Google Analytics Alternative

bassenge plantes invasives

  • Berges du Geer. Eradiquer la renouée du Japon ? Voici peut être la solution…

    renouée 2.jpgPrésente au biotope de « La Guizette » d’Emael, la plante invasive forme plusieurs massifs.

    La Renouée du Japon : une plante invasive. Petit rappel. (+ explications en vidéo )

    Introduite vers 1882 en Belgique comme plante ornementale - on la trouvait aussi souvent dans les bouquets des meneurs de cramignons ou de mariées -, elle est maintenant présente partout en Belgique et, notamment, sur les berges des cours d’eau. Cette grande Polygonacée peut atteindre 2 à 3 m de renouée 5.jpghaut et des feuilles qui font 15 cm de long sur plus de 10 cm de large. L’espèce est dioïque (fleurs mâles et fleurs femelles sur pieds séparés). Ses rhizomes peuvent former rapidement un réseau très dense, d’une longueur allant jusqu’à 15-20 mètres. De cette tige souterraine, se développent des tiges aériennes serrées les unes à côté des autres et finissant par former rapidement un massif impénétrable. La renouée du Japon est présente en différents endroits de la Vallée du Geer, principalement sur les berges de la rivière.

    En France, dans le département de l’Essonne, le problème de cette plante invasive originaire du Japon a été étudié de près. Une solution a été trouvée et des moyens ont été mis en œuvre !

    renouée 4.jpgComme les moyens doivent être mis en œuvre en période de repos végétatif (hors floraison), il serait ainsi recommandé, en ce début d’avril, d’agir dès maintenant afin d’arrêter le phénomène d’invasion....

    Voir la vidéo explicative de l'éradication de la renouée du Japon (Essonne) :