Google Analytics Alternative

circuit motocross wonck

  • Et si on parlait « Motocross » ? Un circuit permanent à Wonck : un leurre ou bientôt une réalité ?

    Comme le rapporte La Meuse de ce samedi 5 août 2017, le Grand Prix de Belgique a lieu, ce week end, sur le très sélectif terrain sablonneux de Lommel. Les chances belges d’y briller sont faibles. Sport extrêmement populaire chez nous jadis, il n’attire plus les foules. Désintérêt passager ou fin de l’âge d’or ? 

    C’est devenu une coutume à l’occasion du GP de Belgique. À chaque fois, on sort une longue liste de champions qui ont fait de notre pays le centre mondial du motocross durant un demi-siècle. Aujourd’hui, le constat est amer : la pépinière de talents s’est muée en morne plaine.

    Un désert dans lequel il convient de s’extasier, de temps en temps, devant les prouesses éphémères de l’un ou l’autre de nos pilotes.

    Mais qu’a-t-il pu se produire pour qu’on passe d’un sport qui était pratiqué dans presque tous les villages de Wallonie à une discipline marginalisée ?

    L’absence cruelle de circuits d’entraînement constitue une des raisons majeures à ce désintérêt. Pas de circuits, pas de pilotes ! Pas de pilotes, pas de champions !

    L’émulation qui poussait, par le passé, les gamins à imiter leurs aînés a disparu. Les ados qui s’achètent une moto de cross doivent souvent effectuer des dizaines, voire des centaines de kilomètres pour s’entraîner.

    Les normes environnementales sont si strictes que la demande d’un permis d’exploitation coûte très cher et prend des années. Et, souvent, la réponse est négative au terme du processus. « On n’est pas au bout de nos peines. La situation va empirer », prédit Stefan Everts, dix fois champion du monde. » Aujourd’hui, nous vivons toujours sur les acquis du passé mais dans une ou deux décennies, les gamins ne pratiqueront plus le motocross en référence à leurs glorieux aînés. »

    Alors... Un circuit permanent de Motocross à Wonck : un leurre ou bientôt une réalité ?

    L’article complet en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-08-05,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-08-05,BASSE-MEUSE,1|36