Google Analytics Alternative

alba plano

  • Scène. Dans « Forever Amy », Amy Winehouse est « rehab » ilitée !

    amy winehouse,alba plano,groupe amy winehouseSon groupe se produit avec une nouvelle chanteuse qui lui ressemble trait pour trait

    Le groupe d’Amy Winehouse rend hommage à sa belle disparue avec l’aide d’une nouvelle chanteuse. Ce qui donne des spectacles planants, passionnants et envoûtants. Nous avons vu le show aux Pays-Bas avant qu’il ne débarque à Bruxelles ce samedi 17 septembre ! 

    « Forever Amy » est donc un voyage à travers la musique et les concerts d’Amy Winehouse. Mis sur pied par son directeur musical, Dale Davis, l’une des dernières personnes à l’avoir croisée peu avant son décès, le spectacle est une véritable reconstitution d’un concert d’Amy Winehouse.

    Comme si le public assistait à un show de la diva du jazz en personne, brillant au centre de amy winehouse,alba plano,groupe amy winehouseson groupe.

    Accompagnée des membres du groupe originel d’Amy, le directeur musical et bassiste Dale Davis, donc, ainsi que le pianiste Xantone Blacq, le guitariste Hawie Gondwe, le batteur Nathan Allen, et le saxophoniste et flûtiste Jim Hun, Alba Plano occupe la place d’Amy.

    GREATEST HITS

    Mais la force d’Alba est qu’elle n’imite pas, et qu’elle n’incarne pas non plus !

    Elle se « contente » de donner ses propres versions des plus grands classiques de la chanteuse.

    amy winehouse,alba plano,groupe amy winehouseEssayant de lui ressembler, certes, mais sans que la soirée ne vire jamais au play-back géant ou au karaoké indigent. Et, l’air de rien, « Forever Amy » atteint son but, nous plongeant autant dans la nostalgie que dans un club jazzy bien classe.

    Bref, nous ne sommes ni en présence d’un groupe de reprises ni d’Elvis version hologrammes.

    Mais d’un vrai spectacle version « greatest hits ». Forcément très à l’aise, le groupe soutient parfaitement la nouvelle chanteuse.

    Il en sort des versions de « Back to Black » et autres « Wake Up Alone » de grand standing ! L’émotion est au rendez-vous de chaque note.

    LA CATA DE WERCHTER

    « C’est bien le but de ce spectacle », confirme Davis.

    « Il nous fallait rendre hommage à Amy en donnant une nouvelle vie à ses chansons. Même si le spectacle « Forever Amy » n’a bien entendu pas la prétention de faire aussi bien que ce qu’elle faisait, il donne une idée très précise de l’intensité des prestations de Winehouse ! »

    Bref, ce spectacle nous donne à entendre le meilleur de la donzelle ! Il est donc loin, et heureusement, le souvenir de cette prestation catastrophique à Werchter en 2011, où la Dame avait sabordé son set, avançant en titubant vers la fin d’un show où, alcool n’aidant pas, elle avait passé le concert à chanter à contre ton et à planter ses chansons les unes après les autres avec une sidérante régularité !

    Au point que cela en était devenu gênant d’assister à ce naufrage.

    « Si l’histoire s’est mal terminée, c’est le meilleur d’Amy qu’il faut retenir », continue Davis. « C’est-à-dire sa musique et le fait qu’Amy était une chanteuse de classe mondiale. »

    Si Plano ne l’égale bien entendu pas (« Il n’y a de toute façon qu’une seule Amy », pointe Davis), il n’en reste pas moins qu’elle arrive à raviver la flamme et le souvenir d’une Winehouse que ce spectacle fait encore plus regretter !

    Ne donnant qu’une seule envie : écouter ses deux albums (« Frank » et « Back to Black »), qui devraient être remboursés par la sécurité sociale !

    Le spectacle « Forever Amy » sera à « La Madeleine », à Bruxelles, ce samedi 17 septembre.( La Meuse vendredi 16 septembre 2016)

    http://www.albaplano.com/gallery?lightbox=image223m