Google Analytics Alternative

Santé

  • Santé. Attention aux allergies au pollen

    Depuis ce 28 mars, les concentrations de pollen de bouleau mesurées dans l’air sont supérieures au seuil d’alerte. L’Institut scientifique de Santé publique (ISP) lance donc l’alerte.

    La suite sur :

    http://journal.lameuse.be/journal.php#Sudpresse/web,2017-03-31,BASSE-MEUSE|SU_QUOTIDIENS,2017-03-31,BASSE-MEUSE,1|21

  • Grippe aviaire : levée du confinement pour les oiseaux d’amateurs et coureurs

    Depuis ce 17 mars, 14h00, le ministre de l’Agriculture Willy Borsus a levé la plupart des mesures de prévention contre la grippe aviaire pour les volailles et oiseaux d’amateurs, pour les pigeons et pour les oiseaux coureurs. Les détenteurs professionnels de volailles doivent quant à eux encore patienter : le risque reste toujours trop élevé pour ce type d’exploitation, comme il l’était déjà lors de la mise en place des premières mesures en novembre. (Source Le sillon belge)

  • Jogging Academy. Pour ce printemps, les inscriptions sont ouvertes !

    Avec les premiers rayons de soleil, l’envie de pratiquer une activité sportive en plein air peut, pour beaucoup, commencer à germer. C’est dans ce contexte que l’ASBL Bassenge on Move vient d’ouvrir les inscriptions pour la session printemps de sa Jogging Academy : une école de course à pied qui vise à permettre à chacun de se remettre en forme, en équipe. Une activité dont le succès va grandissant. Rencontre avec les organisateurs…

    jogging academy photo entraînement 8 christopher.jpgQuelle est la particularité de cette session printemps ?

    Christopher Sortino, Président de Bassenge on Move, explique : « Nous avons démarré la Jogging Academy il y a un an avec un seul programme de cours adressé aux débutants (0-5 kms). Depuis lors, nous n’avons eu qu’un seul objectif : développer l’activité et proposer une offre complète de cours permettant à chacun de s’y retrouver, selon son niveau. Aujourd’hui, cet objectif est atteint : notre ASBL proposera, dès le mois d’avril, 3 sessions de 3 niveaux différents : débutant, intermédiaire et confirmé. La particularité de ces cours est qu’ils sont tous, sans exception, encadrés par des coaches et ce, à raison de 3 entrainements par semaine. Les programmes d’entrainement sont par ailleurs réalisés par un professeur d’éducation physique. Cette professionnalisation de l’activité est, à mon sens, à l’origine de son succès : les inscrits reviennent et se passent le mot, si bien que leur nombre est en constante évolution ».

    rené deckers.pngLa qualité de l’encadrement et… une certaine ambiance ?

    René Deckers, Vice-Président de l’ASBL, répond par l’affirmative : « La Jogging Academy n’est pas simplement une succession d’entrainements. C’est également une ambiance, une communauté de coureurs qui sont, pour beaucoup, devenus amis. Sur Facebook, le groupe « Jogging Academy » compte désormais 100 membres. Réservé uniquement aux inscrits, il constitue un lieu d’échanges ou chacun partage photos, expériences et blagues. Les coureurs se motivent mutuellement et parviennent, ensemble, à réaliser l’objectif fixé au début de la session, selon leur niveau. Cet objectif n’est pas facile à réaliser. En équipe, l’effort prend cependant une autre dimension : vous n’êtes plus seul dans l’effort. D’autres coureurs, du même niveau, vivent la même réalité que vous. Avec de bons coaches, tous les ingrédients semblent réunis afin de permettre la progression dans une ambiance conviviale et sportive ».

    Plus d’informations sur les sessions et l’inscription ?  Voir le flyer ci-dessous.

    Inscriptions : joggingacademy@gmail.com  ou 0499/63.42.14

    flyer jogging academy printemps 2017.jpg

  • Communiqué de l’AFSCA. Rappel des assiettes MMAPL Trudeau Mickey.

    Problématique : Norme de migration légèrement dépassée.

    Suite à un contrôle de l’AFSCA, on a constaté un léger dépassement des normes de migration (2h 70° C).

    En accord avec l’AFSCA, Cardiff NV a décidé de retirer le produit du marché et de le rappeler auprès des consommateurs.

    Description du produit

    -              Dénomination : MMAPL assiette Mickey

    -              Numéro de lot: 1015

    -              Vendu du 15/02/2016 au 19/10/2016

    Info pour les consommateurs

    -              Le produit AVEC NUMERO DE LOT 1015 (voir sur le dos du produit, logo central avec numéro dans le cercle 15 et une flèche sur 10) peut être ramené avant le 30 mars 2017 à un point de vente Trafic.

    -              Trafic remboursera le client

    -              Données commerciales: CARDIFF NV

    -              Responsable : Ilse Vandeputte

  • AFSCA – Grippe aviaire : le virus H5N8 identifié en Belgique !

    Le 01 février 2017, le virus H5N8 de la grippe aviaire a été identifié chez un détenteur hobbyiste (amateur) dans la commune de Lebbeke. Le caractère hautement pathogène de cette souche doit encore être confirmé. Suite à cette situation, les mesures de prévention obligatoires contre la grippe aviaire sont encore renforcées.

    Dès ce jeudi midi (2 février 2017), toutes les volailles, y compris les ratites, et autres oiseaux captifs des professionnels et des amateurs doivent être confinés ou protégés (filets) de façon à éviter les contacts avec les oiseaux sauvages.

    Tous les rassemblements de volailles et autres oiseaux captifs ainsi que les marchés sont interdits.

    Etant donné qu’il ne s’agit pas d’animaux détenus par un professionnel mais d’oiseaux d’ornement, seule une zone tampon d’un rayon de 3 km est délimitée autour du site. Il n’y a pas d’exploitations professionnelles de volailles dans cette zone, où le transport de volailles, d’oiseaux et d’œufs à couver est interdit. Tout détenteur de volailles doit envoyer un inventaire à la commune dans les 48h.

    Willy Borsus, Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'Agriculture et de l'Intégration sociale : « Le virus qui touche fortement les pays voisins depuis plusieurs mois atteint désormais la Belgique. A ce stade, le secteur professionnel n’est pas touché, mais nous devons rester très vigilants. La stricte application des mesures de biosécurité est capitale pour que ce cas reste isolé ».

    Pour rappel, depuis le 10 novembre 2016, une période de risque accru est d’application sur tout le territoire et les mesures de prévention avaient déjà été renforcées. Ces mesures sont toujours d’application :

    Les volailles d’exploitations avicoles enregistrées (professionnelles) doivent être confinées ou protégées de façon à éviter les contacts avec les oiseaux sauvages.

    Le nourrissage et l’abreuvement des volailles et des autres oiseaux captifs doit se faire à l’intérieur ou de façon à rendre impossible le contact avec les oiseaux sauvages.

    Il est interdit d’abreuver les volailles et les autres oiseaux captifs avec de l’eau de réservoirs d’eaux de surface ou l’eau de pluie accessibles aux oiseaux sauvages, à moins que cette eau ne soit traitée pour garantir l’inactivation des virus éventuels.

    Nous rappelons à tous les détenteurs de volailles qu’il est important qu’ils contactent leur vétérinaire s’ils constatent une mortalité élevée dans leur cheptel ou tout autre symptôme de maladie.

    Le consommateur n’encourt aucun risque. La viande et les œufs de poules peuvent être consommés en toute sécurité.

    Vous trouverez toutes les informations sur http://www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/

  • AFSCA. Rappel de pâtés. Problématique : présence du Listeria monocytogènes. Attention, la liste est longue !

    Suite à une notification , la société Salaisons du Hainaut a décidé, en accord avec l’AFSCA, de retirer les produits de la vente et d’envoyer un communiqué de presse pour informer les consommateurs.

    Nature du risque : présence du Listeria monocytogènes.

    Cette bactérie peut s’avérer dangereuse pour les jeunes enfants, les femmes enceintes (risque de fausse couche), les personnes ayant une immunité plus faible et les personnes âgées. Les symptômes possibles d’une intoxication causée par la listeria sont : nausées et vomissements, maux de ventre, diarrhée ou constipation, maux de tête et fièvre permanente (sensation de grippe). En cas de doute, il convient de consulter un médecin.

    Catégories de Produit : Pâté

    Lot 161279 – Lot 161286

    Nature de l’emballage = barquette en polystyrène noire

    Marque               Dénomination commerciale       Poid unitaire      DLC

    ALVO    PATE CUIT AU FOUR      165g      13/01/2017

    ALVO    PATE CUIT AU FOUR      165g      17/01/2017

    ALVO    PATE CUIT AU FOUR      165g      13/01/2017

    ALVO    PATE CUIT AU FOUR      165g      17/01/2017

    CARMANS          PATE CUIT AU FOUR      165g      17/01/2017

    CARMANS          PATE CUIT AU FOUR      165g      24/01/2017

    CHAMPION        PATE CUIT AU FOUR      165g      21/01/2017

    CORA    PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      17/01/2017

    CORA    PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      24/01/2017

    CORA    PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      20/01/2017

    DELFOOD            PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      13/01/2017

    DELFOOD            PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      14/01/2017

    DELFOOD            PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      17/01/2017

    DELFOOD            PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      20/01/2017

    DELFOOD            PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      21/01/2017

    DELFOOD            PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      24/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      20/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      13/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      17/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      20/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      24/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      24/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      12/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      19/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      23/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      13/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      18/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      13/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      17/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      20/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      19/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      12/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      17/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      19/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      24/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      20/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      24/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      13/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      13/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      20/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      20/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      20/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      20/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      17/01/2017

    CARREFOUR      PATE ROTI DE CHIMAY  165g      24/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      13/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      19/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      17/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      19/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      12/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      19/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      13/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      17/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      19/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      13/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      17/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      13/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      20/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      24/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      19/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      13/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      17/01/2017

    INTERMARCHE PATE CUIT AU FOUR      165g      19/01/2017

    MATCH SA          PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      14/01/2017

    MATCH SA          PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      21/01/2017

    MATCH SA          PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      24/01/2017

    MATCH SA          PATE ROTI DE CHIMAY 165g       165g      26/01/2017

    SPAR     PATE CUIT AU FOUR     165g      17/01/2017

    SPAR     PATE CUIT AU FOUR      165g      24/01/2017

    SPAR     PATE CUIT AU FOUR      165g      12/01/2017

    SPAR     PATE CUIT AU FOUR      165g      17/01/2017

    SPAR     PATE CUIT AU FOUR      165g      20/01/2017

    Voir la suite sur :

    http://www.afsca.be/rappelsdeproduits/2017/2017-01-14.asp

  • AFSCA. Rappel d'ustensiles en nylon. Problématique : présence trop élevée d'amines aromatiques

    objets en plastique.jpgSuite à un contrôle de l’AFSCA, la présence trop élevée d’amines aromatiques a été décelée dans les louches et les cuillères spaghetti.

    La société TASSINON à décider de retirer de la vente et de rappeler auprès des consommateurs toute la collection en nylon MAXIME HOME

    -              KT115531A spatule

    -              KT115531B presse-purée code ean 5400370 074123

    -              KT115531F cuillère code ean 5400370 051483

    -              KT115531G fouet code ean 5400370 051445

    -              KT115531H louche code ean 5400370 051469

    -              KT115531I écumoire code ean 5400370 051476

    -              KT115531J cuillère perforée code ean 5400370 051452

    -              KT115531JFDA cuillère spaghetti code ean 5400370 074116

    -              KT115531K spatule perforée code ean 5400370 051490

    -              KT1116031 spatule crêpes code ean 5400370 051438

    Dans le cas vous auriez acheté ces articles, nous vous demandons de les retourner dans le point de vente où vous les avez achetés. Nous vous rembourserons bien sûr votre achat.

    La liste des magasins 

    Contact

    068/33.25.34

    pascale@tassinon.be

    SPRL ETS TASSINON

    ZONING OUEST 9

    7860 LESSINES

  • Pire que les lunettes des WC. Les pistolets à essence sont des nids à bactéries

    pompe.pngSelon une étude canadienne, il y a 11.000 fois plus de bactéries sur un pistolet à essence de station-service que sur le siège des toilettes. Les pistolets contiennent 12.980.425 espèces de bactéries par centimètre carré. Les machines où il faut sélectionner votre carburant et réaliser le paiement, présentent 16.884.269 sortes de bactéries par centimètre carré. Sur la lunette des toilettes d’une maison, il y en a que 7.154.

    1 malade sur 150

    71 % des pompes à essence sont fortement contaminées par des bactéries à l’origine de maladies, dont certaines peuvent être graves. Heureusement, la plupart ne posent pas véritablement de problèmes de santé. Les chercheurs ont notamment retrouvé sur les pistolets les bactéries de la gastro-entérite, de la grippe, de la pneumonie et de la méningite. Les pistolets transmettent une maladie à 1 client sur 150.

    Pour ne pas tomber malade, les scientifiques conseillent d’utiliser des gants en plastique ou du papier pour saisir le pistolet. Il faut également se laver les mains avec un savon ou un gel antibactérien.

    Votre volant héberge, quant à lui, neuf fois plus de bactéries que le siège de vos toilettes. La raison ? La majorité des gens nettoient leur domicile mais négligent leur voiture. 30 % des automobilistes nettoient leur habitacle au moins une fois par an et 10 % ont admis ne jamais nettoyer l’intérieur de leur voiture.

    On va finir par croire que les toilettes sont l’endroit le plus propre du monde.(Source La Meuse jeudi 29 décembre 2016)

  • Attention : Rappel "circuit de course en bois" de chez Kruidvat

    Le circuit ne répond pas aux exigences de sécurité. Risque d'étouffement pour les enfants.

  • Rappel de fromage ETIVAZ BOB-AOP. Problématique : possibilité de bris de verre.

    rappel produits, rappel fromage vache bleueSuite à un bris (une pipette en verre) survenu chez un producteur de fromage ETIVAZ en Suisse, la société MIFROMA, qui a fourni ce fromage en Belgique, a informé son client Vache Bleue de la possibilité de bris de verre dans certains fromages ETIVAZ.

    Pour cette raison et par mesure de précaution, Vache Bleue, en concertation avec l’AFSCA, a décidé de retirer de la vente et de rappeler les produits concernés auprès des consommateurs.

    Description du produit

    « ETIVAZ BOB-AOP » en vente dans les magasins de la chaine Delhaize :

    -              Nom : « ETIVAZ BOB-AOP »

    -              Date limite de consommation : du 7/12/2016 au 29/12/2016

    -              En vente : du 23/11/2016 au 21/12/2016

    Informations aux consommateurs

    Les consommateurs qui sont en possession de ce produit sont priés de ne pas le consommer et de le rapporter au point de vente où ils seront remboursés. Entretemps, tous les produits concernés ont été retirés de la vente.

    Seules ces dates limites de consommation pourraient présenter un problème. Aucune autre date limite de consommation n’est donc concernée.

    Pour plus d’information, vous pouvez prendre contact avec Vache Bleue via le numéro +32 67 89 49 40

    Source AFSCA

  • Le rapport de Test-Achats sur nos saucisses: accablant

    Trop salée, trop grasse, conservée à des températures trop élevées et contenant de trop de viande pour un seul repas, la saucisse ne devrait pas être au menu plus de deux fois par mois dit Test-Achats. Qui, dans son numéro de janvier, s’est penché sur cet aliment que nous consommons tous. La suite sur :

    http://www.lameuse.be/1744517/article/2016-12-18/le-rapport-de-test-achats-sur-nos-saucisses-accablant

  • Autorisation confirmée de la commercialisation de soja OGM de Monsanto en Europe

    Le tribunal de l'Union européenne a confirmé ce jeudi 15 décembre 2016 l'autorisation par la Commission européenne de la mise sur le marché européen de produits contenant du soja OGM de l'américain Monsanto.

    La justice européenne a ainsi rejeté le recours de trois organisations non gouvernementales allemandes, opposées à l'introduction de ces produits sur le marché, et qui avaient demandé à la Commission européenne d'effectuer un réexamen interne de sa décision d'autorisation. Des demandes rejetées par l'exécutif européen en 2013, car il les estimait infondées.

    Un an auparavant, la Commission avait autorisé la mise sur le marché de produits contenant du soja génétiquement modifié.  Elle avait donné son feu vert sur la base d'un avis favorable de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) émis en 2012. L'EFSA avait "considéré que le soja génétiquement modifié était, dans le contexte de ses utilisations envisagées, aussi sûr que le soja conventionnel (c'est-à-dire le soja non génétiquement modifié) quant à ses effets potentiels sur la santé humaine et animale ou sur l'environnement".

    La demande de commercialisation en Europe de ces produits par Monsanto remonte à 2009.

    Le processus d'évaluation pour les demandes d'autorisation de culture et de commercialisation d'OGM se déroule en quatre temps: consultation de l'EFSA sur les risques pour la santé, demande d'autorisation aux Etats sur base d'un avis favorable de l'EFSA, procédure d'appel si aucune majorité qualifiée ne se dégage entre les Etats. Enfin, si cette situation perdure, la décision finale revient à la Commission européenne.

    Depuis les années 1990, Monsanto est devenu spécialiste des Organismes génétiquement modifiés (OGM), principalement des variétés végétales, et fabrique également des herbicides.

    Il détient 30% du marché mondial des OGM grâce à son omniprésence aux Etats-Unis, où 80% de ses maïs transgéniques et 90% de ses sojas OGM sont utilisés par les agriculteurs. (Source Belga – Le sillon belge jeudi 15 décembre 2016) (photo wikipedia)

  • Une vidéo pour aider les consommateurs à mieux comprendre l'étiquetage nutritionnel

    Dès aujourd'hui, l’étiquetage nutritionnel devient obligatoire pour tous les aliments pré-emballés. Le SPF Santé publique et FEVIA lancent une vidéo pour aider les consommateurs à mieux comprendre cet étiquetage.

    L’étiquetage nutritionnel des aliments pré-emballés devient obligatoire à partir du 13 décembre 2016. Les consommateurs pourront mieux comparer les valeurs nutritionnelles des produits pré-emballés qu’ils achètent : un tableau devra obligatoirement figurer sur chaque emballage d’aliments pour informer sur les calories, les matières grasses (dont les acides gras saturés), les glucides (dont les sucres), les protéines et le sel qu’ils contiennent.

    Le Service Public Fédéral (SPF) Santé publique et FEVIA, la fédération de l’industrie alimentaire belge, lancent aujourd’hui une vidéo éducative pour aider les consommateurs à comprendre ce nouvel étiquetage obligatoire et choisir plus facilement les produits qui correspondent à leurs besoins.

    Un étiquetage obligatoire pour mieux connaître les aliments

    L’objectif de l’étiquetage obligatoire des aliments pré-emballés est de permettre aux consommateurs de mieux comprendre ce que contiennent les aliments qu’ils achètent et donc de mieux les choisir. Chaque emballage doit obligatoirement présenter un tableau comportant des informations sur les calories, les matières grasses (dont les acides gras saturés), les glucides (dont les sucres), les protéines et le sel contenus dans le produit. Ce tableau devra être similaire dans tous les pays européens.

    De manière volontaire, les entreprises peuvent aussi donner des informations :

    sur d’autres nutriments, comme les vitamines et les minéraux (Fer, Calcium, Magnésium, etc.).

    pour indiquer au consommateur ce qu’apportent les nutriments par portion (par exemple par bouteille de 250 ml). Dans ce cas, les entreprises peuvent indiquer le "pourcentage des apports de référence", qui montre ce que représente un nutriment par rapport à la quantité maximale qu’il est conseillé de consommer et permet au consommateur de ne pas surconsommer.

    Une vidéo pour aider les consommateurs à mieux comprendre l'étiquetage nutritionnel

    FEVIA, la fédération de l’industrie alimentaire belge, et le SPF Santé publique ont réalisé une vidéo éducative pour aider les consommateurs à comprendre les étiquettes des produits alimentaires. Cette vidéo explique de manière simple et ludique comment lire ces étiquettes. Chris Moris, directeur général de FEVIA, précise la motivation de leur initiative : « La vidéo sur l’étiquetage nutritionnel que nous lançons aujourd’hui ensemble contribue à notre engagement pour promouvoir une alimentation équilibrée. Comme avec la Convention Alimentation Equilibrée, que nous avons signée récemment avec la Ministre de la Santé, nous mettons en œuvre, en collaboration avec des partenaires clés, des moyens pour aider les consommateurs à adopter un mode d’alimentation plus équilibré ».

    La vidéo sur l’étiquetage nutritionnel est disponible dès aujourd’hui sur la page Facebook du SPF Santé publique@santebelgique  et sur le nouveau site web de FEVIA www.fevia.be .

    Visitez aussi www.referenceintakes.eu/fr  pour obtenir plus d’informations sur les Apports de référence. (Source Le sillon belge)

  • Communiqué de l’AFSCA. Rappel de Mix de boudins Fresh apéro

    Problématique : présence de la bactérie listéria monocytogenes

    Dans le cadre de l’application de son système d’autocontrôle et faisant suite à un premier rappel de produit, la société Fresh Concept S.A. a détecté la présence de la bactérie listéria monocytogenes dans le produit suivant :

    « MIX DE BOUDINS FRESH APERO» lots supplémentaires

    Par mesure de précaution afin de garantir la sécurité des consommateurs, la société Fresh Concept demande de ne pas consommer les lots suivants :

    Carrefour Market et Express : 38 barquettes de 150g portant les n° de lot :

    729581, DLC 06/12/2016

    730086, DLC 07/12/2016

    730608, DLC 08/12/2016.

    CORA : 36 barquettes portant le numéro de lot : 730608, DLC : 08/12/2016.

    Les symptômes possibles d’une intoxication causée par la listéria sont les suivants : fièvre et/ou de maux de tête, et cela dans un délai pouvant aller jusqu’à huit semaines après l’ingestion de l’aliment contaminé. La listériose est une maladie qui peut être grave. Les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées ainsi que les personnes âgées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes.

    Les personnes qui ont consommé ces produits et qui présentent ce type de symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

    Pour toute question, la société Fresh Concept SA peut être contactée au 071 / 29 80 00 ou à l’adresse suivante : Fresh Concept S.A. Rue Hoyas, 49 - 6001 Marcinelle.

  • Trop de particules fines. Il est recommandé de ne pas faire de jogging

    Des concentrations élevées de particules fines sont mesurées dans l’air ambiant mardi dans toute la Belgique, fait savoir la Cellule interrégionale de l’Environnement (CELINE). La concentration moyenne de particules fines sur les dernières 24 heures a dépassé le seuil d’information de 50 µ/m³ dans les trois régions du pays.

    La concentration moyenne sur 24 heures mesurée était à 9h00 de 59 µ/m³ en Flandre (valeur moyenne), 52 µ/m³ en Wallonie (valeur moyenne) et 56 µ/m³ à Bruxelles (valeur moyenne).

    CELINE recommande notamment, dans les zones exposées à des concentrations élevées en polluants, de ne pas réaliser d’exercice physique intense et/ou prolongé, comme le jogging par exemple. En cas de nécessité, il ne faut pas hésiter à prendre un avis médical, ajoute la cellule.

    Le dépassement du seuil d’information est dû aux conditions météorologiques défavorables et à l’accumulation des polluants. En effet, la présence d’une inversion thermique et du vent faible entraîneront une dispersion peu efficace des polluants durant la journée de mardi.

    Dès mercredi, un vent plus fort assurera une meilleure dispersion des polluants et les concentrations de particules fines diminueront en soirée. Jeudi, on ne prévoit plus de dépassement du seuil d’information, selon CELINE.

    Paris connaît aussi des concentrations élevées de particules fines et même un de ses plus importants pics de pollution des dix dernières années. Des mesures spécifiques ont été prises, dont la circulation alternée. Contrairement, à la Belgique où le premier seuil d’alerte (concentrations supérieures à 70µ/m3 durant deux jours consécutifs), n’a pas été atteint.(Source La Meuse mardi 6 décembre 2016)