Google Analytics Alternative

bulletin communal

  • Le bulletin communal, qu’en pensent les bassengeois(e)s ?

    sondage bulletin communalDans le journal La Meuse de ce vendredi, un article de fond portant sur l’analyse des bulletins communaux de 24 communes est paru. Le bulletin communal de Bassenge y est évoqué et le constat ne peut laisser les bassengeois(e)s indifférent(e)s. En effet, il en ressort que Bassenge figure parmi les trois plus mauvais bulletins et le journaliste évoque tantôt l’autosatisfaction, tantôt la propagande…

    bulletin communal.jpgS’agissant d’un bulletin communal qui, par définition, relève d’une information qui s’adresse aux citoyens, l’occasion se présente de les interroger par le biais de ce blog dont la particularité est de pouvoir susciter l’interactivité.

    Mais avant le sondage, un extrait de l’article :

    « Les mauvais bulletins…

    L’autosatisfaction. Il y a le problème de la trop forte visibilité des politiciens. Des membres du collège communal pour être précis. Trois bulletins, mettent ainsi les photos de tous les membres du collège (bourgmestre et échevins) en couverture du magazine avec leurs noms en dessous. Il s’agit de Juprelle, Bassenge et Neupré. Sans préjuger de la qualité des informations à l’intérieur, cela s’apparente à une opération de communication. C’est déplorable. Certes, c’est bien la majorité qui entreprend et réalise les projets communaux, mais le bulletin doit être l’occasion de parler de tous les projets. D’autant plus que dans les cas précités, il n’y a pas la moindre place laissée à l’opposition… » (Sources La Meuse et Sudinfo du jeudi 10/05/2012) 

    Le sondage.

  • Bulletins communaux, outils de communication ou de propagande? L’analyse de 24 bulletins communaux…

    bulletin communalUn dossier complet à découvrir dans « La Meuse » de ce jeudi. Il est signé Gaspard Grosjean. http://pdf.lameuse.be/pdf/?edition=LIEG 

    C’est un fait: il existe des bulletins qui ne sont ni plus ni moins qu’une vitrine de la majorité dans nos communes. Nous pensons ainsi à Juprelle, Fléron ou encore Ans. À l’inverse, d’autres sont de véritables outils pour les habitants, avec des infos pratiques. Mais aussi des articles de fond et des mots des différentes formations politiques, comme Liège ou encore Chaudfontaine et même Comblain-au-Pont.

    Trois bulletins par contre (Juprelle, Neupré et Bassenge) mettent carrément les photos des bourgmestres et échevins en couverture ! Tandis que d’autres de ces magazines communaux sont des exemples en la matière.

    Voir aussi : http://www.lameuse.be/412187/article/regions/liege/2012-05-10/region-liegeoise-les-bulletins-communaux-outils-de-communication-ou-de-propagand