Google Analytics Alternative

aéroport bierset

  • Aéroport de Bierset en pleine expansion et… une réputation dans le milieu équestre ? Le dessin de Regor

    Spécialisé dans le fret, l'aéroport liégeois voit transiter par ses pistes des avions-cargos chargés de poissons, de fleurs ou de courrier mais, depuis quatre ans, Lachs s'est aussi fait une réputation dans le milieu équestre. L'année dernière, elle a transporté 700 chevaux de compétition en trois semaines. Le transport de chevaux est un business très particulier, explique Fabrizio Giancola, DRH de la société. Il nécessite une chaîne logistique bien rodée. On fait plusieurs charters par an, 60 à 70 chevaux par vol et sans aucun incident, ce qui est très important quand on sait que la valeur moyenne de ces chevaux tourne autour du million d'euros (Source Référence.be) (photo wallonia.be)

    fransport avions bierset,aéroport bierset

    dessin avions qui se croisent 2.jpg

  • 5 000 emplois en vue à Liège Airport !

    liège airport.pngNouvelles compagnies, nouvelles zones d'activité économique, et toujours plus de clients... Tout autour de son airside area, le premier aéroport cargo de Belgique va créer plusieurs milliers d'emplois. Comment décrocher un emploi dans l'aérien ou la logistique ?

    Depuis le 29 mai, Liège Airport compte un nouvel occupant : ANA Airline Management. Cette compagnie aérienne africaine cargo opère cinq vols réguliers par semaine, auxquels s'ajoutent des vols charters et liège airport 2.pnghumanitaires ponctuels. Avec Ethiopian Airlines, AV Cargo et Qatar Airways, ANA Airline est la quatrième compagnie aérienne africaine à s'implanter à Liège. Près de 80 emplois directs et 200 indirects devraient être créés, à terme. Ces postes de travail se concentrent au sein de la société Lachs qui s'occupe de la manutention des opérations de la compagnie aérienne. Spécialisé dans le fret, l'aéroport liégeois voit transiter par ses pistes des avions-cargos chargés de poissons, de fleurs ou de courrier mais, depuis quatre ans, Lachs s'est aussi fait une réputation dans le milieu équestre. L'année dernière, elle a transporté 700 chevaux de compétition en trois semaines. Le transport de chevaux est un business très particulier, explique Fabrizio Giancola, DRH de la société. Il nécessite une chaîne logistique bien rodée. On fait plusieurs charters par an, 60 à 70 chevaux par vol et sans aucun incident, ce qui est très important quand on sait que la valeur moyenne de ces chevaux tourne autour du million d'euros. Avec l'arrivée d'ANA Airline, 52 personnes ont déjà été engagées. Des manutentionnaires et des caristes, mais aussi des employés opérationnels, chargés de superviser le chargement des avions, le tonnage, la sûreté et l'administration interne. Actuellement, on refait une réserve de recrutements. Mais on recherche surtout des gens opérationnels, avec la passion du métier, indique Fabrizio Giancola. Un plan de formation est toutefois prévu en interne, de manière à rendre les nouvelles recrues autonomes en un mois. (Source Référence.be)

    Qui sont les employeurs qui embauchent à Liège ?

    A découvrir ici :

    http://www.references.be/carriere/evoluer/technologie/5-000-emplois-en-vue-a-Liege-Airport#.VAfHy4xqcN4.facebook