Google Analytics Alternative

agression kanne

  • Kanne – Incroyable. « Tu es trop c… pour rouler en Flandre ». Les balades adoucissent les moeurs.. ( + 2 vidéos)

    Jean-Marie et Francis ont été agressés par un cycliste flamand alors qu’ils effectuaient une rando à vélo

    Deux cyclotouristes verviétois du dimanche roulaient, lundi après-midi, le long du canal Albert lorsqu’ils ont littéralement été agressés par un cycliste flamand extrêmement excité. Des insultes, des relents communautaires et des coups ont fusé. Récit d’une des victimes.   

    « Va rouler en Wallonie, t’es trop con pour rouler ici ! » Jean-Marie, 71 ans, et Francis, 70 ans, se souviendront longtemps de leur randonnée à vélo entre Lixhe et Kanne (Riemst). Ces deux Verviétois, le premier est de Battice et le second d’Andrimont, n’en reviennent toujours pas.

    Une véritable agression relatée par Jean-Marie. « Mon camarade et moi roulions tranquillement le long du canal Albert. Nous avions prévu d’effectuer un tour d’une quarantaine de kilomètres entre Lixhe et Kanne. Nous roulions à deux de front sur le RAVel lorsque, dans une chicane, un cycliste est arrivé à fond de balle derrière nous. Il nous a dépassés en criant « espèce de connard » et en portant un coup à mon camarade. »

    « IL AVAIT LA RAGE »

    Le cycliste pestait contre les deux amis qui, à son goût, ne laissaient que peu de place pour passer sur le chemin étroit. Francis rétorque : « C’est toi le connard ».

    Il n’en fallait pas plus pour que le cycliste flamand sorte de ses gonds. « J’ai été gendarme durant des années et ce type était énervé ! Que dis-je, il avait la rage de ceux qui ont consommé beaucoup de boissons alcoolisées au cours d’une soirée. »

    Le Flamand, un monsieur d’âge mûr, racé, sportif et équipé comme un potentiel vainqueur du Tour de France, s’arrête et s’en prend à Francis.

    Même si sa grossièreté fait peine à entendre, il s’exprime dans un français quasi parfait. « Tu as de la chance que tu es vieux sinon je te casserais la gu… Ce n’est pas comme cela qu’on roule ici ». Toute la scène est immortalisée par deux caméras de type Go Pro. Une est installée sur le casque de Jean-Marie, l’autre sur la potence de son vélo.

    Lorsque Francis et Jean-Marie lui disent qu’il arrivait trop vite et qu’il n’a pas signalé sa présence, le cycliste flamand devient dingue : « Va rouler en Wallonie, tu es trop con pour rouler ici… »

    Il remonte sur son vélo, effectue une dizaine de mètres puis se ravise. « Tu sais quoi ? » lance-t-il à Jean-Marie. « Je vais te mettre mon poing sur ta gu… De toute façon je suis flamand, je ne risque rien. »

    IL ARRACHE LA GO PRO

    L’homme vient au contact physique, il bouscule Jean-Marie. « Je vais te montrer ce qu’est un Flamand, c.. ». Il lui arrache la caméra Go Pro installée à l’avant de son vélo et la jette dans le canal Albert sans autre forme de procès. Il remonte sur son vélo et poursuit sa route. Francis et Jean-Marie, médusés, le regardent partir.

    « Nous n’avons pas insisté. Moi aussi j’aurais pu le bousculer mais tout le monde allait se retrouver dans le canal et les vélos aussi. Mon ami et moi, nous roulons sur des vélos électriques qui coûtent près de 3.000 euros et nous n’avions rien à gagner en nous opposant à ce Flamand raciste. Et dire que quelques minutes seulement avant cette agression, nous venions de dire que nous étions bien en Flandre », conclut Jean-Marie.

    Les deux amis ont déposé une plainte. Francis pour avoir reçu des coups. Jean-Marie, lui, a signalé les dégâts à son vélo ainsi que la caméra Go Pro jetée dans le canal Albert. (Arnaud Bisschop La Meuse de ce jeudi 3 novembre 2016)

    agression kanne, bagarre kanne