Google Analytics Alternative

arrêt tec roclenge

  • Non, non, rien n’a changé. A Roclenge, les enfants attendent toujours le bus sur la route…

    Alors que les journées raccourcissent et que, rue du Canada à Roclenge, les enfants attendent le bus dans la pénombre sur la route pour se rendre à l'école, la commune de Bassenge n’a pas répondu aux sollicitations de la maman. Devant cette situation grave dans laquelle des enfants sont exposés à un grand danger, nous allons donc faire parvenir cet article au Directeur général de la commune de Bassenge.

    Regor

    Pour connaître le contexte, voir article précédent en suivant le lien ci-dessous :

    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2016/10/02/mobilite-transports-en-commun-a-roclenge-les-ecoliers-doiven-203110.html

    Extrait du code de bonne pratique que le TEC adresse aux communes :

    Pour déterminer au mieux la localisation d’un arrêt d’autobus, voici les points d’attention les plus importants :

    - La largeur du trottoir: un arrêt doit disposer d’un trottoir suffisamment large, avec un minimum de 2,40 m pour pouvoir accueillir les personnes voiturées de manière autonome. En cas de difficulté, il faut envisager une largeur minimum de 1,90 m, qui permet de mettre en place un « arrêt PMR praticable ». A défaut, le strict minimum sera une largeur de 1,50 m, pour respecter le CWATUPE (Code Wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, du Patrimoine et de l’Energie - cf. infra, point 1.4, chapitre «Dimensionnement»).

    Les articles ont été envoyés par mail au Directeur général de la commune de Bassenge ce dimanche 16 octobre 2016 à 16h15