Google Analytics Alternative

aline bastin televie

  • Bassenge: les parents d'Aline Bastin, décédée dans les attentats de Bruxelles, font don de 6.000 € au Télévie

    aline bastin.pngAvoir la force et la lucidité de penser aux autres lorsque l’on vient soi-même de toucher le fond est l’apanage des personnes au grand cœur, de véritables héros des temps modernes. Les parents et les proches d’Aline Bastin sont de cette race.

    Aline Bastin, c’est cette Bassengeoise de 29 ans qui est décédée lors des attentats perpétrés à Bruxelles, le 22 mars dernier. Elle a perdu la vie dans l’explosion du métro à la station Maelbeek alors qu’elle se rendait à son travail, quelques stations plus loin. Elle devait rejoindre l’avenue des Arts où elle occupait les fonctions de chargée de communication d’une société implantée au cœur du quartier européen de la capitale. Bien qu’originaire de Bassenge, la vie d’Aline Bastin se déroulait, essentiellement, à Bruxelles.

    Le 26 mars dernier, après plusieurs interminables journées d’attente, la mauvaise nouvelle était confirmée par le DVI, le service d’identification des personnes décédées : Aline Bastin était enfin identifiée. Son nom venait gonfler la déjà trop longue liste des victimes.

    UN DON POUR LE TÉLÉVIE

    Débutait alors l’improbable travail de deuil avec des funérailles remplies d’émotions en l’église Notre-Dame d’Eben-Emael qui, ce matin-là, n’était pas assez grande pour contenir toute la tristesse des proches d’Aline Bastin.

    Au bas du faire-part annonçant le décès de leur Aline, la famille avait laissé un petit mot plein d’altruisme à l’attention de tous ceux qui avaient envie de faire un joli geste. « Si vous le désirez, vous pouvez faire un don au FNRS-Télévie avec la mention « en souvenir d’Aline Bastin ». » Et la famille d’Aline d’indiquer le numéro de compte sur lequel effectuer le versement.

    Et leur message a été entendu puisque le petit mot glissé sur les faire-part a permis de réunir la magnifique somme de 6.138,3 euros en faveur du Télévie. Il y a quelques jours, via les réseaux sociaux, la maman d’Aline remerciait, chaleureusement, celles et ceux qui avaient permis de récolter une pareille somme. Une lettre en droite ligne du FNRS présentait ses plus sincères condoléances à la famille Bastin pour le décès d’Aline. Ce même courrier louait, également, la générosité des parents d’Aline qui avait permis de réunir plus de 6.000 euros. « Ce soutien permettra de contribuer aux programmes de recherche dans le domaine de la cancérologie et plus particulièrement de la leucémie chez l’enfant et chez l’adulte. » (Source La Meuse lundi 25 avril 2016)