Google Analytics Alternative

Revue de presse

  • Alerte Samsung. Le Galaxy Note 7 risque de prendre feu

    L’entreprise sud-coréenne Samsung demande à tous ses clients de par le monde d’éteindre et échanger leur nouveau smartphone Galaxy Note7 pour des raisons de sécurité.

    « Aux clients qui ont déjà acheté l’appareil Galaxy Note7, nous leur demandons dès à présent de l’éteindre et d’utiliser votre ancien téléphone», a indiqué dans un communiqué l’entreprise samedi. La société s’engage à remplacer ses appareils avec de nouveaux.

    Samsung a déjà commencé à rappeler le modèle en question après des plaintes relatives à la surchauffe de la batterie, avec des douzaines de clients affirmant que leur appareil avait pris feu en chargeant.

    Plus de 2,5 millions de ce smartphone vont devoir être retournés à l’entreprise qui promet de les remplacer.

    OBLIGATION D’ÉTEINDRE

    Plusieurs compagnies aériennes et le régulateur de la sécurité américain ont demandé aux passagers de garder leur téléphone éteint en vol. (Source La Meuse lundi 12 septembre 2016)

  • Bassenge. Ces jeunes bassengeois qui se distinguent. Achille Dony (18) de Wonck, premier de la promotion 2016 des cadets de l’Ecole du Feu de la Province de Liège

    école du feu 2.jpgSamedi 21 mai dernier, se tenait au Country Hall du Sart Tilman,  la séance protocolaire et la remise des certificats aux Cadets de l’Ecole du Feu de la Province de Liège en présence de nombreuses personnalités dont le Député provincial André Gilles.

    L’école des cadets compte trois promotions représentant un total de 300 candidats. La dernière année, après laquelle le Certificat est obtenu, en comptait 90 en ce mois de mai 2016. Et parmi ces nonante, le jeune Achille Dony de Wonck a acquis la première place en obtenant ainsi, avec brio, le certificat de Cadet pompier. Cela lui a valu les école du feu.jpgfélicitations du Député Provincial André Gilles, celles de tout le corps des pompiers et des personnalités présentes sans oublier le tonnerre d’applaudissements venu du public en nombre dans la salle.

    A Bassenge, Achille Dony, qui suit les cours d’éducation physique à la haute école Helmo de Loncin, est aussi connu pour être un des coaches de la Jogging Academy de l’asbl Bassenge On Move.

    Regor de Bassenge Sudinfo adresse ses plus vives félicitations au jeune promu, et invite ses lecteurs et lectrices à s’associer à lui pour en faire de même.

    Regor

    Source Photos : page Facebook du Député André Gilles

    D’autres photos sur la page Facebook du Député Provincial André Gilles en suivant le lien ci-dessous :

    https://www.facebook.com/andregillesdepute?fref=ts

    école du feu 5 achille.jpg

    école du feu 3  achille dony.jpg

  • Elle remet au goût du jour les mouchoirs en tissu ! À 20 ans, la liégeoise Caroline Van Genechten vend « Caro »

    mouchoir.pngÂgée de 20 ans à peine, Caroline Van Genechten, étudiante en commerce extérieur, créé « Caro ». Il s’agit de mouchoirs en tissu 100 % en coton, tendances, fabriqués en Italie mais réalisés en Belgique. 

    Qui a dit que le mouchoir en tissu était moche et obsolète ? Depuis quelques mois, Caroline Van Genechten, originaire de Crisnée, remet ce bon vieux mouchoir au goût du jour grâce à « Caro ». « Il s’agit d’un mouchoir 100 % en coton au look sympa, original et coloré », explique Caroline Van Genechten, étudiante en commerce extérieur.

    Un défi lorsqu’on a que 20 ans. « Si je ne le fais pas maintenant, quelqu’un d’autre le fera à ma place. » En effet, le concept existe déjà au Canada.

    mouchoir 2.pngAvec cette invention, elle souhaite ainsi trouver une façon de redorer le blason des mouchoirs en tissu ternes et peu ragoûtants que tout le monde a vite fait de cacher dans sa poche après utilisation.

    « Avec des designers, qui m’ont aidée pour la création, je me suis rendue en Italie, dans une région près de Milan où j’y ai rencontré un fabricant de mouchoirs en tissu qui a décidé de collaborer avec moi. »

    Une production européenne qui tient à cœur à Caroline Van Genechten. « Je préfère créer de l’emploi en Europe. Et puis, je l’avoue, j’ai surtout eu un coup de cœur pour l’Italie. »

    C’est bien connu, Milan est célèbre pour être notamment la capitale de la mode ! D’ailleurs, à 20 ans, cette ambitieuse crisnéenne souhaite donner une seconde vie au mouchoir en tissu. « Ici, il y a moyen de l’utiliser comme pochette de costume ou comme ruban pour les cheveux ou encore à mettre autour du poignet. »

    Une façon subtile donc d’être, à tout moment, bien habillé avec une touche élégance. « J’ai vraiment voulu donner une image colorée et à la fois rétro de ma marque. Ici, le mouchoir en tissu devient réellement un objet de mode à part entière. C’est un accessoire de mode fashion. »

    BOUTIQUE EN LIGNE

    Mais en plus de se soucier du paraître de sa clientèle, Caroline Van Genechten souhaite surtout ainsi promouvoir l’écologie. « Il est important de faire attention à son empreinte écologique, à sa consommation de mouchoirs en papier, cause principale de la déforestation. »

    D’ailleurs, pour se procurer ce mouchoir « Caro », une boutique en ligne existe. « Ce projet me permet vraiment d’allier l’écologie et la mode, mes deux passions. »

    La commune de Crisnée voit naître de jeunes entrepreneurs ! Une fois sortie de ses études en juin 2016, Caroline Van Genechten sera déjà patron d’une société. « Cela fonctionne bien, depuis décembre 2015, date d’ouverture, près de 200 mouchoirs ont déjà été vendus. »

    Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site www.mycaro.be.

  • Province télévision. RTC Liège doit se renouveler et demande votre avis

    jj jespers rtc.pngÀ la veille de ses 40 ans, la télévision locale liégeoise RTC doit penser à son avenir. Depuis 1977, elle a bâti sa notoriété sur son journal régional, diffusé à 15 reprises sur la journée. Ce qui lui a permis d’acquérir un public de téléspectateurs fidèle, mais vieillissant (126.000 en moyenne par jour).

    Mais aujourd’hui, la manière dont le grand public s’informe a grandement évolué et RTC, comme les autres médias de masse, doit s’adapter.

    « C’est pourquoi nous allons lancer un vaste plan stratégique, explique Jean-Christophe Peterkenne, le président de RTC. Tout en restant centrés sur l’information de proximité, qui est le cœur de notre activité, nous aurons trois nouveaux objectifs : 1. Renouveler et accroître notre public et notre audience, 2. Renforcer l’attractivité de la chaîne qui souffre d’un déficit d’images, et enfin, 3. Affirmer notre rôle d’outil majeur de développement. »

    OUI MAIS COMMENT FAIRE ?

    Pour ce faire, RTC s’est adjoint les services d’un professionnel de l’audiovisuel, l’ancien présentateur du JT de la RTBF Jean-Jacques Jespers, ainsi que des experts en créativité d’ID Campus.

    « Mais nous allons aussi organiser six tables rondes, reprend le président, avec des acteurs du monde socio-économique, culturel, sportif, institutionnel, des téléspectateurs et des jeunes afin de les écouter et de connaître leurs attentes par rapport à leur télévision locale. »

    Le résultat de ces tables rondes sera analysé par les consultants et le personnel de RTC et se traduira dans les prochains mois par une adaptation de ses programmes et de ses différents moyens de communiquer.

    Si vous êtes habitant des 55 communes couvertes par RTC (arrondissements de Liège et de Huy-Waremme) et que vous désirez participer à ces tables rondes, des appels vont être lancés sur antenne.

    RTC est sur le canal 50 sur Voo et sur le 334 sur Proximus. (Source La Meuse jeudi 4 février 2016)

  • Télévision. Ce que vous ne regardez pas ! Voici les 5 flops télévisuels !

    télévision.jpgLe télé-achat, les émissions religieuses ou politiques, sur le patrimoine ou l’info radio

    Si vous êtes passionnés par l’information et le divertissement, il y a bien des programmes télévisés qui vous donnent juste envie de zapper. Le télé-achat ou les émissions concédées de la RTBF font partie de ce classement des programmes belges les moins regardés. Les tranches horaires auxquels ils sont diffusés ne leur facilitent sans doute pas la tâche ! 

    1

    La boucle de nuit

    Ce n’est une surprise pour personne, le téléspectateur n’est pas collé au poste la nuit… à moins qu’il ne s’endorme devant celui-ci. À l’époque, les chaînes mettaient leur mire à l’antenne la nuit. La mire, c’est cet écran de couleurs qui permettait d’étalonner l’affichage d’un écran ou d’un téléviseur. La Une a supprimé sa mire en 1997, RTL en 2003, Plug RTL en 2008 et la Deux en 2012. Plug RTL (à 4h55 du matin) et Club RTL (à 4h15 du matin) l’ont remise à l’antenne en 2014 avec le son de Radio Contact en fond. Aujourd’hui, les chaînes diffusent en boucle des rediffusions de la journée. Que ce soit des magazines d’information, des flashs météo ou des JT d’information.

    2

    Le télé-achat

    Acheter les produits qu’on voit à la télé, c’est visiblement démodé ! « Best of Shopping » et « La Boutique », entre 8h40 et 12h sur RTL, ne font pas mouche. Les heures sont mauvaises. Car, si le travailleur regarde volontiers la télévision le matin avant de partir au boulot, il est déjà parti et occupé durant cette plage horaire. Du coup, on oscille autour des 3 % de parts de marché… souvent moins. Diffusées également sur Plug RTL, ces émissions de télé-achat n’atteignent même pas 1 % de parts de marché ! Même constat sur Club RTL.

    3

    Les émissions concédées

    Par émissions concédées, on entend que la chaîne alloue, concède, un espace de programmation dans sa grille à des tribunes religieuses, laïques ou politiques. Ce sont des programmes qui sont diffusés par la Fédération Wallonie Bruxelles mais qui ne dépendent pas de la chaîne en elle-même. Diffuser ce type d’émission est l’une des clauses qui figure dans le contrat du service public. Le mardi, à 23h05, et le dimanche, à 9h20, la Une diffuse donc « En quête de sens : il était une foi ». Le samedi, à 10h, et le lundi à 23h10, c’est « En quête de sens : libres, ensemble ». Au niveau des audiences moyennes, on oscille entre 2 % et… 10 % de parts de marché. Du côté des émissions concédées politiques, la RTBF programme « Opinions » qui réalise de moins bons scores encore que les émissions religieuses ou laïques (souvent en dessous des 5 %).

    4

    Les émissions sur le patrimoine

    Si des émissions comme « La Grande Balade » (RTL), « La Clef des Champs » ou « Télétourisme » ont réalisé une saison 2015 plutôt correcte en termes d’audience. Ces émissions sur le patrimoine belge ne sont toujours pas les plus plébiscitées par le public. À la rentrée, la RTBF proposera un nouveau rendez-vous patrimonial présenté par Armelle Gysen, Philippe Soreil et Guy Lemaire qui devrait donner un nouveau souffle au genre. Quant à « La Clef des Champs » et « Télétourisme », ils seraient supprimés de la grille de programmes.

    5

    L’info radio en télé

    Au petit matin, les chaînes belges se sont lancé le pari de mettre à l’antenne leurs émissions de radio. Ainsi, à partir de 6h du matin, sur la Une, on retrouve à l’antenne le studio filmé de « Matin Première ». Malheureusement, le programme n’attire pas les foules : en moyenne, 10.000 téléspectateurs chaque jour. Il ne dépasse jamais les 10 % de parts de marché. « C’est vous qui le dites », le débat radio de VivaCité, fait un petit mieux sur la Deux allant parfois jusqu’à réunir le double de téléspectateurs.

    Bel RTL Matin, diffusé sur RTL dès 5h du matin, est champion dans sa catégorie avec des parts de marché aux alentours des 25 %, 30 %, ce qui est excellent. Au niveau du nombre de téléspectateurs, on oscille autour des 30.000. (Source La Meuse mercredi 5 août 2015)

    Photo d'illustration : La boutique ne fait plus recette : Valérie Pascale et Pierre Dhostel

     

  • Un Liégeois invente le concept de «jardin à louer», le temps d'une fête de famille ou entre amis…

    jardin à louer.pngPuisqu’on loue bien sa maison pendant qu’on part en vacances, ou qu’on loue la chambre de ses enfants quand ceux-ci quittent le nid pour voler de leurs propres ailes, pourquoi ne pas, également, louer son jardin ? C’est l’idée d’Alfredo Salvador, qui lance le site www.sosjardin.net pour échanger des annonces entre particuliers. Article complet dans votre Meuse de ce mardi 12 août 2014. Ou suivre le lien ci-dessous.

    http://www.lameuse.be/1076816/article/2014-08-11/un-liegeois-invente-le-concept-de-jardin-a-louer-le-temps-d-une-fete-de-famille

  • L'impression 3D se démocratise: vous pouvez réaliser votre propre statue de 10cm pour 100 euros (vidéo)

    imprimante 3d.jpgC’est nouveau et c’est unique en Europe: Vigo Universal vient d’ouvrir un centre de replication 3D en plein Namur. L’idée est de mettre cette nouvelle technologie à la portée de tous.  Petite visite sur :

    http://www.lameuse.be/1073147/article/2014-08-06/l-impression-3d-se-democratise-vous-pouvez-realiser-votre-propre-statue-de-10cm

  • Dès lundi, gratuits dans La Meuse, des fac-similés de La Meuse d’août 1914 !

    fac similé la meuse 1914.pngSix premières pages, datées d’août 1914, évoquant le début de la Première Guerre mondiale, sorties tout droit de nos archives, en plus d’une évocation des différentes batailles de Wallonie : voilà ce que votre journal vous propose, gratuitement, de lundi à samedi prochain. Six « Une » historiques à ne pas rater et à conserver !

    Toutes les explications dans votre journal La Meuse de ce samedi 29 mars 2014

    fac similé la meuse 1914.png

  • Bassenge. Les projets d’éoliennes font couler beaucoup d’encre…

    photo éoliennes.pngDeux articles consécutifs dans La Meuse sur les projets d’éoliennes à Bassenge. Décidément, avant de « faire couler » de l’électricité, c’est plutôt d’encre dont il s’agit pour l’instant… Voici les deux articles.

    parc éolien bassenge.png

    deux projets éoliennes article a la meuse 2 novembre 2013.png

  • Le nouveau billet de 5 euros est mis en circulation ce jeudi…

    billet 5 euros.jpgLe nouveau billet de cinq euros, première coupure d’une nouvelle série de billets baptisée «Europe», sera mis en circulation jeudi.

    Le billet sera disponible «à travers les canaux habituels», c’est-à-dire aux guichets des banques et aux distributeurs automatiques, a ajouté l’institution monétaire de Francfort.

    Les anciens billets, de la première série, sont toujours valables, mais seront progressivement retirés de la circulation. La date de leur retrait définitif sera annoncée «bien en avance». Mais même après cette date, ces anciens billets continueront de conserver leur valeur et pourront être échangés auprès des banques centrales de la zone euro.

    La différence majeure entre la deuxième série et la première est l’apparition sur les billets d’un portrait, celui d’Europe, une princesse de la mythologie grecque séduite et enlevée par Zeus métamorphosé en taureau, qui a donné son nom au continent. Le visage d’Europe choisi provient d’un vase antique en céramique du IVe siècle avant notre ère qui fait partie de la collection du musée du Louvre à Paris.

    L’ajout du portrait permet d’inclure de nouveaux signes de sécurité, destinés à rendre la contrefaçon des billets plus difficile: l’hologramme portrait, perceptible en inclinant le billet, et le filigrane portrait, visible par transparence. Un nombre couleur émeraude, avec effet lumineux et changement de couleur, complète les deux autres nouveaux signes de sécurité.

    La série Europe «sera plus intelligente et plus sûre que la première série», avait estimé en janvier le président de la BCE Mario Draghi.

    La suite sur :

    http://www.sudinfo.be/715065/article/actualite/economie/2013-04-30/le-nouveau-billet-de-5-euros-sera-mis-en-circulation-jeudi

  • B-post lance des timbres au goût de chocolat..! La chronique de Regor

    La chronique de Regor.

    timbres chocolat.jpgOn y est arrivé. Le summum de la bêtise est atteint. Au mois de mars, B-post lancera sur le marché des timbres dont la colle à un goût de chocolat. Alors que le SFP santé et l’Afsca veillent au grain en matière d’hygiène dans l’Horeca comme ailleurs, voici donc un autre et important acteur belge qui lui fait l’opposé : « Il faut lécher la colle des timbres ! » Le bons sens est bafoué. L’éducation aussi. Alors que nous apprenons à nos enfants à ne pas lécher la colle des timbres et d’ailleurs de s’abstenir de ne lécher aucune espèce de colle, la poste belge fait le contraire : « Léchez les timbres, ils ont le goût de chocolat.. ! ». A partir du mois de mars, devant cette situation rocambolesque voire totalement absurde, il s’agira tout de même, du côté des parents, de prévenir leurs jeunes enfants que si, en principe puisque Bpost le dit, ils peuvent lécher les timbres, ils ne peuvent pas les manger ! Leur apprendre aussi, que s’ils lèchent un timbre, ils doivent obligatoirement l’apposer sur une lettre et non lécher toute la série. Souligner également qu’il n’y a actuellement que ces timbres-là qui ont le goût du chocolat et qu’il leur est donc inutile d’essayer de lécher l’enveloppe tout comme le papier à lettre pour savoir quels goûts ils ont. Bref. On y est arrivé. Le sommet est atteint. On lèche la colle des timbres (emballés sous film alimentaire ?) plutôt que d’utiliser une petite éponge spécialement destinée à cet effet. Mon Dieu, mon Dieu, s’exclamerait le Maître d’Hôtel du film bien connu du grand restaurant dans lequel, dans le rôle de Septime, Louis de Funès fait ses pitreries. Le problème ici c’est qu’on n’est pas dans un film comique. Ni dans un restaurant.

    Et des pitreries comme celles-là, on s’en passerait bien.

    dessin Regor

    Voici l’article paru sur le blog français arrownews (sur base communiqué Bpost).

    bpost extrait.pngLe mercredi 6 février, bpost a lancé l’impression d’une série de cinq timbres aromatisés au chocolat. Leur couche de colle est aromatisée au chocolat et le timbre dégage également un parfum chocolaté.

    Plusieurs timbres-poste ont déjà été consacrés au « Chocolat ». En 1999, c’était le processus de production du chocolat qui était à l’honneur et, en 2006, l’émission consacrée à la gastronomie belge avait réservé une place au chocolat. Bpost dévoile désormais des timbres au chocolat qui éveillent tous les sens.

    Les cinq nouveaux timbres-poste présentent le chocolat sous toutes ses formes : granulés, pralines, pâte à tartiner, morceaux ou bâtons. Tony Le Duc, photographe gastronomique, et Katleen Miller, graphiste, ont été chargés de la conception des timbres et du feuillet.

    Un goût chocolat a été incorporé dans la partie gommée des timbres, sous la forme d’huiles essentielles de cacao, de sorte qu’il se libère lorsqu’on la lèche. Les timbres ont également une odeur de chocolat, qui s’exhale de l’encre à laquelle un arôme a été ajouté. Ce n’est pas la première fois qu’un timbre-poste odorant est émis, mais cette senteur est désormais combinée à un goût, une primeur absolue.

    Trouver le parfum et le goût du chocolat noir qui caractérisent le chocolat belge, n’a pas été une mince affaire. Finalement, des partenaires provenant de pas moins de quatre pays (la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas et la Suisse) y ont collaboré.

    Les timbres-poste seront émis le 25 mars et sont destinés aux envois avec valeur « monde » – « 1 ». Ils seront vendus dans les Philaboutiques de Malines et Bruxelles, sur l’eShop de Bpost, sur demande par e-mail à philately@bpost.be ou par téléphone au 02 278 50 70. Le feuillet de 5 timbres coûtera 6,20 euros. Les feuillets de timbres seront tirés en 107.600 exemplaires.

     (sources arronews.wordpress.com et bpost.be)

    Pour découvrir le communiqué Bpost :

     

    http://www.bpost2.be/blog/fr/2013/02/06/timbre-chocolat/

     


  • The Voice 2, c'est parti sur la RTBF: les recrutements de talents ont commencé !

    the voice RTBF, The voice 2L’émission musicale “ The Voice ” connaîtra une deuxième saison. La RTBF a en effet annoncé officiellement vendredi soir le démarrage de la phase de recrutement de talents et des auditions.

    La chaîne publique se félicitait mi-avril du succès de son émission “ The Voice ”, dont la finale, qui a vu la victoire de Roberto Bellarosa, a attiré 522.213 téléspectateurs. Cela représente 28,5 % de parts de marché.

    Au total, deux mille cinq cents candidats ont participé au concours The Voice Belgique. Le télé-crochet a également connu un retentissement important sur internet et notamment les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

    Le porte-parole de la RTBF, Bruno Deblander, indiquait d’ailleurs mi-avril que l’émission avait permis de “ rajeunir un peu l’audience de la RTBF ”, précisant que ce rajeunissement se ressent sur l’ensemble des grilles de la Une et sur les programmes d’information.

    La RTBF a donc enfin confirmé officiellement vendredi le lancement de la Saison 2 de l’émission.

    Dès le 16 juillet prochain, les candidats pourront tester leur talent sur le site www.rtbf.be/thevoice  

    (Source Sudinfo samedi 30 Juin 2012 - photo RTBF)

     

  • Hygiène : près de 6 restaurants sur 10 en infraction !

    resto le soir.jpgL'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) pointe du doigt l'Horeca. 58 % des restaurants contrôlés ne sont pas conformes, en termes d'hygiène. On en parle avec l'Afsca, ce mercredi, dès 12h30.

    L'Afsca estime que la sécurité de la chaîne alimentaire belge a atteint un niveau très élevé mais que des efforts restent encore à fournir dans certains secteurs. Sont principalement visés : l'Horeca et le commerce de détail.

    Sur 12.014 missions auprès de 11.720 établissements Horeca, 5.526 avertissements ont été adressés, 870 procès-verbaux dressés, 60 fermetures temporaires ordonnées ainsi que 233 saisies effectuées.

    Sur les 10.542 missions réalisées auprès de 10.297 commerces de détail, 46,3 % des inspections « infrastructure, installation et hygiène » ont obtenu une cote défavorable.

    Ces deux secteurs d'activité ne représentent qu'une petite partie du travail de l'Afsca, qui a effectué un total de 171.552 missions en 2011. Les inspections chez les agriculteurs, et dans les entreprises de transformations ont donné des résultats très favorables.

    Le bilan de l'Afsca dans la lutte contre les crises sanitaires provoquées par les maladies animales est également très positif.

    (source le Soir 27/06 )

    L’occasion pour Bassenge Blog Sudinfo de diffuser la fameuse vidéo qui fait le buzzz… et dans laquelle on y voit six petites souris dans un restaurant d’une enseigne  bien connue…

  • Google Street View : depuis quelques heures, l’application est disponible en Belgique..!

    google street viewUn magnifique projet, parfois controversé, mais enfin concrétisé : depuis quelques heures Google propose depuis Google Maps, la vue “ des rues ” de Belgique !

    Après différents procès, notamment celui d’avoir essayé de collecter des informations lors des ballades de ses voitures, Google Street View est enfin disponible dans la plupart des villes de Belgique. Depuis quelques heures, vous pouvez vous promener virtuellement dans les rues et regarder autour de vous à 360°, comme si vous y étiez, en vous connectant à Google Maps. Comme d’habitude, les visages et les plaques d’immatriculation ont été floutés – même si cette technique est toujours critiquée par certains.

    Google tient une conférence de presse ce matin, à Bruxelles.

    Nous venons de tester Google street view et, il faut dire, c’est assez impressionnant et bluffant.. !

    Ci-dessous, quelques photos… (Nous nous sommes rendus au Centre Culturel de Glons par la Rue Saint Pierre )

    google street1.png

    google street2.png

    google street3.png

    google street4.png

    Maintenant, à vous de jouer.. !

    Vous faites une simple recherche sur Google : " Google street view ", et c'est parti..! 

  • Bassenge : la Revue de presse de cette semaine...

    revue-de-presse logo.jpg

    27.10.2011 : AGENDA RÉGIONS SOIRÉES BASSENGE HALLOWEEN 
    BASSENGE Halloween Curse Ambiance Halloween. Djs: Brieuc (Maximum FM -...
     24.10.2011 : BASSENGE DISPOSE D’UNE ÉQUIPE PROPRETÉ...
    Paul Sleypenn, échevin de l’environnement, reconnaît que c’est presque tous les jours que des dépôts clandestins sont découverts par ses services. “ Ces déchets sont jetés...
    http://archives.sudpresse.be/bassenge-dispose-d%26%238217-une-equipe-proprete_t-20111023-H3FAHV.html?queryand=bassenge&firstHit=0&sort=datedesc&by=20&when=-1&pos=0&all=0&nav=0
     

    28.10.2011
     : Bassenge mort accidentelle : une dame tombe à l'eau
    Ce jeudi, vers 13 heures, Annie Cypers, une dame âgée de 61 ans et habitant sur la Grand Route à Wonck (Bassenge) est décédée en tombant dans un petit canal d’assèchement. Selon les premières informations, la dame se trouvait dans son jardin lorsqu’elle 
    http://archives.sudpresse.be/bassenge-mort-accidentelle-une-dame-tombe-a_t-20111027-H3FNFG.html?queryand=bassenge&firstHit=0&sort=datedesc&by=20&when=-1&pos=0&all=0&nav=0
     
    28.10.2011 : 30 NOUVELLES PME EN 3 ANS EN BASSE-MEUSE
    La Basse-Meuse veut booster son économie. Ainsi, l’ASBL Basse-Meuse Développement s’est engagée, avec 12 autres partenaires de l’Euregio, à dynamiser son soutien au développement et à la création de PME à travers le projet transfrontalier TETRRA. Le plan est ambitieux: créer une trentaine de PME d’ici octobre 2013.
    http://archives.sudpresse.be/economie-projet-tetrra-30-nouvelles-pme-en-3-ans-en_t-20111027-H3FN8C.html?queryand=bassenge&firstHit=0&sort=datedesc&by=20&when=-1&pos=0&all=0&nav=0