Google Analytics Alternative

braquage wonck témoins

  • Wonck - Braquage à la Kalachnikov. La voiture des malfrats aperçue par un témoin

    Le vendredi 4 novembre dernier, une famille de Wonck a vécu l’enfer.

    En soirée, trois hommes armés et encagoulés ont fait irruption dans l’habitation de la rue du Ruisseau. Voyant que les occupants résistaient, ils ont ouvert le feu. Un des auteurs était armé d’une Kalachnikov et n’a pas hésité à en faire usage. Si le traumatisme psychologique est important, la famille doit aussi panser ses plaies au sens premier du terme.

    Effectivement, ce soir-là, le fils de 26 ans a pris une balle dans l’orteil, la mère a été blessée par de nombreux éclats de plomb, et le papa a essuyé un coup de crosse sur le crâne.

    Des sprays lacrymogènes ont aussi été utilisés sur la famille.

    UNE CAGOULE ARRACHÉE

    Les malfrats, quant à eux, sont repartis bredouilles à bord d’une Golf noire. Mais dans sa fuite, un des auteurs a été délesté de sa cagoule, arrachée dans un dernier réflexe par le papa.

    On apprend également qu’un témoin a aperçu la fameuse voiture ce soir-là. Elle était, selon lui, stationnée rue Sous-Waer, dans une cité située à environ 500 mètres de la rue du Ruisseau.

    Le témoin a vu une Golf de type 5 ou 6, avec des plaques françaises, garée devant le numéro 30 de la rue. Peu avant la commission des faits, elle a quitté son stationnement pied au plancher. Une personne se trouvait dans le véhicule. Cet homme était, selon ce témoin, âgé entre 20 et 30 ans maximum, avec une barbe naissante.

    Des éléments qui sont en cours de vérification par les enquêteurs de la section banditisme de la PJF de Liège, à qui l’enquête a été confiée.

    Du côté de la famille, la maman souffre toujours de blessures importantes aux jambes. (Source La Meuse mercredi 23 novembre 2016 Allison Mazzocatto)