Google Analytics Alternative

élections 2018 bassenge

  • Bassenge – Politique. Incertitude au MR pour les élections 2018

    Philippe Dodrimont, président d’arrondissement, devrait voir les membres bassengeois à la rentrée

    Avec une seule élue, le MR bassengeois est le petit Poucet local. Et alors que les autres partis traditionnels planchent sur leur liste pour les prochaines élections communales, au MR de Bassenge, c'est plutôt l'incertitude qui règne. 

    Avec 10,66% des voix en 2012, le MR s'est classé, à Bassenge, 4ème et dernier parti. Il n'a eu qu'une seule élue, Catherine Thomassen.

    Un résultat finalement honorable compte tenu du fait qu'en 2006, le MR s'était allié aux IC et à Ecolo pour former le cartel OSER, cartel qui avait éclaté en cours de législature, et qu'en 2012 sa liste ne comptait que 12 candidats sur 19.

    Et si le soir du 14 octobre 2012, on était plutôt satisfait de ce résultat, il faut bien reconnaître que depuis, le MR s'est fait des plus discrets et que Catherine Thomassen n'est pas des plus actives aux conseils communaux.

    La suite sur :

    http://journal.sudinfo.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-08-10,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-08-10,BASSE-MEUSE,1|8

  • Basse-Meuse – Elections 2018. Deux conseillers en plus dans 3 communes

    Le jour des élections communales de 2018, les habitants de Dalhem ne devront plus élire 17, mais 19 conseillers communaux. À Awans et Bassenge, le nombre d’élus passera de 19 à 21, à Aywaille de 21 à 23 et à Oupeye de 27 à 29. La raison ? La hausse démographique que connaissent ces communes depuis quelques années.

    C’est en effet le nombre d’habitants d’une commune qui détermine le nombre d’élus qu’il y a au conseil communal. Il y en a ainsi 19 dans les communes de 7.000 à 8.999 habitants, 21 dans les communes de 9.000 à 11.999 habitants ou encore 29 dans les communes de 25.000 à 29.999 habitants.

    Et si à Awans, Aywaille ou Dalhem, le nombre d’habitants nécessaire pour avoir deux élus supplémentaires a été franchi au début de la législature, à Bassenge et Oupeye, c’est tout récent. Bassenge compte ainsi, depuis quelques semaines, 9.015 habitants. Quant à Oupeye, ce n’est qu’il y a quelques jours que le cap des 25.000 habitants a été atteint. Ce vendredi, il y avait 25.005 Oupeyens. Alors, s’il est vrai que dans les deux cas, on est à la limite pour avoir deux élus supplémentaires, le nombre de conseillers sera déterminé en fonction du nombre d’habitants qu’il y a dans une commune au 31 décembre 2017. Or, à Oupeye comme à Bassenge, la tendance est à la hausse depuis plusieurs années. Philippe Dodrimont, bourgmestre en titre d’Aywaille se dit satisfait « Ce n’est pas mal d’avoir deux conseillers en plus quand on a, comme à Aywaille, une commune aussi étendue. Et même si dans la gestion quotidienne de la commune ça ne changera rien, il n’y a aura pas d’échevin supplémentaire, ça permettra aux villages d’être mieux représentés ».

    Quant à Oupeye, elle compte bien fêter son 25.000 ème citoyen le 27 mai prochain, lors d’une grande fête populaire. (Source La Meuse samedi 5 novembre 2016)