Google Analytics Alternative

école sucrière de glons

  • Michel Péters, natif de Glons, est l’auteur de l’ouvrage - L’Ecole Sucrière Belge et ses prolongements – qui vient juste de sortir.

    école sucrière belge glons, école glons, michel pétersOuvrage imposant, fruit de 7 ans de recherches et d’écriture, l’Ecole Sucrière Belge est le premier ouvrage de cet auteur habitant Waremme mais natif de Glons. Michel Péters est passionné, depuis de nombreuses années, par la généalogie ; un hobby qui, depuis, a débordé sur l’histoire locale. En étudiant certains patronymes du village de Glons, ses recherches l’ont conduit vers Eugène Nihoul, fondateur de cette école hors du commun.

    En mars 1889, Eugène Nihoul, pharmacien natif de Boneffe, employé comme chimiste à la sucrerie « Les Waleffes » créait l’Ecole Sucrière Belge à Landen. L’école déménagea en 1891 pour s’installer à Glons où elle acquit ses lettres de noblesse. Cette école de renommée internationale formait des étudiants de près de 40 nationalités différentes, leur délivrant le diplôme d’Ingénieur Sucrier. En 1905 l’école devint l’Institut Polytechnique Glons-Liège et prit possession, en 1908, d’un nouveau bâtiment. La guerre 14-18 obligea l’Institut à s’installer à Liège où il prospéra de nombreuses années avant d’être repris par la ville de Liège dans les années 50.

    Dans ce livre, l’auteur détaille le processus menant à la création de cette Ecole Sucrière Belge, la vie et la descendance d’Eugène Nihoul, fondateur et directeur de l’école, ainsi que celle de Paul (le) Bussy qui dirigea l’école après le décès du fondateur. Sont également abordés dans cet ouvrage, les développements successifs de l’école, la vie des bâtiments et la vie de l’école au travers du corps professoral, des jurys d’examens, des associations d’anciens élèves,  des festivités…

    En format A4, ce livre de 717 pages est illustré de 457 photos (images, dessins et photos).

    Renseignements : Vous pouvez contacter l’auteur, pour acquérir cet ouvrage vendu par souscription, à l’adresse mjle.peters@gmail.com