Google Analytics Alternative

élections communales métiers

  • Wallonie. Prof ou conseiller communal, il faut choisir. Mais plusieurs métiers sont aussi concernés...

    POINT INTERROGATION.pngDans moins d’un an, ce seront les élections communales. Les sections locales des partis sont en plein travail pour constituer leurs listes. Problème : tout le monde ne peut pas être élu et en même temps conserver son emploi. C’est le cas par exemple des enseignants travaillant dans l’enseignement communal. Le député cdH Dimitri Fourny a posé la question à la ministre MR Valérie De Bue (pouvoirs locaux) : « Dans la perspective des élections communales de 2018, les listes sont déjà en formation. Plusieurs candidats potentiels étudient le fait de se présenter ou pas aux élections. Parmi ces candidats potentiels figurent les enseignants communaux. »

    La réponse est simple : un enseignant communal (employé dans l’enseignement de la commune où il voudrait se présenter) peut toujours se présenter, mais s’il est élu, il devra choisir entre son mandat de conseiller communal et son métier. Plus fort : l’incompatibilité touche aussi un enseignant communal qui prendrait un congé sans solde. Précisons qu’il s’agit de profs de l’enseignement communal, pas ceux donnant cours dans le libre ou les autres pouvoirs organisateurs.

    Nombreux métiers sont concernés

    Mais pourquoi dès lors se présenter sur une liste, si on ne siège pas en tant qu’élu par la suite ? Les enseignants communaux sont loin d’être les seuls dans le même cas d’incompatibilité. Le code de la démocratie locale détaille tous les métiers pour lesquels on ne peut faire partie du conseil communal et, forcément, du collège des bourgmestre et échevins. Et cela, pour empêcher les conflits d’intérêts. Ainsi : « Toute personne qui est membre du personnel ou qui reçoit un subside ou un traitement de la commune, à l’exception des pompiers volontaires ». Ce qui fait déjà du monde ! Ce n’est pas tout : incompatibles aussi les employés de l’administration forestière qui auraient en charge des bois de la commune concernée, les membres des cours, tribunaux, parquets et les greffiers. Mais aussi les secrétaires et receveurs du CPAS du ressort de la commune. Ainsi que les ministres des cultes et les délégués laïques, les agents des administrations fiscales, dans les communes faisant partie de leur circonscription. Ajoutons les conjoints ou cohabitants légaux du secrétaire ou du directeur général de la commune. Et quelques autres métiers officiels.

    Note de Regor

    Voilà qui va tout de même influencer la vie politique à Bassenge, telle qu’on la concevait auparavant. En effet, en 2012, des employés communaux se présentaient sur les listes...