Google Analytics Alternative

chats pucés

  • On en reparle ce jeudi. Identification obligatoire pour les chats wallons aussi

    chat errant.jpgLa Secrétaire d’État bruxelloise au Bien-être animal, Bianca Debaets, a annoncé le vote en première lecture de l’arrêté rendant obligatoire l’identification des chats de plus de 12 semaines. Tous les chatons qui naîtront après le vote de l’arrêté définitif devront disposer d’une puce électronique, histoire de mieux gérer la surpopulation féline actuelle et de surveiller l’obligation de stériliser son animal favori.

    Les trois régions sont sur la même longueur d’ondes et vont établir une plate-forme commune pour le système d’identification. Côté wallon, le projet avance lui aussi pour les chats de plus 12 semaines qui naîtront après le vote de l’arrêté : le texte devrait passer en 2ème lecture ce jeudi, avant un passage en 3ème lecture et un vote définitif. Pour rappel, les refuges belges accueillent 30.000 chats chaque année et 10.000 d’entre eux sont euthanasiés.( Source La Meuse mardi 26 avril 2016)

  • On en reparle ce jeudi. Identification obligatoire pour les chats wallons aussi

    chat errant.jpgLa Secrétaire d’État bruxelloise au Bien-être animal, Bianca Debaets, a annoncé le vote en première lecture de l’arrêté rendant obligatoire l’identification des chats de plus de 12 semaines. Tous les chatons qui naîtront après le vote de l’arrêté définitif devront disposer d’une puce électronique, histoire de mieux gérer la surpopulation féline actuelle et de surveiller l’obligation de stériliser son animal favori.

    Les trois régions sont sur la même longueur d’ondes et vont établir une plate-forme commune pour le système d’identification. Côté wallon, le projet avance lui aussi pour les chats de plus 12 semaines qui naîtront après le vote de l’arrêté : le texte devrait passer en 2ème lecture ce jeudi, avant un passage en 3ème lecture et un vote définitif. Pour rappel, les refuges belges accueillent 30.000 chats chaque année et 10.000 d’entre eux sont euthanasiés.( Source La Meuse mardi 26 avril 2016)

  • Exclusif ! Identification obligatoire pour votre chat dès 2017 : 50 euros !

    chat puce.jpgLe projet avait déjà été évoqué par le ministre wallon du Bien-être animal, Carlo Di Antonio (cdH). Mais ce jeudi, le dossier sera sur les rails avec un premier objectif : l’identification obligatoire de tous les chats dès 2017 via une puce électronique, comme c’est déjà le cas pour les chiens. Un coût qui s’élève à environ 50 euros par animal si l’on s’en réfère au tarif souvent pratiqué en France.

    Le ministre a refusé de confirmer l’info avant le conseil des ministres. Mais à très bonne source, on nous confirme que c’est bien de cela qu’il s’agit.

    Carlo Di Antonio, premier ministre wallon du Bien-être animal, prend à bras-le-corps la problématique des chats errants et des chats abandonnés, toujours plus nombreux. L’idée de départ passait par la stérilisation de tous les petits félidés, mais elle se heurte à un problème de taille : comment sanctionner un propriétaire qui ne se soumet pas à la règle si l’on ne peut prouver que le chat lui appartient. L’identification obligatoire résoudra le problème. La date de 2017 semble réaliste, sachant que les trois régions du pays veulent travailler ensemble. Une base de données nationale sera mise en place, comme pour les chiens, qui permettra à tout vétérinaire de reconnaître un matou pucé. Qu’il soit adulte ou chaton, donné ou vendu, tout chat devra être identifié avant 12 semaines d’existence.

    chat errant.jpgUne fois la date de régularisation passée, le ministre pourra alors imposer la stérilisation générale, en tolérant une dérogation exceptionnelle pour le propriétaire privé qui en ferait la demande pour une portée. Puis prendre des dispositions concernant les chats non identifiés, qui seront considérés comme errants. Et tenter de solutionner ce problème. (Source La Meuse jeudi 7 janvier 2016)