Google Analytics Alternative

brèves 2017

  • Vallée du Geer : les brèves

    cheval roclenge.jpg- Roclenge. Début de cette semaine, dans la rue des peupliers, un cheval s’est échappé de son enclos. Il évoluait sur le trottoir quand votre blogueur, Regor qui passait par là par hasard, l’a aperçu et a averti le propriétaire. Celui-ci est intervenu aussitôt pour l’emmener retrouver ses congénères. La clôture a été remise en état.Tout est bien qui finit bien.

    - A Roclenge toujours, les habitants de la rue de la montagne (cul de sac) pestent. En cause, les travaux qui nécessitent l’intervention d’engins et de matériel lourds et conséquents. D’autant qu’il n’est pas rare que ceux-ci obstruent complètement la rue rendant l’accès aux habitations inaccessible aux riverains, et ce même en dehors des heures de travail proprement dites. La route est fermée de manière aléatoire, aussi ne pas avoir si oui ou non ils peuvent se rendre jusqu’à leur domicile en voiture les fait pester. Il faudra toutefois que les riverains mettent leur mal en patience car la fin des travaux est programmée pour la mi-novembre. Ceci sauf imprévu et en tenant compte des conditions climatiques. En attendant, sous l'intitulé "Mare des travaux rue de la montagne", chez certains riverains, le ton monte sur les réseaux sociaux...

    rue de la montagne travaux roclenge.jpg

    rue de la montagne travaux roclenge.2jpg.jpg

    - A Boirs, dans la rue des Bannes, la commune de Bassenge a apposé un panneau sur lequel est écrit : «  Cet endroit a été nettoyé par des bénévoles. Merci de le respecter ». Le lieu est connu, en effet, pour le nombre de canettes jetées délictueusement dans les caniveaux.  Sauf omission de notre part, c’est le premier panneau de ce type placé en Vallée du Geer.

    panneau bénévole les bannes.jpg

    panneau bénévoles les bannes 2.jpg

    - Wonck. Les bénévoles « Volon-terres » à nouveau à pied d’œuvre dimanche dernier

    Après avoir reçu la visite du jeune conseiller communal Christopher Sortino la semaine précédente, c’est l’échevin de l’environnement Philippe Knapen qui, dimanche dernier, a été à la rencontre des bénévoles « ramasseurs de déchets ». Cela fait trois mois que le groupe est occupé à nettoyer la Vallée du Geer de fond en comble et l’attention portée récemment par les élus à leur travail n’est pas sans les avoir encouragés. L’on devrait donc bientôt voir se dégager des axes de travail en profondeur et à long terme afin d’endiguer ce phénomène d’incivilités récurrentes à Bassenge. On aura certainement l’occasion d’y revenir.

    bénévoles échevin environnement philippe knapen bassenge.jpg

    Regor