Google Analytics Alternative

arnaque boirs

  • Exclusif ! Carnaval à Boirs : les photos du « fameux » canular… ! Preuve s’il en est que le faux cadastre a bien été payé en liquide !

    canular 5.jpgPour rappel, un extrait de l’article précédent consacré à cet épisode qui a défrayé la chronique : « Le faux courrier était une plaisanterie et non une arnaque. Le courrier d’avis de passage du « SPF Finances / Cadastre.be » (cf. nos éditions de mardi – La Meuse) n’était pas une arnaque, mais bien un faux document carnavalesque pour rigoler et tenter d’aller boire un verre chez les naïfs qui auraient répondu à l'appel. »

    Et, pour preuve, voici les photos des plaisantins et des naïfs…

    A vous maintenant de les distinguer… (Sic)

    Regor

    canular 5.jpg

    canular 4.jpg

    canular 2.jpg

    canular 3.jpg

    canular 6.jpg

    Merci à Laurence W. pour les photos

  • Boirs. Courrier du SPF : blague ou arnaque ?

    arnaque.jpgLa semaine dernière, les habitants de Boirs ont reçu un toutes-boîtes à en-tête du SPF Finances – cadastre.be. On y expliquait qu’une nouvelle cellule venait d’être créée, la CeCoCaLo « chargée du contrôle et de l’application de la réglementation pour le cadastre avec l’application du bon revenu cadastral pour chaque habitation en Région wallonne ». Ce courrier stipulait qu’une visite de contrôle serait organisée ces lundi et mardi après-midi. On demandait aux gens de fixer un rendez-vous en appelant le numéro de GSM sur le courrier. On terminait en stipulant qu’à l’issue du contrôle, aucun rapport ne serait établi mais qu’il faudrait payer en liquide. Bizarre. D’autant plus bizarre que, peu après, Josly Piette, le bourgmestre de Bassenge, a envoyé un courrier expliquant ne pas avoir été averti de ce contrôle. Rappelant qu’on était en période de carnaval et qu’il ne serait pas étonnant qu’il s’agisse d’une blague, Josly Piette a néanmoins demandé d’être vigilants.

    « Deux précautions valent mieux qu’une, commente le bourgmestre. On a préféré prendre les devants, surtout que ces derniers temps, nous avons beaucoup de démarcheurs ». Effectivement, ça ressemble à un gros canular : s’il comporte bien un en-tête SPF-Finances, le montage est grossier et ne ressemble pas aux courriers du ministère… qui ne procède jamais ainsi pour se faire payer. Ensuite, il suffit d’appeler le GSM renseigné et d’entendre le message vocal pour se faire une idée. Enfin, nous sommes lundi et mardi gras : des sorties sont organisées à Boirs, lors desquelles les participants s’arrêtent chez les habitants qui se sont signalés et se font payer en liquide. Pas en argent liquide, mais plutôt en boissons. (La Meuse mardi 9 février 2016)