c’est Myrielle Comblain qui a été désignée par le cdH pour le remplacer. Sa prestation de serment faite, le conseil communal a dû ensuite acter la démission de Paul Sleypenn, président du CPAS, et valider l’avenant au pacte de majorité pour que sa remplaçante, Caroline Vrijens, puisse prêter serment. Une prestation de serment avec le sourire qui aura permis au conseil de se poursuivre dans la bonne humeur.

    Parmi les points abordés, on notera l’intervention de René Deckers (PS). Ce dernier souhaitait en quelque sorte aider certaines familles à faire leur deuil. « J’ai remarqué que lorsqu’une personne se faisait incinérer, ses cendres étaient dispersées sur la pelouse d’honneur. Mais après, il n’y avait plus rien. Pas de plaque devant laquelle la famille peut se recueillir. A Herve, ils proposent justement aux familles d’installer une petite plaque avec le nom du défunt et une petite phrase souvenir. N’y aurait-il pas moyen de faire pareil ? ». Une question à laquelle Josly Piette a répondu par l’affirmative. « On avait pris l’option de ne pas mettre de signe distinctif devant les pelouses d’honneur. Néanmoins, on est d’accord d’installer un panneau. Pour les familles qui en feront la demande, nous ferons graver une petite plaque du souvenir. » Une démarche que pourront également faire les familles dont le proche est décédé avant l’installation de ces panneaux.

    Autre point important voté jeudi, la seconde modification budgétaire de l’année. Aucun nouveau projet n’a été annoncé par l’échevin des Finances, Philippe Knappen. On notera néanmoins une nouvelle fois la prudence de la majorité. La commune a en effet touché en retard des recettes de l’IPP. Et plutôt que de les affecter au budget, elle a préféré mettre 320.000 euros de côté afin, d’une part, d’organiser sereinement les élections de 2018 et d’autre part de payer le loyer du leasing immobilier des nouveaux vestiaires du football de Wonck. (Aurélie Drion La Meuse de ce samedi 10 septembre 2016)