Google Analytics Alternative

autoroute herstal fermée

  • A proximité. Herstal – Fexhe Slins : la fermeture de l’A601 coûte 1,1 million par an

    autoroute herstal.jpgUn navetteur, Christophe Beauve, a calculé le temps et l’argent que lui faisaient perdre cette décision

    La réparation, en vue de sa réouverture, de l’autoroute A601, coûterait une dizaine de millions d’euros à la Région wallonne. Christophe Beauve, un navetteur, a pris le problème par l’autre bout de la lorgnette. Selon lui, le détour occasionné par cette fermeture coûte en fait 1,1 million d’euros chaque année. Mais aux automobilistes cette fois… 

    Fin décembre 2014, la décision était prise de fermer l’A601, une bretelle d’autoroute qui relie la E40 à la E313 à hauteur de Herstal et Fexhe-Slins. À l’origine de cette fermeture, l’état du revêtement, jugé trop dangereux par les autorités wallonnes que pour y permettre le passage des véhicules. Et aucun budget n’est disponible pour rénover l’endroit. Depuis lors, la région liégeoise a donc son autoroute fantôme. Cinq kilomètres de bitume envahis par les mauvaises herbes et les feuilles mortes, oubliés de tous. Ou presque…

    Christophe Beauve, de Theux, lui pense encore beaucoup à cette autoroute qu’il empruntait quasi quotidiennement voici quelques années. « Je suis indépendant, explique-t-il, et j’ai un client principal à Diepenbeek, où je vais quasiment tous les jours. Mais depuis la fermeture de l’A601, je dois donc faire un détour pour prendre la sortie suivante. »

    Un détour, de trois kilomètres dans un sens, et de cinq dans l’autre, qui a le don d’énerver le Theutois. Il a donc décidé d’essayer de faire bouger les choses en empoignant sa calculette, pour établir le coût supplémentaire qu’il doit supporter et le temps qu’il perd chaque année en raison de la fermeture de cette portion d’autoroute.

    L’article complet à découvrir en suivant le lien ci-dessous :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-01-29,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-01-29,BASSE-MEUSE,1|4

    CHEZ LE MINISTRE DI ANTONIO

    Pas de réouverture annoncée actuellement

    Du côté du cabinet du ministre wallon des Travaux, Carlo Di Antonio (cdH), on fait également des calculs. Et ceux-là ne sont toujours pas en faveur d’une réfection de l’A601.

    « Le coût serait d’une dizaine de millions d’euros. On comprend bien les désagréments vécus par certains utilisateurs de ce tronçon, mais il faut faire des choix en bon père de famille. Les budgets sont ce qu’ils sont… »

    Dans l’immédiat, il est donc clair que l’A601 ne sera pas rouverte à la circulation : elle n’est pas reprise dans le plan infrastructures 2016-2019, dont « les priorités ont été établies en fonction des budgets disponibles. Or, on compte en moyenne 13.000 utilisateurs sur l’A601 alors qu’ailleurs, on en est à plus de 100.000 par jour. D’autres chantiers étaient donc plus urgents. »

    La suite sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-01-29,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-01-29,BASSE-MEUSE,1|4

  • A proximité. Autoroute-promenade

    La quiétude pour les promeneurs et les cyclistes, la vitesse pour les quads et les motos.

    Fermée depuis deux ans et demi, l’autoroute A601 est sans doute devenue le lieu de promenade le plus insolite de la Basse-Meuse. Si à certains moments, près de 100 personnes s’y retrouvent, leur présence reste pourtant interdite.

    Entendre le chant des oiseaux et admirer les fleurs à son rythme tout en étant sur une autoroute, il n’y a sans doute qu’en Basse-Meuse que c’est possible.

    Depuis la fin 2014, cette portion d’autoroute, longue de près de 5 km est fermée à la circulation dans les deux sens. Aujourd’hui, la végétation y pousse sans entretien pour le plus grand bonheur de la faune locale.

    Et s’il reste toujours les panneaux, poteaux et rails de sécurité, les lampes ont, elles, été enlevées depuis bien longtemps. Et à la place des camions et voitures, c’est un tout autre type de trafic qui y a pris place. Car avec ses longues lignes droites, l’A601 est devenue le terrain de jeux des promeneurs, cyclistes, vététistes et mêmes quadeurs et cyclocrossmen. Et s’il faut bien reconnaître que c’est un peu surréaliste et grisant de se promener ainsi sur une autoroute, ces nouveaux utilisateurs ont surtout trouvé le lieu parfait pour assouvir leur passion sans trop déranger. Mais la Police patrouille…

    Article complet à découvrir ici :

    http://basse-meuse.lameuse.be/99523/article/2017-07-03/autoroute-promenade