Google Analytics Alternative

braquage proxy delhaize bassenge

  • Trois hold-up en 3 ans au Proxy de Bassenge…

    braquage proxy delhaize bassengeSans compter les fréquents vols de casiers de vidange dans l’enclos annexe, le Proxy Delhaize de Bassenge a vécu, samedi soir, son troisième hold-up alors qu’il vient de fêter son troisième anniversaire. De quoi provoquer l’agacement de son jeune gérant Laurent Struvay. Tout comme celui de ses collègues puisque le quartier en est à son 18e braquage en trois ans ! Les Spar, Aldi, Eco-Marché voisins sont autant de cibles, tout comme la Poste et un commerce d’informatique.

    Surtout en hiver…

    “On sait très bien que nous sommes plus vulnérables de novembre à mars, lorsque les journées sont courtes, que la nuit tombe plus vite en raison de l’heure d’hiver.

    Je sais que ce n’est pas possible de mettre un combi devant chaque magasin et je n’ai pas de griefs contre les policiers qui font leur boulot mais il faudrait leur donner plus de moyens ”. Des policiers qui en sont conscients. “Ils m’ont dit qu’ils ne disposaient que de deux combis pour toute la Basse Meuse et que les effectifs étaient souvent réquisitionnés pour pallier les problèmes dans les prisons, avec les bandes de jeunes.

    Un moment, suite à une réunion avec le bourgmestre, nous avons bénéficié d’une

    surveillance accrue mais ça n’a pas duré... Comment expliquer qu’il y a moins de policiers pour toute la Basse Meuse qui compte plus d’habitants que Liège? C’est bien gentil mais on nous a même mis une patrouille à vélo...Quand les voleurs arrivent, eux, avec leur grosse Audi, ça fait même rire mes clients ”, soupire le gérant.

    Samedi, quelques clientes ont dû donner leur sac aux voleurs. “Les gens comprennent que je n’y peux rien mais c’est très embêtant ”, s’excuse Laurent Struvay.

    Et ce dernier d’aussi regretter le fait de n’avoir pas de nouvelles sur les enquêtes des précédents braquages.

     

    (Source La Meuse de ce 21/11/2011)