Google Analytics Alternative

conférencs al vîle cinze

  • Eben-Emael. Ce jeudi, rencontre à la « Sîze al cinse ». "Sur les traces de 14-18 en Wallonie - La Mémoire du Patrimoine" par Daniel Conraads.

    obus de la première guerre mondiale.pngLe jeudi 21 novembre 2013, aura lieu une nouvelle rencontre  à la Ferme du Broukay – rue du Village, 38, 4690 Eben-Emael. Elle prendra place dès 19h00.

    Présentation.

    Orateur : Daniel CONRAADS Daniel Conraads est journaliste et habite la Basse-Meuse.

    Il est co-auteur  avec Dominique Nahoé d'un ouvrage sur la Grande Guerre.

    Il  nous parlera des trois années de travail de recherche sur le terrain, et du  résultat qui se retrouve dans l'ouvrage : "Sur les traces de 14-18 en Wallonie - La Mémoire du Patrimoine"

    Le 4 août 1914, vers 10 h, le cavalier Antoine Fonck tombe sous les balles à Thimister. Il est le premier soldat belge tué. Le 10 novembre 1918, sept officiers allemands en fuite franchissent la frontière belgo-néerlandaise à Mouland. L’un d’eux n’est autre que le Kaiser Guillaume II. Il a abdiqué la veille à Spa. L’Armistice est signé le lendemain après une ultime demi-journée de combats qui fera encore des milliers de victimes. La Grande Guerre se termine à une vingtaine de kilomètres de là où elle a commencé.

    Cinquante et un mois se sont écoulés entre ces deux dates, faits de privations, de souffrance et de mort pour les populations. D’est en ouest et du nord au sud, pratiquement aucune région de Wallonie ne sera épargnée par les horreurs de la première « guerre totale ».

    Enrichi de nombreuses illustrations parfois inédites, ce livre, résultat de trois ans de recherches sur le terrain, autant que dans les archives, relate des évènements connus, des épisodes méconnus, des anecdotes. Il sillonne les chemins sanglants de l’invasion : le siège des forts de Liège et de Namur, le martyre de Herve, Visé, Andenne, Tamines, Dinant et de bien des villages, les quartiers ravagés, la boucherie des combats en Gaume et les tourments infligés aux civils. Il raconte la légende fantastique des Anges de Mons, la guerre de Churchill et d’Hitler à Ploegsteert et à Comines, le premier rideau de fer de l’histoire, les réseaux d’espionnage, les déportations, la vaste entreprise de reconstruction après la victoire. L’ouvrage répertorie également les héritages encore tangibles que la Grande Guerre a laissés en Wallonie dans les paysages, les rues, les monuments, la mémoire collective... En mémoire d’hier pour raviver notre mémoire d’aujourd’hui.

    P.A.F. : 1 euro

    Pour les Organisateurs,

    Marc GARCET 

    Administrateur