Google Analytics Alternative

élections 2018

  • Basse-Meuse – Elections 2018. Deux conseillers en plus dans 3 communes

    Le jour des élections communales de 2018, les habitants de Dalhem ne devront plus élire 17, mais 19 conseillers communaux. À Awans et Bassenge, le nombre d’élus passera de 19 à 21, à Aywaille de 21 à 23 et à Oupeye de 27 à 29. La raison ? La hausse démographique que connaissent ces communes depuis quelques années.

    C’est en effet le nombre d’habitants d’une commune qui détermine le nombre d’élus qu’il y a au conseil communal. Il y en a ainsi 19 dans les communes de 7.000 à 8.999 habitants, 21 dans les communes de 9.000 à 11.999 habitants ou encore 29 dans les communes de 25.000 à 29.999 habitants.

    Et si à Awans, Aywaille ou Dalhem, le nombre d’habitants nécessaire pour avoir deux élus supplémentaires a été franchi au début de la législature, à Bassenge et Oupeye, c’est tout récent. Bassenge compte ainsi, depuis quelques semaines, 9.015 habitants. Quant à Oupeye, ce n’est qu’il y a quelques jours que le cap des 25.000 habitants a été atteint. Ce vendredi, il y avait 25.005 Oupeyens. Alors, s’il est vrai que dans les deux cas, on est à la limite pour avoir deux élus supplémentaires, le nombre de conseillers sera déterminé en fonction du nombre d’habitants qu’il y a dans une commune au 31 décembre 2017. Or, à Oupeye comme à Bassenge, la tendance est à la hausse depuis plusieurs années. Philippe Dodrimont, bourgmestre en titre d’Aywaille se dit satisfait « Ce n’est pas mal d’avoir deux conseillers en plus quand on a, comme à Aywaille, une commune aussi étendue. Et même si dans la gestion quotidienne de la commune ça ne changera rien, il n’y a aura pas d’échevin supplémentaire, ça permettra aux villages d’être mieux représentés ».

    Quant à Oupeye, elle compte bien fêter son 25.000 ème citoyen le 27 mai prochain, lors d’une grande fête populaire. (Source La Meuse samedi 5 novembre 2016)