Google Analytics Alternative

écolo bassenge

  • Bassenge – Affaire Publifin. Ecolo veut élargir le C.A. de Publifin

    écolo bassenge,michel malherbe bassengeSur des propositions de Michel Malherbe, les représentants de Bassenge viendront ainsi avec toute une série d'amendements. Le premier : proposer que le nouveau conseil d'administration soit élargi à des représentants des travailleurs, avec voix consultative, ainsi qu'à des administrateurs indépendants représentant les usagers.

    L’article complet, dans La Meuse du 13 mars 2017,  à découvrir ici :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-03-13,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-03-13,BASSE-MEUSE,1|10

  • Bassenge. Ecolo prône les éoliennes citoyennes

    éoliennes illustration.pngCe samedi à 9h45, la locale Ecolo de Bassenge organise une balade sur le thème des éoliennes. On le sait, Bassenge est actuellement une commune très prisée par les promoteurs éoliens. Deux projets sont ainsi en cours d’étude : un à Wonck et l’autre à Eben-Emaël pour un total de quatorze machines. Favorable à ce type de production d’énergie, Ecolo a donc décidé d’organiser une balade qui doit avant tout permettre d’expliquer concrètement les deux projets. « Nous partirons du moulin du Brouckay pour nous diriger vers les deux sites et ainsi avoir une idée approximative de leur implantation, explique Michel Malherbe, chef de groupe Ecolo. A cette balade prendra part Philippe Knapen, l’échevin de l’Environnement. Il sera présent pour expliquer les différents projets. Nous aurons également Bernard Delville qui est un spécialiste de l’éolien citoyen ». Car l’objectif d’Ecolo est double. D’abord permettre aux gens de mieux comprendre les tenants et aboutissants des deux dossiers « pour ainsi expliquer les avantages et inconvénients et, pourquoi pas, éviter d’éventuels recours lors des demandes de permis». Ensuite, Ecolo veut insuffler une dynamique et inciter les gens à investir là-dedans, via une coopérative citoyenne. « On sait déjà que le projet de Nethys, celui situé à Wonck, devrait avoir une éolienne citoyenne. Mais ce que nous aimerions, c’est déjà être sûrs qu’il y ait assez de personnes qui investissent mais aussi, pourquoi pas, en voir développer d’autres. On souhaite vraiment que les citoyens se mobilisent pour en avoir le plus possible ». Première étape de cette sensibilisation, ce samedi matin. Infos auprès de Michel Malherbe : 0486/80.01.64 ou malherbe.michel@busmail.net

    (Source La Meuse jeudi 4 juin 2015)

  • Des éoliennes citoyennes à Bassenge ? Ce samedi 6 juin, Ecolo vous invite à découvrir le site des projets éoliens

    Départ à 9h45 au Moulin du Broukay. Tous les renseignements sur les illustrations ci-dessous !

    écolo juin 2015.png

    écolo juin 2015 2.png

  • Wonck. Ecolo Bassenge vous invite à une matinée de réflexion le samedi 15 septembre 2012…

    écolo bassengeUne commune en santé…

    Le samedi 15 septembre, Ecolo Bassenge vous propose une matinée de réflexion et d'action autour du thème " Une commune en santé ". 

    Rendez-vous est fixé à  8h45 à la gare de Glons à vélo ou à 9h30 sur place au Cercle Culturel Paroissial, rue des Martyrs, 17  à Wonck.

    Tous les renseignements en cliquant sur ce lien ou sur l'illustration :

    Commune santé (17).pdf

    ecolo bassenge 15 septembre.png

    Pour rappel, nos colonnes sont ouvertes à tous les partis en lice.

  • La locale Ecolo Bassenge présente sa liste des candidats aux élections communales d’octobre…

    écolo bassenge, candidats écolo bassenge, locale écolo bassengeLa locale Ecolo Bassenge vient de nous faire parvenir, ce lundi 2 juillet, la liste de ses candidats aux élections d’octobre 2012. Nous avons l'avantage de porter cette liste à votre connaissance.

    liste candidats écolo bassenge.jpg

    écolo bassenge.jpg

    Le communiqué de presse  ici communiqué locale Ecolo Bassenge communales 2012.pdf

  • La députée fédérale bassengeoise Muriel Gerkens à la coprésidence d’Ecolo ?

    muriel gerkens, ecolo bassenge, coprésidence écolo(Muriel Gerkens à gauche sur la photo Bassenge Blog Sudinfo)

    Muriel Gerkens a confirmé ce que tous pressentaient: c’est avec Benoît Hellings qu’elle postule. Il est conseiller au cabinet du Ministre Nollet et président du Port de Bruxelles.

    “ C’est tout naturellement que nous avons décidé de relever ce défi ensemble ”, explique-t-elle, “ Depuis que nous nous connaissons, nous partageons les mêmes idées. On peut parler de réelle complicité entre nous ”.

    Ensemble, ils proposeront un programme qui s’inscrit dans la continuité du parti. “ Cela fait 13 ans que je participe activement à la vie d’Ecolo en tant que parlementaire. Je suis naturellement partie prenante de la ligne qu’a suivie jusqu’à présent le parti même s’il est clair que nous voulons développer davantage certains points qui nous tiennent à cœur. ”

    muriel gerkens, benoit hellings, coprésidence écolo, écolo bassengeÀ travers les thèmes développés, c’est une vision du parti sur le long terme qui se dévoile. Le duo Gerkens-Hellings compte faire de son cheval de bataille la transition écologique de l’économie, ce qui semble plutôt naturel pour des écologistes...

    L’égalité sociale sera également largement défendue. “ Avec la crise économique et sociale que nous vivons, on a mis en stand-by certains combats essentiels comme la redistribution des richesses, l’égalité des sexes, l’inter culturalité de la société. Nous devons aujourd’hui poser une vraie réflexion sur comment réorganiser la société, ouvrir le débat et proposer des pistes pour envisager l’avenir sur le long terme. ”

    Muriel Gerkens se met peu à peu dans la peau d’une future coprésidente de parti. Elle envisage sa succession en tant que députée fédérale et annonce déjà qu’elle ne se présentera sur les listes communales à Bassenge que pour soutenir les autres candidats. Le cumul des mandats n’étant pas autorisé, en cas de victoire, elle n’endosserait donc pas de poste dans sa commune.

     

    (source La Meuse lundi 9 janvier 2012) (photo Muriel Gerkens et Benoit Hellings :  site de Benoit Hellings)

  • Bassenge finances : un budget rigoureux et sans folies…

    bassenge politique communale, Tout d'abord, une mise au point.

    L’article que vous lirez ci-dessous traite de politique communale bassengeoise.

    Il est paru dans le journal La Meuse du vendredi 9 décembre dernier.

    Il faut donc le distinguer des articles que nous rédigeons sur base de nos propres informations ou de celles qui nous sont communiquées.

    Grâce au logiciel « Revue de presse » du groupe Sudpresse dont chaque blogueur régional dispose, nous l’avons extrait et fait paraître dans le blog tel qu’il est paru dans le quotidien La Meuse. Mot pour mot.

    Comme la cinquantaine de blogs régionaux Sudinfo qui suivent de près l’actualité de leur région, le rôle que nous nous sommes astreint, pour celui de Bassenge, est d’essayer d’informer les lecteurs sur tous les aspects de la vie communale dont, bien entendu, la vie politique fait partie.

    Dans chaque article extrait de la mémoire des journaux du groupe Sudpresse, date-t-il de quelques jours seulement voire de quelques heures, nous veillons à y faire figurer, à chaque fois, une mention indiquant clairement la source de l’information.

    Pour rappel, Sudpresse regroupe les journaux (et leurs archives en mémoire) : La Meuse, La Gazette, Nord éclair, La Province, La Capitale, Le Soir, Vlan, 7Dimanche pour ne citer que ceux-là…

    Cette mise au point nous paraissait nécessaire.

    L'article : source La Meuse du vendredi 9 décembre 2011 :

    Bassenge finances : un budget rigoureux et sans folies…

    Le budget communal 2012 vient d’être voté. Il affiche, à l’exercice propre, un boni d’une trentaine d’euros. Tous exercices confondus, ce boni passe à 83.000€.

    Les taxes restent inchangées: l’IPP à 8 % et le CAPI à 2.600. Tous les services à la population seront assurés, l’emploi sera garanti et la commune tournera correctement.

    Parmi les dépenses importantes, on peut noter la dotation de 722.000€ pour la zone de police. “ Et on sait déjà que pour 2013, nous devrons l’augmenter de 6 à 8 % ”, confie Josly Piette, bourgmestre. “ La zone a été puiser au maximum dans ses réserves ”. La dotation pour le CPAS est, elle, de 720.000€ et celle pour les pompiers est de 400.000€. Par tête d’habitant, ces dotations représentent, respectivement, 83€/an, 82€/an et 46€/an.

    Pour ce qui est du budget extraordinaire, la majorité n’a pas fait de folies. “ Nous n’avons pas profité du fait qu’il s’agisse d’une année électorale pour dépenser ”, souligne Josly Piette. On notera ainsi 270.000€ pour poursuivre l’aménagement d’accotements, 800.000€ pour refaire des routes et 299.000€ pour refaire la maison des jeunes de Glons, ravagée par un incendie. Tous ces investissements seront subsidiés.

    Michel Malherbe (Ecolo) a noté que si les projets étaient aussi limités, c’est avant tout en raison de la mauvaise gestion des majorités précédentes, de la même couleur politique que celle qui est actuellement à la tête de la commune. Il a toutefois apprécié le fait que les taxes restaient inchangées malgré les difficultés financières.

    Josly Piette s’est lui réjoui d’avoir réussi à redresser les finances sans avoir été chercher un centime dans la poche des citoyens.

     

  • Bassenge : la Revue de presse de cette semaine... 1. Politique communale : quelle opposition face au CdH ?

    Politique communale

    QUELLE OPPOSITION FACE AU CDH ?

    Jeudi 3 novembre (source La Meuse Sudpresse)

    Forts d’un bilan plutôt bon, salué même par certains membres de l’opposition, le cdH et Josly Piette devraient, sans trop de difficultés, rempiler pour un nouveau mandat. Dans ce parti, l’ensemble du collège a déjà fait savoir qu’il se représenterait aux élections communales. Pour le reste de la liste, ça doit encore se discuter.

    Mais c’est clairement dans les rangs de l’opposition que les choses ont et vont le plus bouger. A quatre au début de la législature, le PS a rapidement perdu un élu. Monique Thijs, meilleur score personnel du parti, a décidé, début 2007, de siéger comme indépendante. Raison ? Elle n’a pas accepté que ce soit Valérie Franssen, 2ème score personnel, qui devienne chef de groupe. Aux prochaines communales, le PS va devoir compter sans Valérie Franssen. La liste sera discutée début 2012.

    Du côté du cartel OSER, les choses n’ont pas été simples non plus. Né de l’union du MR, d’Ecolo et des IC, le cartel a obtenu 4 sièges en 2006. Il y a un peu plus d’un an, ils ont décidé de siéger chacun de son côté. Il faut dire que pour Ecolo, le pari d’OSER avait été perdant puisque de deux représentants la législature précédente, il n’en avait plus qu’un. En 2012, Ecolo présentera donc une liste seul. Michel Malherbe en sera. Du côté du MR et des IC, c’est plus compliqué. Le président du MR de Bassenge, Alexis Tilkin a fait savoir qu’il souhaitait présenter une liste, seul ou avec les IC , et se représenter. L’autre élu libéral, André Debrus, ne se présentera pas.

    Enfin, du côté des IC, André Monami se retire et il ne sait pas si les Intérêts communaux feront une liste. On devrait y voir plus clair dans les mois à venir.