Google Analytics Alternative

autoroute herstal

  • A proximité. Autoroute-promenade

    La quiétude pour les promeneurs et les cyclistes, la vitesse pour les quads et les motos.

    Fermée depuis deux ans et demi, l’autoroute A601 est sans doute devenue le lieu de promenade le plus insolite de la Basse-Meuse. Si à certains moments, près de 100 personnes s’y retrouvent, leur présence reste pourtant interdite.

    Entendre le chant des oiseaux et admirer les fleurs à son rythme tout en étant sur une autoroute, il n’y a sans doute qu’en Basse-Meuse que c’est possible.

    Depuis la fin 2014, cette portion d’autoroute, longue de près de 5 km est fermée à la circulation dans les deux sens. Aujourd’hui, la végétation y pousse sans entretien pour le plus grand bonheur de la faune locale.

    Et s’il reste toujours les panneaux, poteaux et rails de sécurité, les lampes ont, elles, été enlevées depuis bien longtemps. Et à la place des camions et voitures, c’est un tout autre type de trafic qui y a pris place. Car avec ses longues lignes droites, l’A601 est devenue le terrain de jeux des promeneurs, cyclistes, vététistes et mêmes quadeurs et cyclocrossmen. Et s’il faut bien reconnaître que c’est un peu surréaliste et grisant de se promener ainsi sur une autoroute, ces nouveaux utilisateurs ont surtout trouvé le lieu parfait pour assouvir leur passion sans trop déranger. Mais la Police patrouille…

    Article complet à découvrir ici :

    http://basse-meuse.lameuse.be/99523/article/2017-07-03/autoroute-promenade

  • En chantier depuis 2014. Fin des travaux à Herstal au début de l’été

    Après un peu plus de trois ans de travaux, les viaducs de Herstal sur l’E40 devraient être achevés pour le début de l’été. L’inauguration officielle interviendra fin juin-début juillet. Pour un budget total de 30 millions d’euros, le chantier avait démarré en mai 2014. Des retards n’ont pas permis de le boucler fin mars 2017 comme initialement prévu. Les trois viaducs successifs forment un tronçon de 650 mètres. Cette portion, située à un endroit stratégique près de l’échangeur E40-E25 de Cheratte, est la plus fréquentée de Wallonie avec un trafic journalier dépassant les 100.000 véhicules.

    La suite sur :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-05-13,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-05-13,BASSE-MEUSE,1|14

  • Herstal et Fexhe-Slins mobilité. 5 km d’autoroute devenus inutiles à Herstal

    autoroute herstal.pngLa bretelle qui relie l’E40 à l’E313 est fermée depuis un an et il n’est pas du tout prévu de la réparer

    Fermée depuis un an pour raisons de sécurité, l’A601 ne devrait pas rouvrir de sitôt. Sa rénovation n’a en effet pas été inscrite dans le Plan infrastructures du ministre Prévot, et aucun budget ne lui a encore été alloué. En attendant, les 13.500 utilisateurs quotidiens de cette bretelle doivent faire un détour de plusieurs kilomètres. 

    L’A601 est une bretelle d’autoroute qui relie l’E40 à l’E313. Longue de 3,8 km dans un sens et de 4,8 km dans l’autre, elle se prend après la sortie Hauts-Sarts de l’E40, ou à hauteur de Fexhe-Slins sur l’E313.

    autoroute herstal.png2.jpgMais, depuis fin décembre 2014, il a été décidé de la fermer en urgence. La raison en est simple : son revêtement est tellement détérioré que continuer à l’utiliser était devenu dangereux.

    Depuis, les feuilles mortes, qui ne sont plus balayées par le passage des véhicules, jonchent le bitume et les lampes ont été enlevées de leur poteau.

    Mais, surtout, les 13.500 utilisateurs quotidiens sont obligés de faire un détour de quelques kilomètres en empruntant l’échangeur de Vottem. Ce qui commence sérieusement à en agacer certains. Une pétition intitulée « Liaison E313/E40 » a été mise en ligne sur lapetition.be le 22 janvier, juste après que le ministre wallon des Travaux publics, Maxime Prévot, a présenté son Plan infrastructures 2016-2019. Plan qui ne reprend pas la rénovation de l’A601, et donc sa réouverture.

    4 À 5 KM COÛTEUX

    Parmi les signataires – ils étaient 59 ce lundi – qui réclament sa réfection, certains avancent le nombre de kilomètres supplémentaires et les coûts que cette fermeture engendre pour eux.

    Comme Louis : « Je fais un détour de 10km, donc 20km par jour ; 20km x 252 jours de travail= 5.040km. À 6,2l/100km, ça fait 312L/an, soit 375€ : c’est doubler ma taxe de roulage, c’est honteux ! »

    En réalité, suivant le sens, ce sont 4 ou 5 km supplémentaires qui sont parcourus si on décompte la longueur de la bretelle de la déviation. Ces kilomètres de plus devront être parcourus pendant encore quelques années, au mieux. Car au cabinet de Maxime Prévot, on nous confirme qu’aucune rénovation n’est programmée. « On a réussi à débloquer 640 millions pour le Plan 2016-2019. Mais, au total, l’inventaire des travaux se chiffrait à 5 milliards », explique la porte-parole du ministre. « On a donc dû faire des choix, et l’A601 n’en fait pas partie. Maintenant, elle pourrait être inscrite dans les crédits ordinaires. Nous planchons aussi sur l’éventualité de créer un nouvel accès aux Hauts-Sarts depuis l’A601. On attend le résultat de cette analyse pour y voir plus clair. »

    Il faudra aussi déterminer s’il est judicieux de dépenser entre 8 et 12 millions d’euros d’argent public pour rénover cette portion d’autoroute, utilisée par 13.500 automobilistes quotidiens qui se retrouvent à parcourir 4 à 5 kilomètres supplémentaires. (Aurélie Drion La Meuse du mardi 2 février 2016)