Google Analytics Alternative

auteur tentative enlèvement glons prison

  • Tentative d’enlèvement à Glons: le suspect reste en prison

    Mercredi matin, la chambre du conseil de Liège a décidé de prolonger, pour une durée d’un mois, le mandat d’arrêt à charge du Glontois de 46 ans qui, le lundi 5 novembre, avait tenté d’enlever une adolescente de 14 ans. Ce dernier dispose d’un délai de 24 heures pour interjeter appel de la décision.

    On en sait un peu plus sur le profil psychologique de l’individu placé sous mandat d’arrêt. Les premiers éléments de l’enquête semblent indiquer, selon nos sources, que l’individu n’est pas tout à fait psychologiquement stable. Il ne constitue pas un grand prédateur mais pas une oie blanche non plus. Très intéressé par les filles et les femmes, il recherche le contact physique et peut se montrer insistant, voire harcelant. Bref, il représente un danger pour la société.

    L’individu n’a pas d’antécédents judiciaires mais il n’est pas inconnu des services de police. Le suspect avait déjà fait l’objet de « remarques » pour avoir « harcelé » des femmes.

    Au lendemain de la publication de notre article, cette information avait fait l’effet d’une bombe en Basse-Meuse. Plusieurs personnes avaient commenté l’article en expliquant que l’individu avait déjà importuné, voire harcelé, plusieurs femmes dans et en dehors de la commune.

    L’article dans son entièreté et avec tous les détails à lire dans La Meuse de ce jeudi.

    Ou suivre ce lien :

    https://www.lameuse.be/307484/article/2018-11-15/tentative-denlevement-glons-le-suspect-reste-en-prison