Google Analytics Alternative

arnaque internet

  • Arnaque sur Internet. Faux mails : les arnaqueurs suivent votre quotidien

    Le 2 octobre, le Centre Cybersécurité Belgique lançait une campagne de sensibilisation. « Pour armer tous les internautes contre le phishing. Afin qu’ils soient capables de s’assurer de la véracité des messages qu’ils reçoivent par e-mail ou via les médias sociaux », affirmait Miguel De Bruycker, directeur du CCB. « De nombreux faux messages circulent et nous tenions à ce que tout le monde puisse les reconnaître et ainsi éviter d’y réagir, d’ouvrir des pièces jointes ou de cliquer sur des liens. Nous avons demandé à chacun de transmettre tout message suspect à suspect@safeonweb.be ». Et ça cartonne ! 150.000 messages ont été reçus par le centre, qui réussit ainsi au quotidien à « détruire » 4 à 5 sites frauduleux par jour.

    Vous êtes suivis…

    Mais tout n’est pas résolu. Nous avons échos de plusieurs personnes qui suspectent d’être « suivies ». Michel de Namur va retoucher un montant des contributions. À peine la bonne nouvelle tombée, il reçoit… ce lundi de Pâques à 6 heures du matin, un mail : « Une erreur a été signalée dans le calcul annuel de l’exercice de votre activité sur le dernier trimestre de l’année 2017.Veuillez télécharger la pièce jointe pour plus d’informations. Un remboursement peut être retardé ou annulé pour diverses raisons, par exemple la soumission de dossiers non valides ou inscription après date d`échéance. Signé : ©Direction générale des Finances publiques ». C’est foireux, d’autant qu’il est impossible d’avoir un remboursement sur le 3 e trimestre 2017 !

    Trois jours plus tôt, Elodie, de Liège, qui vient d’effectuer une commande via le net chez Lidl reçoit un mail de la poste, en pleine nuit.

    La suite de l’article en suivant ce lien :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-04-04,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-04-04,BASSE-MEUSE,1|16