Google Analytics Alternative

arnaque chiots

  • Région liégeoise. Arnaque à la vente de chiots

    Depuis plusieurs semaines, une annonce particulièrement alléchante circule sur les réseaux sociaux. Une dame prétend avoir recueilli un chiot. Par manque de temps, et parce que son mari est allergique, elle souhaite lui trouver une famille d’accueil. L’annonce est envoyée sur de nombreux groupes Facebook. Une fois il s’agit d’un bouledogue, une autre fois, cela concerne un cavalier king charles.

    Valérie, qui habite en région liégeoise, a contacté cette personne pour un jeune bouledogue. « J’avais déjà lu quelques commentaires qui parlaient d’une arnaque, mais j’ai quand même voulu essayer », nous dit-elle.

    Son interlocutrice, qu’elle contacte via la messagerie du célèbre réseau social, sait comment y faire. Elle indique qu’elle a trouvé « cette petite merveille » abandonnée par son maître, qu’elle souhaite lui trouver une famille aimante qui ne voudra pas la revendre par la suite. Elle veut également connaître l’attachement de la personne à la cause animale. Le chiot a même déjà un prénom : Orlinda. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour faire fondre les amis des bêtes.

    Mais la situation se détériore quand elle commence à parler des frais de vétérinaire de 200 €, que Valérie devra payer avant de venir chercher le jeune bouledogue.

    L’article complet à lire dans votre journal La Meuse :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2018-05-05,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2018-05-05,BASSE-MEUSE,1|4