Google Analytics Alternative

chaton importé maroc

  • AFSCA. Appel à la population : rage chez un chaton après un séjour au Maroc

    source chaton mignon.jpgLes autorités françaises nous ont informé du risque qu’un chaton porteur de la rage ait été introduit illégalement sur le territoire belge ou qu’un touriste belge ait été contaminé pendant ses vacances au Maroc.

    La France traite actuellement un cas de rage, importé sur son territoire par un chaton rapporté par une citoyenne française lors de son séjour au Maroc.

    L’AFSCA vient d'être informée que 2 autres chatons, apparemment issus de la même portée, se trouvaient également sur les lieux. Un témoin affirme qu'un citoyen belge et/ou suisse aurait également été en contact avec les animaux au Maroc le 12 octobre 2013 sur la plage d'Aïn Diab, à Casablanca, lieu de leur capture. Un chaton tigré et un chaton blanc auraient pu être récupérés par un touriste belge et/ou suisse.

    Ces chatons étaient déjà contagieux et toute griffure, morsure ou léchage sur une peau lésée pourrait avoir contaminé les personnes en contact avec ces animaux.

    Les personnes qui se reconnaissent dans cette situation et pourraient avoir été en contact avec ces chatons, sont priées de se rendre au plus vite chez leur médecin traitant et le cas échéant leur vétérinaire.

    L’AFSCA a déjà informé tous les vétérinaires belges de cette situation et ils ont été priés d’être vigilants à ce sujet. 

    La rage est causée par un virus excrété dans la salive. Dès l’apparition de symptômes, la rage a toujours une issue mortelle, aussi bien chez l’homme que chez l’animal !

    L’animal infecté ne présente pas toujours immédiatement des symptômes détectables : cela peut prendre jusqu’à six mois avant que les premiers symptômes ne soient observés. En outre, les animaux peuvent déjà être contagieux avant même de présenter le moindre symptôme.

    Ne touchez et ne rapportez jamais d’animaux de pays à risque, aussi bonnes soient vos intentions !

    Il arrive régulièrement que des vacanciers reviennent de l’étranger avec un chat, un chien ou un furet qui n’est pas en règle avec la réglementation européenne et qui est donc susceptible de transmettre la rage. Il s’agit d’une importation illégale. En raison du risque de contamination éventuelle, l’AFSCA applique toujours de façon très stricte les prescriptions en matière d’importation d’animaux depuis des pays où la rage est présente.

    Personne de contact :   Denuit Jean-Paul 0477/83.00.57

    Personal Contacts:

    Mrs. Lieve Busschots

    Phone: +32 2 211 82 53

    Email:    lieve.busschots@favv.be