Google Analytics Alternative

biotope la guizette emael

  • Emael. Le biotope de « La Guizette » resplendissant. La promenade vaut le détour. Reportage en photos

    C’est, en effet, un travail remarquable et en profondeur que le Service des travaux de Bassenge a mené, dernièrement, au site de La Guizette à Emael. Éclaircissement des roseaux et joncs bordant l’étang, débroussaillage, tonte des pelouses, taille des arbustes mais aussi intervention drastique sur les espèces invasives (Renouée du Japon) afin d’enrayer leur prolifération. Placement de nouvelles barrières (tourniquets), petites touches de peinture par-ci, de nouveaux poteaux de clôture par-là, et réparation du mobilier public (dossier banc) sont à mettre à la longue liste des travaux réalisés. Fort de ses nouveaux atours, " La Guizette " à Emael mérite certainement la visite ; histoire de se détendre et de s’y ressourcer…

    Regor

    biotope guizette emael 1.jpg

    biotope guizette emael 2.jpg

    biotope guizette emael 3.jpg

    biotope guizette emael 4.jpg

  • Emael. Promenade printanière à la Guizette. Avec, pour rappel, l’historique du biotope… + Vidéo !

    fiche guizette.jpgIl y a peu, par ces beaux jours printaniers, nous avons fait une petite balade au biotope de la Guizette à Emael, histoire de profiter de ce magnifique lieu de détente lové dans une nature en plein développement en cette saison. Nous vous invitons à découvrir la vidéo que nous y avons tournée.

    En guise d’entrée en matière, voici pour rappel ce que les visiteurs peuvent lire sur le document placé à gauche de l’entrée du biotope (illustration ci-contre à gauche): « Lors de la rectification du cours du Geer (1970-1973) la fontaine fut comblée ainsi que l’ancien lit de la rivière. La surface récupérée revint à la commune de Bassenge qui y installa des pâtures. L’eau sortant de la nappe s’infiltra dans le sous-sol et transforma l’environnement en zone humide. L’administration communale décida d’aménager le site pour pallier à l’effet négatif du redressement du Geer sur les batraciens et la flore aquatique. Un étang fut creusé en 1993, la source déblayée, des plantations et ensemencements agrémentèrent les abords. La Guizette bénéficie d’une affectation didactique (refuge de batraciens) et de détente. L’étang est alimenté par l’eau de la fontaine, le trop plein est évacué dans le Geer longeant le site. »

    Promenade en vidéo en ce 3 mai 2015 en forme d’état des lieux.

    Regor