Google Analytics Alternative

alliaire vallée du geer

  • Vallée du Geer. Plantes sauvages comestibles oubliées. Aujourd’hui, à la découverte de « l’alliaire »… (Vidéos)

    Alliaire officinale wikipedia.jpgChronique « Nature » de Roger Wauters

    Je vous emmène aujourd’hui à la découverte de l’alliaire, une petite plante sauvage comestible un peu oubliée mais qui a beaucoup d’atouts. Elle affectionne les sols calcaires et, de cause à effet, elle abonde en notre Vallée du Geer. Ce printemps 2018 très ensoleillé et aux températures clémentes, lui est particulièrement favorable. Elle prolifère un peu partout en notre Vallée du Geer. En guise d’accueil, ma vidéo tournée dans mon jardin à Glons…

    L’alliaire officinale (Alliaria petiolata) est aussi appelée herbe à ail, moutarde ailliée, Herbe aux aulx, julienne et ail-sans-ail. C’est une bisannuelle, elle se développe en 2 ans.

    L’alliaire officinale est de la même famille que le chou (BRASSICACEES) ! On la trouve dans les milieux humides et ombragés : à la lisière des bois et le long des haies.

    L’avantage de l’alliaire c’est qu’elle a les qualités de l’ail, sans l’haleine de cheval ! Et elle dégage une légère odeur d’ail quand on froisse ses feuilles. Très légère alors !

    Production :

    Cette plante est facile à reproduire, elle est hermaphrodite en plus ! Sa floraison a lieu maintenant : Avril jusqu’à juin ! Elle aime les sols calcaires

    Récolte :

    Il est préférable de récolter les feuilles du sommet, parce que celle du bas sont plus filandreuses. On peut utiliser les fleurs, les jeunes pousses, les feuilles et les graines.

    Utilisation :

    On peut utiliser ses graines à la place des graines de moutarde dans la sauce, l’élaboration de condiment. On peut la manger en salade. Servez-vous en comme de l’ail dans vos mets !

    On peut s’en régaler également en pesto.

    Voir aussi l'article précédent que nous consacrions, en 2016, à cette petite plante :

    http://bassenge.blogs.sudinfo.be/archive/2016/05/13/vallee-du-geer-l-alliaire-particulierement-abondante-cette-a-188761.html

  • Vallée du Geer. L’alliaire particulièrement abondante cette année ! Cette plante comestible est fort appréciée en salade…

    alliaire.jpgSur les hauteurs de Glons, près du Radar, quantité de sous-bois. Là, l’alliaire, cette plante comestible au caractéristique goût d’ail, est vraiment abondante cette année.

    Alors, quel est son usage alimentaire ?

    Les jeunes feuilles mélangées dans une salade apportent un léger goût d'ail. On peut également l'employer dans du beurre ou en faire du pistou. Ses graines peuvent servir de substitut à la moutarde noire dans l'élaboration du condiment du même nom (moutarde).

    Des graines de cette plante sous forme de phytolithes ont été identifiées dans des dépôts de nourriture sur des poteries préhistoriques. C'est la première preuve directe de l’utilisation d'une épice dans la cuisine en Europe entre 6 100 et 5 750 ans.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Alliaire_officinale

    Du côté opposé aux sous-bois, dans les jachères, ce sont les chicorées qui se sont développées en quantités impressionnantes en ce printemps 2016.

    alliaire 1.jpg

    alliaire 3.jpg

    alliaire 4.jpg

    chicorées.jpg

    chicorées 2.jpg

    Photos Regor Photography