Google Analytics Alternative

Insolite

  • Photographie - Urbex. A Liège, le tunnel aux bus «fantômes» fait le buzz (+ Vidéo exclusive !)

    Une vidéo réalisée par un jeune Hollandais de 18 ans est en train de faire un buzz énorme aux Pays-Bas, mais aussi dans notre pays. On y voit un tunnel liégeois, aménagé sous les quais de la Batte et rempli de vieux bus des années 20 à 80. Un tunnel qui avait été prévu à l’époque pour un métro liégeois qui… n’a jamais vu le jour.

    Les anciens lecteurs de La Meuse s’en souviendront. Dans les années 70, un projet de métro liégeois avait fleuri du côté de l’ancien STIL (Société de Transports Intercommunaux Liégeois), l’ancêtre de l’actuel TEC-Liège.

    Et des travaux avaient même été entamés. Comme ce fameux tunnel, long de 800 mètres de long et situé sous les quais de la Batte qui avait coûté 800 millions de FB à l’époque.

    La suite de l’article sur :

    http://liege.lameuse.be/51522/article/2017-03-02/liege-le-tunnel-aux-bus-fantomes-fait-le-buzz

    Et la vidéo :

  • Série télé - Etonnant. Oui, c’est bien « Mister Bean » qui fait Maigret ! Mais le choix est défendu par le fils de Simenon

    Ce dimanche, France 3 diffuse le 1 er épisode (sur 4) d’un nouveau Maigret. Un Maigret campé dans cette série britannique par Rowan Atkinson alias Mr Bean ! Le choix, pour incongru qu’il paraisse, est avalisé par John Simenon, l’ayant droit du romancier belge le plus célèbre au monde... 

    On peut le voir comme un contre-emploi si l’on ne garde en tête que le grimaçant Mr Bean mais le Britannique Rowan Atkinson (62 ans) est surtout un remarquable acteur, formé au théâtre, dont la sobriété et la sensibilité démontrent l’étendue du registre. Et un des rares Maigret à avoir su fumer la pipe avant d’incarner le rôle !

    « L’idée était évidemment inattendue », reconnaît John Simenon qui dirige la société Maigret Productions limited, coproductrice de la série avec ITV, « mais elle n’est pas si inhabituelle... Avant de devenir Maigret à la télé, Jean Richard était aussi un acteur comique... Mais je dois bien dire, que j’ai été assassiné par certains chroniqueurs quand j’ai annoncé le nom de l’acteur à qui on allait faire appel ! Cela n’a pas empêché la série d’être l’un des plus grands succès, critique et d’audience, de la télévision anglaise en 2016 : 7,2 millions de téléspectateurs… Oui, il faut donc parfois faire preuve d’un peu d’audace. »

    Il a relu les Simenon

    Pour le fils de l’écrivain décédé en 1989, l’important était surtout que Rowan Atkinson soit certain de vouloir assumer d’incarner le commissaire français : lui, il prenait un risque clair en changeant de registre !

    Atkinson (qui avait lu Simenon dans sa jeunesse) a pris le temps de relire une bonne dizaine de Maigret « pour se mettre dans l’ambiance ».

    Un des défis était de réussir la production anglo-saxonne d’une œuvre à l’âme très française. « C’est la première fois qu’un Maigret se trouve en situation de marché mondial », dit le fils Simenon, âgé de 67 ans. « Il a fallu et conserver ce qui fait l’unicité de Maigret par rapport aux séries actuelles. »

    La série a été tournée à Budapest et aux environs, où quelques rues pavées pouvaient faire croire au Paris des années 50. Les scènes qui devaient être tournées à Paris autour du quai des Orfèvres, ont dû être annulées à cause des attentats de novembre 2015 !

    L’épisode de dimanche est tiré de « Maigret tend un piège » (roman de 1955). On verra la semaine prochaine « Maigret et son mort » et plus tard « La Nuit du Carrefour » et « Maigret au Picratt’s ».( Source La Meuse vendredi 17 février 2017)

  • Insolite. Un écureuil déneige un câble électrique… (Vidéo)

    « Efficacité, rapidité », la devise de cet écureuil ?

  • La campagne publicitaire décalée du Forem ne plaît pas ! Levée de boucliers sur les réseaux sociaux…

    Une publicité du Forem (Tournai) pour annoncer une formation d’auxiliaire de ménage fait réagir sur la toile. «Osez réaliser vos rêves… Devenez auxiliaire de ménage! » Un slogan illustré par une photo d’une petite fille au look vintage, en tablier vichy, bigoudis dans les cheveux et chiffon à la main… ». Sur Facebook, les commentaires n’ont pas tardé de fuser : « Non mais ... Osez réaliser vos rêves ! L'agence de com du forem réalise-t-elle sa connerie ?  » Un autre : « L'égalité des sexes dans les formations professionnelles ce n'est pas pour demain ! Choquant ! » « Oui, en effet, et puis suis pas sûre que devenir auxiliaire de ménage soit un rêve pour beaucoup de filles ! » « Auxiliaire de ménage est un métier comme un autre qui nécessite comme tous les autres un certain nombre de compétences. Ce qui est choquant c'est que c'est le seul type de formation proposé aux femmes. Ils n'ont pas mis un petit garçon sur la photo... » « En 2017!!!!! On croit rêver ! C'est vraiment se moquer des gens »

    Du coup, sous l’avalanche des commentaires et des réactions tonitruantes, le Forem a apporté une réponse sur les réseaux sociaux. En voici la teneur : L’annonce « Auxiliaire de ménage » fait partie d’une série d’affiches destinées à promouvoir les métiers techniques de manière « décalée ». Le visuel utilisé dans cette annonce a suscité, à juste titre, de nombreuses réactions. Ces clichés sont effectivement inappropriés. Nous nous en excusons. Nous mettons en place des actions correctives afin d’éviter ce genre d’erreur à l’avenir.

    forem annonce.jpg

    annonce forem.jpg

  • Découverte. Ce signal date des années 40. Il est probablement le plus vieux de la Vallée du Geer

    vieux signal 2.jpgA la Pachlauw à Wonck, un signal interdit l’accès des motos à un sentier serpentant le long du Geer. L’analyse du graphisme amène tout naturellement à considérer que la moto représentée date des années 40 (Peugeot 1947 ? Voir photo ci-dessous). Une représentation qui nous rappelle aussi qu’à cette époque, un critère de sécurité prépondérait : placer le centre de gravité de la moto le plus bas possible (position du motocycliste sur une selle basse).

    Un beau vieux signal « collector » figurant au « patrimoine signalétique » de la Vallée du Geer et que beaucoup pourraient lui envier.

    moto 1947 peugeot.jpg

    vieux signal.jpg

  • Coup de cœur – Maastricht. Un musicien de rue jouant d’un drôle d’instrument. Des petits airs qui vous réchauffent le cœur…(Vidéo)

    Au hasard d’une récente promenade à Maastricht, nous avons rencontré ce musicien de rue, jouant d’un drôle d’instrument, mi violon, mi trompette. De petits airs connus, dont on peine pourtant à retrouver l’origine et les titres, mais qui vous réchauffent le cœur.

    Quel est cet instrument ?

    Cet instrument, d’origine roumaine, est appelé Violon à pavillon ou « Stroh violon »

    Le violon à pavillon ou vioară cu goarnă en roumain, est un instrument à cordes frottées rare que l'on trouve surtout en Transylvanie, typique de la région de Bihor. On l'appelle également « violon à cornet », « violon à entonnoir », « hidede cu tolcer », ou « violon Stroh » (parfois abrégé en stroviol ou strohviol), du nom de l'inventeur Augustus Stroh (1828-1914). On trouve aussi les appellations «Violophone» ou «Violon-jazz».

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Violon_%C3%A0_pavillon

  • WoncK. Ali amoureux des animaux… Un reportage RTC Liège

    Voici ce qu’on peut lire sur le site RTC Liège : « A Bassenge, dans la vallée du Geer, on rencontre Ali Aghroum. Il est amoureux de la nature, et a décidé d'élever une tour à la gloire des animaux. Certains le considèrent comme un original, mais Ali a des convictions, et il les exprime. »

    Une vidéo à découvrir sur RTC en suivant le lien ci-dessous :

    http://www.rtc.be/video/info/divers/ali-amoureux-des-animaux_1493298_325.html

    ali chouettes chevêches.jpg

  • Le Belmouth, un nouveau vermouth à la Belge

    Cinq mille bouteilles d'un vermouth à base de vin rosé belge viennent d'être élaborées par la distillerie de Biercée, dans la région thudinoise. Selon la chaîne de magasins Delhaize, qui commercialise cet apéritif, il s'agit d'une création originale, car les grands producteurs italiens, français ou espagnols de cette boisson utilisent du vin blanc ou rouge. Le breuvage, rebaptisé Belmouth, contient 14 ingrédients caractéristiques de la gastronomie belge, comme l'aspérule odorante, utilisée pour la confection du Maitrank, le houblon ou encore la racine de chicorée. La suite de l’article en suivant le lien ci-dessous :

    http://www.sillonbelge.be/articles/le-belmouth-un-nouveau-vermouth-%C3%A0-la-belge

  • Bassenge - Insolite. L’arbre qui n’en était pas un…

    Photos prises dans la réserve naturelle Natagora « Derrière Lavaux » (derrière le bâtiment du Tec) à Bassenge. A première vue, on dirait un arbre. Mais il s’agit, en fait, d’un ancien pylône électrique. Comme quoi, quand la nature veut reprendre ses droits elle sait user de beaucoup de stratagèmes…

    arbre 1.jpg

    arbre 2.jpg

  • Dans le train Bruxelles-Liège : « La SNCB vous emmerde »

    Dans la nuit de jeudi à vendredi, un train ramenait les Liégeois de Bruxelles vers la Cité ardente. Un train qui avait près de 30 minutes de retard sur l’horaire prévu. En pleine nuit voilà qui a de quoi mettre de méchante humeur les voyageurs.

    L’un d’eux a, plus que probablement, préparé une vengeance habile et discrète mais terriblement efficace. Durant le trajet entre Bruxelles et Liège, les écrans d’affichage placés en tête de wagon ont révélé un message cocasse mais de circonstance : « la SNCB vous emmerde ». Certains voyageurs ont immortalisé le message avant de le publier sur les réseaux sociaux.

    sncb vous emmerde.pngCertains évoquaient un piratage du système informatique lié aux messages de bord via un petit malin équipé d’un ordinateur ou d’un smartphone. D’autres, l’accès à une armoire réservée au personnel de bord qui contient le micro pour effectuer les annonces dans le train mais aussi un clavier permettant d’encoder les messages. C’est cette seconde hypothèse qui semble la plus plausible pour la SNCB et son porte-parole. En 2015, un cas similaire s’était produit dans un train. Un petit malin avait, ce jour-là, réussi à accéder au boîtier des commandes des écrans d’informations.

    Dans des cas comme celui-là, la SNCB mène une enquête pour tenter de trouver le coupable. Le résultat est cependant loin d’être garanti.(Source La Meuse samedi 24 septembre 2016)

  • Bruges inaugure le premier pipeline à bière (vidéo)

    Déjà célèbre pour ses canaux, Bruges le sera désormais également pour une canalisation à bière, «un métro pour la bière», a commenté le bourgmestre Renaat Landuyt, jeudi au cours d’une conférence presse organisée à la veille de l’inauguration du pipeline.

    Article à lire ici :

    http://www.lameuse.be/1672988/article/2016-09-15/bruges-inaugure-le-premier-pipeline-a-biere-video

  • Insolite. Vous pouvez acheter un tank en ligne

    Vous avez toujours rêvé de conduire un tank ? Cet article est pour vous ! « Troostwijk », une société spécialisée dans la vente en ligne un peu particulière propose une collection impressionnante de véhicules et d’équipements militaires. Plusieurs datent de ma Seconde Guerre mondiale. « La vente en ligne propose tellement d’objets qu’ils pourraient remplir un musée de taille appréciable », peut-on lire dans le communiqué de presse arrivé à notre rédaction. La visite des lots aura lieu samedi prochain à Maarheze, Rondven 25. Ce n’est pas très loin de la Belgique puisque l’endroit est situé aux Pays-Bas, à 15 km d’Eindhoven.

    Parmi les véhicules mis en vente, il y a un tank Comet sorti de British Leyland en 1944. Il pèse près de 30 tonnes et le montant de la mise de départ a été fixé à 120.000 euros. Deux autres tanks remontant à la Seconde Guerre mondiale sont mis en vente à un prix de départ de 90.000 € pour le canon automoteur Sexton et 65.000 € pour le Centaur Dozer de 1943.

    Dans la liste aussi longue qu’une chenille d’un tank, on retrouve encore un Bren Carrier, un dépanneur FV434, un semi-chenillé M5, plusieurs Dodges, des GMC, un énorme Brockway, deux camions-grues Ward LaFrance, des motos, un kayak à moteur, un véhicule blindé Marington Harrington, une chenillette amphibie Weasel et même un moteur de sous-marin « Type XXI » ! Tout ce matériel est en ordre de marche. Les engins ont été retapés par la société néerlandaise BAIV (British and American Infantry Vehicules) gérée par Ivo Rigter père et fils. « Au début, c’était juste un passe-temps : mon fils et moi avons toujours aimé réparer les véhicules militaires. Depuis quelques années, ce loisir s’est professionnalisé. Nous pouvons compter sur 14 employés, aussi passionnés que nous ».

    La vente en ligne se clôture le 20 septembre

    https://www.troostwijkauctions.com/nl/military-vehicles/01-22698/

    ( Source La Meuse jeudi 15 septembre 2016)

    tank 1 dodge 6 cylindres.png

    tank 1 dodge 6 cylindres T16 1943.png

  • Audacieux. A proximité, un timbre top aux Pays-Bas

    timbre pays-bas.pngBien loin des paysages bucoliques et autres monuments nationaux, la Poste des Pays-Bas a décidé de mettre en circulation une série de timbres sur lesquels on peut voir le célèbre mannequin néerlandais Doutzen Kroes prenant la pose.

    Photographiée pour l’occasion les bras croisés sur sa poitrine dénudée ou encore en maillot de bain, cette blonde de 31 ans qui a longtemps présenté la lingerie de la marque Victoria’s Secret va désormais sans doute aussi faire la joie des philatélistes. Les dix timbres sont destinés au courrier envoyé à l’intérieur des Pays-Bas. (Source La Meuse lundi 12 septembre 2016)

  • La photo du jour. Notre collègue Charles Clessens de Trooz Sudinfo ! Il l’a fait ! Et il est fin prêt pour le match de ce soir !

    charles clessens.jpgLa photo du jour qui anime déjà la toile. Celle de Charles Clessens, notre collègue et ami de Trooz, qui est fin prêt pour supporter l’équipe belge ce soir ! Pour découvrir son blog, c’est ici : http://trooz.blogs.sudinfo.be/

  • Insolite ! Riemst - Maastricht. Euro 2016 : un patron de café néerlandais déplace la frontière pour supporter la Belgique ! (Photos + vidéo)

    café maastricht.jpgCoen Smits tient un café à l’entrée de Maastricht (Pays-Bas) mais supporte la Belgique. Le quotidien flamand Het Laatste Nieuws rapporte que pour que son bistrot vive au rythme de l'Euro2016, le patron du café a déplacé, ni plus ni moins, les bornes délimitant la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas d'environ 300 mètres. Pour le temps de l'Euro, la Belgique sera donc un peu plus vaste et Coen Smits et ses habitués pourront "faire partie intégrante de ce grand rassemblement". Une cérémonie d’inauguration de la nouvelle borne, menée sur un ton ironique et bon enfant, a pris place en présence du Bourgmestre de Riemst Mark Vos (photos)

    Ce café est situé à l'entrée de Maastricht à quelques centaines de mètres sur la gauche après le pont de Vroenhoven (Ancienne frontière Belgo-Hollandaise) (Source VRT Deredactie.be) (Photos page Facebook Café de Pepel Masstricht)

    café maastricht de pepel.jpg

    café maastricht de pepel 2 Mark Vos.jpg

    La reportage (vidéo) de la VRT  ici

    http://deredactie.be/cm/vrtnieuws/videozone/programmas/journaal/2.44681?video=1.2677773

    Café De Pepel Tongersesteenweg 390 6215D Maastricht

    +31 43 347 2487

    Page Facebook :

    https://www.facebook.com/Cafe-de-Pepel-104269566332807/?fref=ts