Google Analytics Alternative

bien être animal rencontre

  • Ce 4 octobre, grande rencontre sur le bien-être animal

    Ce 4 octobre, le cabinet Di Antonio organise à Charleroi une rencontre entre les différents protagonistes du bien-être animal afin d’améliorer les collaborations. « Cette compétence est nouvelle pour la Wallonie. L’idée est de présenter à nos interlocuteurs les dispositifs législatifs qui existent, mais aussi de les écouter sur leurs besoins. Il est important pour l’administration wallonne d’avoir des points de contact partout pour y diffuser l’information mais aussi faire remonter les affaires », résume Carlo Di Antonio.

    Une centaine de communes ont désigné un échevin pour traiter au niveau local le dossier du bien-être animal. Ils seront présents à Charleroi, tout comme des représentants des zones de police, de l’Unité du Bien-être animal du SPW et du cabinet. Il s’agit aussi d’éclaircir des zones d’ombre. Certaines communes sont plus actives que d’autres en la matière. Parfois, c’est simplement dû à un seul policier sensibilisé à cette problématique.

    L’objectif du ministre est d’augmenter à terme le nombre d’échevins du Bien-être animal : « L’idéal serait d’en avoir 200 avant les prochaines élections. Je vais contacter les présidents de chaque parti pour qu’il y ait un échevin dans chaque commune au lendemain des communales ».