Google Analytics Alternative

église de glons

  • Glons. Pierres menaçantes à l’église… L’article complet avec les explications du Bourgmestre…

    église glons chute pierres 3.jpgDans La Meuse de ce jeudi 16 juillet, un article signé Aurélie Drion revient sur les mesures de sécurité prises pour l’église de Glons que nous évoquions récemment sur ce blog.

    En voici la teneur.

    Il y a quelques jours, notre blogueur Regor de Bassenge Sudinfo révélait que des mesures de sécurité avaient dû être prises autour de l’église de Glons. Dernièrement, des grilles avaient été installées autour de l’édifice église glons chute pierres 7.jpgavec des panneaux qui ne laissaient pas de place au doute « Attention chute de pierres ! ».

    Une situation d’autant plus étrange que de gros travaux de réfection avaient été entrepris sur le bâtiment, voici une bonne quinzaine d’années. Alors, malfaçons ? Pas du tout nous affirme-t-on du côté de la Fabrique d’église : « La partie concernée par ces mesures de sécurité n’a pas fait l’objet de rénovation. Ces travaux avaient concerné la tour et les toitures et ils avaient été faits correctement. Ici, ce sont les parties latérales qui posent problème. Il y a quelques semaines, nous nous sommes rendu compte que des pierres de taille pourraient éventuellement se détacher et tomber. Nous avons donc immédiatement prévenu la commune, qui est responsable du bâtiment. Par mesure de sécurité et de précaution, elle a directement installé ces barrières ».

    Contacté, Josly Piette, bourgmestre de Bassenge, a confirmé ces propos. « Je ne connais pas l’ampleur du problème. Un expert doit encore être désigné pour évaluer la dangerosité de ces pierres. Si c’est le cas, des travaux devront être budgétisés et réalisés. En attendant, les barrières resteront là. »

    église de Glons 2.jpgEt le bourgmestre de terminer en se voulant rassurant. « Les pierres menaçantes se situent sur les ailes superficielles de l’église. Le chœur n’est pas touché et les offices peuvent donc s’y dérouler sans problème et en toute sécurité ». (Source La Meuse 16 juillet 2015)

    Note de Regor. Au vu de cet article, la situation est donc claire : il y a quinze ans, plus d’un million d’euros (à confirmer car le montant pourrait être nettement supérieur) ont été injectés par la commune pour des travaux de rénovation de l’édifice et ceux-ci ne concernaient que la tour et les toitures. Aux dires des interviewés, les différentes façades n’étaient pas concernées.

    D’autre part, si l’expert désigné confirme la dangerosité présentée par les pierres menaçantes dont la commune signale d’ailleurs leur possible chute, des travaux devront être budgétisés et réalisés. Quelle sera leur importance ? Là est toute la question. 

  • Glons. Pierres menaçantes à l’église…

    église glons chute pierres 3.jpgDans La Meuse de ce jeudi 16 juillet, un article signé Aurélie Drion revient sur les mesures de sécurité prises pour l’église de Glons que nous évoquions récemment sur ce blog. Au coeur de l'article, les explications du Bourgmestre Josly Piette.

  • Périmètre de sécurité autour de l’église de Glons : « Attention, chute de pierres ! »

    église glons chute pierres 1.jpgBillet de Regor. Il y a quelques semaines, un périmètre de sécurité a été dressé devant l’église de Glons. Une situation pour le moins interpellante devant l’ampleur de l’investissement consenti, il y a quelques années, pour la restauration de l’édifice religieux. En effet, chacun s’en souvient, le coût des travaux de restauration de l’église fut un véritable gouffre financier pour la commune. Aujourd’hui encore, les finances en ressentent toujours les effets. Au moment des travaux, il se racontait dans les chaumières de Glons que l’église fut construite sur une ancienne zone marécageuse et que la stabilité de l’église serait en cause…

    église glons chute pierres 2.jpgToujours est-il que décision avait été prise par les autorités communales de faire procéder à sa restauration par une entreprise spécialisée (Franki). Plusieurs dizaines de millions de francs belges y avaient été injectés. Et voilà qu’en ce mois de juin 2015, les pierres risqueraient de tomber sur la tête des passants ? Un glontois de souche nous a expliqué : « Dans le quartier, et la canicule que nous connaissons n’arrange pas les choses, le relief du sol subit régulièrement des modifications, en témoignent d’ailleurs certaines façades fissurées. Les nappes phréatiques s’assèchent… » Malgré l’ampleur des travaux et les importants investissements consentis, l’église continuerait-elle à « bouger… » ?

    Toujours est-il que devant l’église de Glons le danger est bien là : «  Attention chute de pierres ! »

    Regor

    église glons chute pierres 3.jpg

    église glons chute pierres 4.jpg

    église glons chute pierres 5.jpg

    église glons chute pierres 6.jpg

    église glons chute pierres 7.jpg

    église glons chute pierres 8.jpg

  • Centre de Glons. Un entrepôt sauvage à ciel ouvert : c’est normal ? Il ne dérange personne ?

    entrepôt sauvage glons 5 bien représentatif.jpgChronique de Regor. Par définition, une église est située au centre d’un village. La grosse bourgade de Glons ne fait pas exception. Accolé à la façade nord de l’église, un entrepôt sauvage à ciel ouvert regorge de matériels et matériaux divers. Un bric à brac indescriptible sur lequel une végétation dense lutte pour reprendre ses droits. Le spectacle est triste et désolant.

    Plus de 10 ans que ce dépôt à ciel ouvert est là….

    entrepôt sauvage glons 6 vue d'ensemble.jpgIl y a en effet belle lurette que la Sté Franki, pour ne pas la nommer, entreposait en cet endroit le matériel et les matériaux nécessaires à la restauration de l’église et qu’un atelier, provisoire, de taille de la pierre y avait été installé en son centre. Bien qu’il y ait belle lurette que le chantier soit terminé, le dépôt, sauvage dans le sens où il n’est pas ordonné, est toujours là. Le lieu, glauque le soir, est devenu lieu de rendez-vous comme en démontre le nombre de canettes et de flacons entrepôt sauvage glons 4.jpgdivers jonchant le sol.

    Une provocation ? Involontaire certes probablement, mais une provocation tout de même…

    Cela mène, en effet, à se poser ce genre de question. Pour peu que l’on fasse appel au bon sens, si une commune, impassible, tolère que se forment, au fil des entrepôt sauvage glons 3.jpgannées, de tels endroits glauques au cœur d’une grosse bourgade comme Glons (près de 3.000 habitants), quel est le but si ce n’est de se mettre elle-même dans une situation irréversible dans laquelle elle devra alors assister, impuissante, à l’existence d’une zone de rendez-vous, de rassemblement, voire un ghetto ?

    Quant à la propreté, l’accueil touristique, l’environnement, l’image même d’une entrepôt sauvage glons 1.jpgrégion : n’en parlons pas.

    Un large espace au coeur d'un village. Pourquoi ne pas réhabiliter le lieu et l’affecter à une destination plus conviviale ? Un petit marché hebdomadaire dans le contexte d'une aire de loisirs, de repos pour les cyclos touristes ou un truc du genre ? Ce ne sont ni les idées ni les possibilités qui manquent.

    En attendant...

    entrepôt sauvage glons 6 vue d'ensemble + texte.jpg

  • Quatre travailleurs illégaux sur le chantier de rénovation de l’église de Glons… L’article complet.

    église de glonsNous vous relations hier que la police de la Basse-Meuse avait mis la main sur quatre travailleurs roumains en situation illégale jeudi. Cette interpellation était effectuée dans le cadre d’une opération de contrôle des chantiers. Deux des Roumains ont été placés en centre fermé.

    Un vaste chantier de rénovation de l’église de Glons est en cours depuis plusieurs années. Il est actuellement en phase de finalisation.

    Voici l’article complet paru dans La Meuse de ce samedi 24 novembre:

    travailleurs illégaux église glons.png

     
  • Etrange… bizarre…. Des photos de l’église de Glons… On dirait que le clocher penche...

    église de glonsLe clocher penche ?

    Etrange… bizarre…. effet d’optique ou réel problème ? Du dessus du Bois Hamé, à bien observer le clocher de l’église de Glons, on dirait qu’il penche vers l’ouest.

    Alors, nous l’avons photographié. Ci-dessous, cette photo de l’église de Glons a été prise du Bois Hamé, il y a un peu plus d’un mois. L’appareil était alors équipé d’un objectif de 55mm (marque Canon).

     Et si l’on trace une médiane - fictive – qui prolonge l’angle de l’ensemble architectural du bâtiment,   le clocher de l’église semble pencher vers l’ouest. Le sommet est pour le moins décalé !

    église de glons.jpg

    Ci-dessous : agrandissement de la photo

    église de glons 2.jpg

    Ci-dessus, photos prises avec un objectif de 55 mm

    Nous y sommes retournés ce vendredi 28 septembre avec le même appareil mais équipé, cette fois, d’un objectif de 200 mm (marque Sigma) au cas où l’objectif utilisé précédemment présenterait quelques défauts de distorsion ou de vignettage.

    église de glons 3.jpg

    Même lieu de prise de vue et même constat. Alors… Etrange… Bizarre… Ou réel problème ? En tout cas : interpellant.

  • L’église de Glons va voir enfin arriver les peintres…

    église de glonsLa réfection de l’église Saint-Victor de Glons va se terminer. Depuis quelques années, cet édifice religieux a une belle coquille mais, l’intérieur est resté quelque peu en chantier. Les peintures n’ont pu être réalisées faute de moyens financiers. En effet, le coût des travaux s’élevait déjà à une 1,2 million euros.

    La suite de l’article dans La Meuse de ce jour… ou http://pdf.lameuse.be/pdf/index.php?edition=BASM